608 connectés

Tapestry : La critique du jeu des civilisations

Date : 02 / 07 / 2020 à 08h00
Sources :

Unification France


Tapestry
La grande fresque des civilisations

Description :

"Un jeu pour construire votre civilisation jusqu’à 5 joueurs pour des parties comprises entre 1h et demi et 2 heures, intégrant un Automa pour le mode solo.

Partant des débuts de l’histoire de l’humanité, vous évoluerez en prenant des décisions de plus en plus importantes pour faire avancer la science, la technologie, vos puissances militaires et explorer les territoires.

En utilisant les 48 tuiles de territoire et les 50 jetons d’avant-poste, votre civilisation s’étendra sur la carte.

Développez vos districts et observez votre capitale s’élever dans les cieux. Les 18 miniatures historiques pré-peintes et les 100 bâtiments en miniatures refléteront la grandeur de votre métropole en plein développement.

Avec seulement 4 pages de règles, la complexité et les variations de Tapestry émergent des 16 civilisations uniques, 43 cartes de tapisserie, 33 cartes techniques et 3 dés personnalisés."

Le visuel de la boîte et son contenu :

- 16 plateaux Civilisations
- 18 figurines de monuments peintes
- 76 cartes
- 3 dés spéciaux
- 50 avant-postes miniatures
- 100 bâtiments de revenu miniatures
- 1 plateau de jeu recto verso
- 6 plateaux Capitale
- 63 tuiles
- 5 plateaux Revenu
- 20 marqueurs de ressources
- 65 pions Joueur
- 1 livret de règles
- 2 guides de référence
- 6 cartes de références
- 28 cartes Automa (solo) et son plateau
- 1 insert en plastique

Le déroulement d’une partie :

La mécanique de jeu de Tapestry tourne autour de pose de tuiles sur un plateau commun à tous les joueurs et de pose d’ouvriers sur un plateau individuel.

À son tour, le joueur actif choisit une action :

- Il collecte ses revenus et commence une nouvelle ère (il active des capacité de civilisation, joue une carte sur l’espace vide, met à jour une carte technique et gagne des points de victoire de toutes les icônes VP exposées sur ses pistes de tapis de revenu, gagne des revenus de toutes les icônes exposées pour les ressources, les tuiles du territoire, et les cartes de tapisserie sur ses pistes de ressources).

- Il avance son jeton Joueur (paye le coût, déplace son jeton de joueur d’un espace vers l’avant sur la piste, paye pour gagner le bonus une seule fois.

Le joueur ayant développé la civilisation la plus riche remporte la partie.

Le verdict :

Contrairement aux autres ténors du genre, ce jeu de civilisation est très accessible, avec des règles rapides à lire et à assimiler.

Pour commencer, notons aussi que les civilisations (aux différents pouvoirs) proposent un jeu et une puissance asymétrique. C’est un élément qui peut paraître étrange aux débutants, mais très apprécié par les experts en général (les civilisations plus faibles constituant un véritable challenge pour être menés à la victoire).

On remarquera tout particulièrement les très beaux bâtiments (peints !) qui ajoutent réellement à l’ambiance et au plaisir de construire, par rapport à des pions ou des tuiles classiques et heureusement, car les parties sont très stratégiques et cérébrales (il n’y a pas d’interactions entre joueurs).

Le jeu, tout en relief, utilise des mécaniques de combos, qui demanderont aux joueurs d’optimiser au mieux leurs choix.

Le système solo, Automa, tourne plutôt bien et enlève moins de sel que dans bien d’autres jeux. Ne nous voilons pas la face, ici, comme ailleurs, le mode solo reste toujours inférieur (oublier le côté "société" des jeux de société, c’est tout de même plus que limite).

Pour résumer, on aimera la facilité d’accès, la beauté des bâtiments, et l’on appréciera la grande rejouabilité grâce aux challenges civilisationnels, pour un plaisir sur la longueur.

Fiche technique

Type : Tuiles / Ouvriers
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Jamey Stegmaier
Éditeur : Stonemaier / Matagot
Illustrations : Andrew Bosley
Nombre de joueurs : 1 à 5
Age des joueurs : 14 ans et plus
Durée d’une partie : 120 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 100 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Jump Drive : La critique du Race for the Galaxy Light
Roll20 : La critique de la table virtuelle de jeux de (...)
Confort de jeu : Les jeux et les applications Android sur votre (...)
Vampire - La Mascarade : La critique Anarch
Margraves de Valeria : La critique du jeu de conjureurs
Away : La première bande annonce
Tron 3 : Le nouveau film a trouvé son réalisateur et peut être un (...)
Matrix : Une trilogie originale au nom de la transformation et le (...)
Doom Patrol : Review 2.09 Wax Patrol
Superworld : Un film de super-héros réalisé par Jason Bateman (...)
Island : Aldous Huxley à nouveau adapté à la télévision
The Perfect Candidate : La critique
Bullet Train : Joey King en pourparlers pour rejoindre Brad (...)
High Fidelity : La playlist de Zoe Kravitz s’enraille
Railway Empire : La critique de la Complete Collection