528 connectés

L’écho de Laurel Canyon [VOD] : La critique

Date : 07 / 06 / 2020 à 08h00
Sources :

Unification


Laurel Canyon, c’est un de ces endroits sinueux et accidentés planqué entre les collines de Beverly Hills et d’Hollywood, pas loin du Sunset Strip, et où aiment s’installer les célébrités américaines. Un de ces spots qui attirent les touristes qui ont déjà sillonné Bel Air en long, en large et en travers, et qui espèrent repérer la baraque de Clooney ou celle de Nicholson.

Mais ce que ces touristes (dont j’ai fait partie, je l’avoue) ne savent peut-être pas, c’est que ce quartier, développé dans les années 20, est surtout devenu célèbre dans les années 60 à cause de l’arrivée… des rockers ! Et c’est le point de départ de ce sympathique documentaire produit et animé par Jakob Dylan (le 5ème enfant de Bob), auteur et chanteur des Wallflowers (connus pour leur reprise de ‘Heroes’ de David Bowie).

L’écho de Laurel Canyon entretisse trois sujets autour d’un même thème : le rock sud Californien de la fin des années 60. Le film alterne des extraits d’un superbe concert-hommage de 2015 et de ses répétitions, de sessions d’enregistrement de l’album du film et d’interviews d’artistes nostalgiques de l’époque où l’on croisait Frank Zappa en allant promener son chien dans Laurel Canyon. Tom Petty, David Crosby, Steven Stills, Graham Nash, Eric Clapton, Ringo Starr, Brian Wilson, Michelle Phillips, Jackson Browne… nous racontent The Byrds (Turn, Turn, Turn !), Buffalo Springfield (For What it’s Worth), The Mamas & The Papas (California Dreamin’), The Beach Boys (Good Vibrations) et même The Beatles (là, quand même…), les Fab Four ayant été une importante source d’inspiration pour la plupart de ces musiciens.

On y apprend comment ces groupes se sont formés, quels ont été les moments-clés de leurs carrières, qui a influencé qui, et même qui a fait des infidélités à son conjoint ! On découvre qu’un album culte des Beatles aurait inspiré aux Beach Boys leur album culte qui aurait à son tour inspiré aux Beatles un autre de leurs albums culte ! Et tout ça sur fond de tubes de la fin des années 60 et de leurs superbes ‘covers’ interprétés - entre autres - par Jakob Dylan, Fiona Apple, Norah Jones, Beck… Si seulement cette critique pouvait être accompagnée d’un mp3 !

Les deux pépites du film, à mon goût : le moment où David Crosby reconnait s’être fait jeter des Byrds parce qu’il était ‘un connard’ (sic), et une session d’enregistrement à Los Angeles de Steven Stills à la guitare, se calant sur la prestation d’Eric Clapton enregistrée à Londres. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup…

Beaucoup de plaisir, donc, à visionner ce documentaire que je recommande vivement à ceux qui apprécient ou souhaitent découvrir quelques unes des icônes hippies de Laurel Canyon. Avec un petit bémol cependant : j’aurais préféré voir plus d’archives audiovisuelles de l’époque plutôt que des extraits à n’en plus finir du film contemplatif de Jacques Demy, Model Shop - dont je n’avais jamais entendu parler - qui a, parait-il, inspiré les auteurs. J’avoue que je n’ai ni compris, ni apprécié cette figure de style.

Mon plus gros regret concernant ce film : il est trop court ! Mais pour avoir moi-même fait le montage d’un documentaire musical long-métrage (To Life, Death, and Beyond : The Music of Magma), je suis bien consciente qu’il y a un moment où il faut savoir s’arrêter…


SYNOPSIS

En 2015, Jakob Dylan organise, avec un bande de potes talentueux, un concert hommage au rock sud-californien des années soixante. C’est l’occasion idéale pour revenir sur la vie et l’oeuvre de groupes emblématiques qui ont fleuri au sein de Laurel Canyon : The Byrds, The Mamas & the Papas, The Beach Boys... bref, le gratin des gratteurs. Un voyage dans le temps qui fait du bien aux oreilles.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 22
- Titre original : Echo in the Canyon
- Date de sortie : 08/06/2020
- Réalisateur : Andrew Slater
- Scénaristes : Eric Barrett, Andrew Slater
- Interprètes : Jakob Dylan, Lou Adler, Jackson Browne, David Crosby, Graham Nash, Tom Petty, Stephen Stills, Brian Wilson, Eric Clapton, Ringo Starr...
- Photographie : Vance Burberry, Pat Darrin, Kyle Kibbe, Paul Rachman, Brett Turnbull, Garry Waller, Mark Williams
- Montage : Chris Bredesen, Daniel J. Clark, Kevin Klauber, Mike J. Nichols, Jeremy Rhodes
- Musique : The Byrds, Buffalo Springfield, The Mamas & The Papas, The Beach Boys etc.
- Producteur : Eric Barrett, Andrew Slater
- Distributeur : Universal Pictures Home Entertainment


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Fall [VOD] : La critique
Bluebird [VOD] : La critique
Nuestras Madres [VOD] : La critique
Il était une fois dans l’Est [VOD] : La critique
L’écho de Laurel Canyon [VOD] : La critique
Projet DC : Un univers The Batman en préparation sur HBO (...)
USS Greyhound - La Bataille de l’Atlantique : La review du (...)
La voix du succès : La critique
Charlie et ses drôles de dames : Pourquoi Thandie Newton a refusé (...)
The Fall [VOD] : La critique
Mystery Men : Le concours
Les 3 lois : La critique du recueil de scénarios inspirés des (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 14 juillet 2020
Wonder Woman 1984 : Lancer de javelot olympique
Doom Patrol : Review 2.05 Finger Patrol