602 connectés

Defending Jacob : Review des trois premiers épisodes

Date : 26 / 04 / 2020 à 13h00
Sources :

Unification


Encore un meurtre à Whateverville, Suburbia, USA, comme si on avait besoin d’une nouvelle série du genre…

Dans un bled du Massachusetts, un ado est assassiné à coups de couteau. Le procureur adjoint Andy Barber (Chris Evans) mène l’enquête. Mais une preuve accablante (une misérable empreinte sur un vêtement) dirige les soupçons vers son fils, Jacob (Jaeden Martell). Et comme les camarades de classe du gamin se sont lâchés sur Twitter parce qu’il avait fait le mariole à l’école en montrant un couteau qu’il avait acheté sur Internet, il devient le coupable désigné. Et puis on sort un motif du chapeau : la victime le persécutait ! Mais c’est tellement téléphoné qu’on n’y croit pas vraiment. Et puis Andy est viré de l’enquête, et puis il révèle un terrible secret de famille qui pourrait enfoncer Jacob encore plus, et puis et puis et puis… on réunit tous les ingrédients des recettes précédentes dans l’espoir que le nouveau plat sera goûteux et original. Mais c’est juste un autre hamburger-frites.

Une des raisons pour lesquelles ce genre de série fonctionne, c’est parce qu’Hollywood a réussi à nous convaincre que la justice américaine était tout sauf juste, notamment lorsqu’il s’agit de rapidement trouver un coupable pour apaiser une communauté en émoi. Dans ces séries là, on accusera quelqu’un - forcément un innocent - au moindre petit semblant de preuve, plutôt que de pousser l’enquête plus loin et trouver le vrai coupable. Qui parfois, grâce à des facéties scénaristiques, sera l’innocent du début, oh comme c’est original ! Et surtout c’est tellement palpitant…

Alors oui, dans la vraie vie, les prisons américaines regorgent d’innocents, notamment ceux qui sont trop pauvres pour se payer les bons avocats. Quant aux plus riches, ils arrivent si facilement à faire enterrer leurs crimes et ceux de leurs rejetons, comme c’est le cas, par exemple, pour de nombreuses affaires de viols. Mais lorsqu’une série TV aborde la criminalité sous cet angle là, ça me met beaucoup moins en colère parce que c’est quand même plus important de dénoncer ce genre de chose que de savoir qui a tué l’adolescent suburbain boutonneux.

Dans Defending Jacob, on a droit à la totale : la musique grinçante qui vous tord les boyaux, l’image désaturée et bleuâtre pour bien accentuer le côté dramatique, les acteurs sous anti-dépresseurs qui vous donnent l’impression que la Terre va s’arrêter de tourner… Des situations déjà vues et revues des centaines de fois, une lenteur qui ne se justifie pas au plan narratif et qui finit par taper sur le système (C’est bon, on a compris qu’il va se débarrasser de la preuve ! Scène suivante ! - Au fait, quand on jette un objet compromettant dans la poubelle du voisin, on ne la met pas sur les sacs, bien en évidence…). Bref, en ce qui me concerne, une vraie torture.

8.6 sur IMdB ? Ils n’ont certainement pas la même vision des choses que moi : ils ont passé outre la banalité du propos et ont vu… franchement, je ne sais pas quoi. Peut-être qu’ils ont aimé l’allusion biblique à Job (Jacob s’appelle Jacob Owen Barber) le Juste dont la foi est mise à l’épreuve par Satan… Mais là, c’est moi qui ai été mise à l’épreuve !

Bon, je reconnais que c’est correctement exécuté - bien que sans surprise et mis à part ce choix d’étalonnage à la Van Helsing - et c’est plutôt bien joué. A ne voir que si vraiment vous n’avez rien d’autre à vous mettre sous la dent… Mais une fois de plus, tout cela n’engage que moi.


EPISODE

- Episodes : 1.01, 1.02, 1.03
- Titres : Pilote, #1.02, #1.03
- Date de première diffusion : 24 avril 2020 (Apple TV+)
- Réalisateur : Morten Tyldum
- Scénariste : Mark Bomback

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Ted Lasso : Review des trois premiers épisodes
USS Greyhound - La Bataille de l’Atlantique : La review du (...)
Central Park : La review des premiers épisodes
Defending Jacob : Review des trois premiers épisodes
Home Before Dark : Review saison 1
Nick Fury : Samuel L. Jackson de retour pour un Projet Marvel / (...)
Helstrom : Nouvelle bande annonce de la série Marvel TV de (...)
Moah : Review de la saison 1
Netflix : Vers une hausse du prix des abonnements ?
Game of Thrones : Les raisons de l’absence de Lady (...)
Resident Evil - Infinite Darkness : La bande annonce de la série (...)
Truth Seekers : Bande annonce et date pour la comédie Amazon (...)
Rétrospective Ida Lupino : La critique
Sex Education : Jason Isaacs pour la saison 3 de la dramédie (...)
Turner & Hooch : Le remake TV recrute 4 nouveaux (...)