450 connectés

Stargirl : Review 1.05 Hourman and Dr. Mid-Nite

Date : 18 / 06 / 2020 à 13h45
Sources :

Unification


Pour la médiocrité de ce cinquième épisode, je vais blâmer le réalisateur. Et puis aussi un peu les scénaristes. Le monteur, peut-être, je ne sais pas trop... Quant aux acteurs, ils font ce qu’ils peuvent avec ce qu’on leur donne et ce qu’on leur demande. Et là... bof. Bof, bof, bof...

L’épisode commence il y a neuf ans, avec l’histoire de ce pauvre petit garçon, Rick Tyler, que les parents confient à son abruti d’oncle avant de se faire scotcher dans un tronc d’arbre par un super-vilain. Neuf ans plus tard - aujourd’hui, donc - on retrouve Rick adolescent (Cameron Gellman), qui se prend la tête avec son oncle Matt Harris (Adam Aalderks), qui est non seulement un abruti mais en plus, un sale type.

Pendant ce temps, Courtney/Stargirl (Brec Bassinger) et Yolanda/Wildcat (Yvette Monreal) ne peuvent s’empêcher de parler à haute voix de leurs histoires de super-héroïnettes dans les couloirs de l’école, mettant la puce à l’oreille de Beth Chapel (Anjelika Washington), qui les avait déjà repérées dans l’épisode précédent. Beth va se taper l’incruste chez Courtney, en son absence, et y découvrir par hasard les lunettes omniscientes et occasionnellement holographiques de Dr Mid-Nite.

Pour que sa mère ne découvre pas le pot-aux-roses, Courtney se trimbale avec le gros sac de gym qui contient les costumes et accessoires des défunts membres de la JSA, ce qui n’est franchement pas discret mais qui lui permet de repérer Rick lorsque le sablier d’Hourman s’anime à proximité de l’adolescent. Mais oui, c’est bien lui le fils d’Hourman et il va pouvoir, une heure par jour, être doté d’une super-force !

Et voilà deux nouvelles recrues ! Ou pas, parce que Stargirl n’est pas convaincue que la nunuche Beth fasse l’affaire...

Ça vous est déjà arrivé de regarder un épisode de série et de vous demander pourquoi les acteurs jouent si faux alors que d’habitude ils sont bien meilleurs ? Ou bien pourquoi tout vous parait plus lent que d’habitude, avec des moments suspendus, comme si les acteurs avaient oublié leur texte, ou comme s’ils n’étaient pas contents d’être là ? Eh bien ça, c’est symptomatique d’un problème de réalisation, et cet épisode en est un exemple typique. Ou bien le réal est carrément nul, ou alors il a pourri l’ambiance sur le plateau et les acteurs lui ont donné le minimum syndical. Même Luke Wilson était mauvais par moments. Il est vrai que le scénario manque un peu de punch, mais ce n’est pas une raison pour massacrer ainsi la mise en scène.

Quand on y pense, c’est complètement risible ce genre de série : ça n’a aucun sens, c’est plein d’invraisemblances et de situations débiles, c’est fait uniquement pour divertir. Mais quand c’est bien réalisé, on ne s’en rend pas compte...


EPISODE

- Episode : 7.05
- Titre : Hourman and Dr. Mid-Nite
- Date de première diffusion : 16 juin 2020 (The CW)
- Réalisateur : David Straiton
- Scénariste : Melissa Carter

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Star Trek Lower Decks : Review 1.01 Second Contact
Stargirl : Review 112 - Stars & S.T.R.I.P.E. Part (...)
Work It : La review du film Netflix
The Fugitive : Review des 5 premiers épisodes de la série (...)
The Rain : Review de la saison 3
Knight Rider : James Wan prépare un film K 2000
Lil Buck Real Swan : La critique
Ninja Turtles : Retour à l’adolescence pour Seth (...)
Grey’s Anatomy : La COVID-19 au programme de la saison (...)
Jump Drive : La critique du Race for the Galaxy Light
Netflix - Bandes annonces : 9 août 2020
Star Trek Lower Decks : Review 1.01 Second Contact
Avengers - Endgame : Vous avez dit Retour vers le futur (...)
John Wick 5 : Le film confirmé et sera tourné l’année (...)
Mulan : Le film sur Disney+, les propriétaires de cinémas (...)