384 connectés

Stargirl : Review 1.03 Icicle

Date : 04 / 06 / 2020 à 13h45
Sources :

Unification


Il y a du mieux. Après un deuxième épisode trop formaté à la Flash ou à la Arrow, Stargirl retrouve l’énergie du pilote. Nonobstant les codes de rigueur - dans une série de super-héros sur le CW, nous l’avons déjà établi, on sort rarement de la boîte - cet épisode est indéniablement d’une fraîcheur (et pour cause...) bien agréable.

Courtney (Brec Bassinger) - toujours aussi convaincue d’être la fille de Starman - s’est mis en tête de venger la mort de son père et d’empêcher les terribles méchants de la Société d’Injustice d’Amérique de sévir. Ce qui est complètement ridicule vu qu’ils sont tous bien rangés, avec métier, maison et famille, et qu’ils ne font de mal à personne. En fait, Courtney et son bâton magique sont arrivés comme des chiens dans un jeu de quille, et ont généré une situation de crise qui n’avait aucune raison d’être. Donc le postulat de départ de cette série n’a pas de sens : pourquoi provoquer des super-méchants qui ne le sont plus ? Il fallait trouver un moyen de nous faire adhérer à l’histoire...

Et c’est là qu’intervient Jordan Mahkent (Neil Jackson) a.k.a. Icicle (prononcer ’aïecikeul’). Grand, blond, très aryen, norvégien (parce qu’Allemand, ça aurait fait un peu trop téléphoné) et riche. Sa femme est morte, empoisonnée par des produits chimiques. Sur son lit de mort, elle fait promettre à son mari de ’réparer ce pays, le rendre plus sûr pour notre fils.’ Et elle enfonce le clou : ’Et ceux qui tentent de t’arrêter, détruis-les !’. Et là, on comprend : Icicle veut s’attaquer à l’injustice de la société même si, au passage, il doit y avoir quelques dommages collatéraux. Icicle, c’est un peu Trump et son ’Make America great again !’ avec tout ce que ça implique. Sa quête est honorable, ses moyens, contestables.

Comme il a le quotient émotionnel d’un adolescent (il vit toujours avec ses parents depuis la mort de sa femme), Icicle va s’en prendre à Stargirl car elle représente tout ce qui pourrait l’empêcher d’atteindre son but. Il tente de rallier à sa cause un autre ex-méchant, William Zarick a.k.a. Wizard (Joe Knezevich) mais, trop content de sa petite vie pépère, celui-ci décline l’invitation. Pas une bonne idée..

Icicle tend un piège à Stargirl dans lequel elle se précipite en connaissance de cause, mais avec l’arrogance que ses nouveaux pouvoirs lui confèrent. Son beau-père, Pat (Luke Wilson) la suit à contrecoeur, mais il sait qu’elle est têtue comme une mule et que son robot géant S.T.R.I.P.E. est la meilleure protection de la jeune fille contre elle-même. L’affrontement se déroule près d’un pont où circule un bus scolaire et les fameux dommages collatéraux mentionnés plus hauts commencent à se produire...

Et puis comme il faut bien respecter les standards établis par l’équipe Berlanti-Lence, la maman de Courtney, Barbara (Amy Smart), tombe dans le piège séducteur de Jordan Mahkent/Icicle qui a décidé de revenir à la tête de l’entreprise de promotion immobilière qui l’emploie. La mère de l’héroïne qui fait confiance au pire ennemi de celle-ci, c’est du déjà vu, mais c’est tellement pratique pour fabriquer des crises par la suite...

C’est bien exécuté, on ne s’ennuie pas, et même si on a régulièrement envie de coller des baffes à Courtney, sa bonne humeur, son humour et son grand coeur nous empêchent de lui tenir rigueur de son insupportable impétuosité.


EPISODE

- Episode : 1.03
- Titre  : Icicle
- Date de première diffusion : 1er juin 2020 (The CW)
- Réalisateur : Michael Nankin
- Scénariste : Colleen McGuinness

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Stargirl : Review 1.08 Shiv Part Two
Love Life : Review des premiers épisodes
Warrior Nun : Review de la saison 1
Doom Patrol : Review 2.04 Sex Patrol
Les Baby-sitters : Review de la saison 1
Mom : La review du film Netflix
Village Of The Damned : David Farr pour écrire une nouvelle (...)
Gangrène, une histoire d’amour : Anti-romance corrosive (...)
VOD DVD - Bandes Annonces : 11 juillet 2020
The Umbrella Academy : La bande annonce de la saison (...)
Agents of S.H.I.E.L.D. : Review 7.07 The Totally Excellent (...)
Batwoman : Javicia Leslie sera la nouvelle héroïne et Ruby Rose (...)
The Boys : Du rôle de Giancarlo Esposito aux mésaventures de (...)
Ju-On - Origins : Review de la saison 1
In Memoriam : La dystopie à la mémoire qui flanche pour HBO (...)