522 connectés

Elephant Man : La critique

Date : 24 / 06 / 2020 à 09h15
Sources :

Unification


Elephant Man est un chef d’œuvre de David Lynch, qui malgré ses presque 40 ans n’a pas pris une ride et reste un magnifique film sur l’humanité.

Le scénario de Christopher De Vore, Eric Bergren et David Lynch est tiré de la vie de John Merrick, Elephant Man. Le début et la fin de son histoire ont été changés, et certains éléments de la vie du susnommé ont été condensés où ajoutés. Néanmoins ce cas médical extrêmement rare a vraiment existé et a montré que la beauté du mental et de l’esprit n’avaient rien à voir avec l’apparence physique.

Le récit présente un chirurgien estimé qui découvre dans une foire un homme affligé d’une tête gigantesque et de nombreuses tumeurs bénignes qui recouvrent le reste de son corps. Il va alors réussir à le faire entrer dans son hôpital avant de comprendre que l’homme qu’il a accueilli est intelligent et a une grande sensibilité.

Le film de David Lynch est tourné dans un magnifique noir et blanc qui a été parfaitement restauré. Pour son second long métrage, après l’incroyable Eraserhead, le réalisateur continue de proposer des scènes visuelles splendides et sortant de l’ordinaire. Il n’en oublie pas moins un véritable onirisme qui apporte un charme certain à ce récit se passant en pleine ère Victoria en Angleterre, au XIXe siècle. Certains plans sont de toute beauté et les partis-pris de mise en scène marchent à chaque fois.

La très belle photographie de Freddie Francis et le montage précis d’Anne V. Coates rendent le film splendide, permettant aux spectateurs de s’immiscer au plus près de la vie de cet homme étonnant et de son désir simple d’être comme tout le monde.

Il faut aussi saluer le magnifique travail sur l’apparence du personnage principal qui fonctionne très bien. L’apparence de sa tête a d’ailleurs été réalisée à partir des moulages originaux de la véritable figure de John Merrick qui ont miraculeusement réussis à traverser les bombardements de Londres. Le visage du comédien n’en est donc que plus spectaculaire encore.

L’interprétation est vraiment très bonne. John Hurt est incroyable dans le rôle-titre de cet "homme éléphant". Malgré peu de texte et un visage caché derrière une prothèse, il réussit à le rendre particulièrement humain, et fait passer des émotions fortes dans ses yeux. Anthony Hopkins est superbe dans le rôle du médecin qui le prend sous son aile. Wendy Hiller est intéressante en chef des infirmières de l’hôpital. Anne Bancroft est captivante en artiste qui devient son amie. Et Freddie Jones est fort juste en forain, « propriétaire d’Elephant Man » qui utilise son apparence pour vivre.

Elephant Man est un grand film, une œuvre intemporelle qui montre le meilleur et le pire de l’humanité et rappelle avec justesse que l’apparence n’est en rien liée à l’individu, à ses qualités et ses défauts intrinsèques. Avec son histoire inspirée de la réalité qui reste longtemps en mémoire, sa mise en scène recherchée, fourmillant de bonnes idées visuelles et un casting cinq étoiles, on peut voir et revoir cette grande œuvre de David Lynch sans jamais s’en lasser.

Splendide et impressionnant.

SYNOPSIS

Londres, 1884. Le chirurgien Frederick Treves découvre un homme complètement défiguré et difforme, devenu une attraction de foire. John Merrick, " le monstre ", doit son nom de Elephant Man au terrible accident que subit sa mère. Alors enceinte de quelques mois, elle est renversée par un éléphant. Impressionné par de telles difformités, le Dr. Treves achète Merrick, l’arrachant ainsi à la violence de son propriétaire, et à l’humiliation quotidienne d’être mis en spectacle. Le chirurgien pense alors que " le monstre " est un idiot congénital. Il découvre rapidement en Merrick un homme meurtri, intelligent et doté d’une grande sensibilité.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 05
- Titre original : The Elephant Man
- Date de reprise : 22/06/2020
- Réalisateur : David Lynch
- Scénariste : Christopher De Vore, Eric Bergren, David Lynch d’après l’œuvre de Ashley Montagu
- Interprètes : Anthony Hopkins, John Hurt, Anne Bancroft, John Gielgud, Wendy Hiller, Freddie Jones, Hannah Gordon, Michael Elphick
- Photographie : Freddie FRANCIS
- Montage : Anne V. Coates
- Musique : John MORRIS
- Costumes : Patricia Norris
- Décors : Stuart Craig
- Producteur : Jonathan Sanger pour Brooksfilms
- Distributeur : Carlotta Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Elephant Man



© 1980 BROOKSFILMS LTD. Tous droits réservés.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


La voix du succès : La critique
Eté 85 : La critique
Abou Leila : La critique
Mon Ninja et moi : La critique
Felicità : La critique
Star Trek Lower Decks : Vers la comédie animée et au (...)
Projet DC : Un univers The Batman en préparation sur HBO (...)
USS Greyhound - La Bataille de l’Atlantique : La review du (...)
La voix du succès : La critique
Charlie et ses drôles de dames : Pourquoi Thandie Newton a refusé (...)
The Fall [VOD] : La critique
Mystery Men : Le concours
Les 3 lois : La critique du recueil de scénarios inspirés des (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 14 juillet 2020
Wonder Woman 1984 : Lancer de javelot olympique