201 connectés

Westworld : Review 3.03 The Absence of Field

Date : 29 / 03 / 2020 à 14h00
Sources :

Unification


Alors même que la saison est plus courte de 8 épisodes, Lisa Joy et Jonathan Nolan ont consacré 3 heures à l’introduction de l’ensemble des principaux rouages de ce nouveau cycle, pour deux raisons principales :

  • Laisser du temps aux spectateurs pour se familiariser avec la nouvelle direction du show ;
  • Prendre le temps d’exposer les nouvelles problématiques, les nouvelles énigmes et le troisième arc de l’histoire principal de Westworld.

L’épisode Absence of Field constitue un moment charnière de cette nouvelle saison de Westworld. En effet, cette 3ème heure lance véritablement le nouveau cycle en clôturant l’arc introductif de cette 3ème saison.

Dès son entame, ce nouvel épisode marque la volonté des showrunners de rectifier des aspects critiqués de la série comme la froideur dégagée par la saison précédente. Dans l’épisode, tous les artifices narratifs, visuels et l’arrangement musical – magistral – sont mis au service d’un objectif qui est d’apporter un brin d’humanité, une belle couleur émotionnelle à l’épisode. L’équipe artistique s’efforce grandement de retrouver la quintessence du magnifique épisode 8 Kiksuya de la saison 2, en se focalisant sur l’histoire intime et la perte des repères identitaires – comme le sous-tend le titre Absence of Field.

Ces efforts, parfois maladroits, donnent l’impression que cet épisode constitue un des derniers moments de quiétude avant l’arrivée d’une immense catastrophe. Il est le fameux " calme avant la tempête ". Et il rappelle que Westworld reste LA série référence sur l’aube de l’apocalypse, et que chaque heure passée rapproche le monde humain du jugement dernier. A travers des clins d’œil à Robocop ou Chappie, il est indiqué que sur le Doomsday clock du Futurworld, il est 23h59 et 30 secondes.

Outre la perte de repère, Absence of Field est une invitation à se focaliser sur ce qui est " hors-champs " mais nécessaire à la compréhension de ce qui est donné à voir durant la saison.

Le premier élément qui est indirectement " hors champs " est le générique de la série qui trouvent plusieurs échos dans l’épisode. Ce nouveau générique comporte 3 références symbolisant la dualité " création-annihilation " : le doigt de Dieu de Michel-Ange, les ailes d’Icare et l’œil d’un dieu solaire. Rapprochées des nombreuses informations distillées tout au long de 3 premiers épisodes, ces références constituent probablement des indices majeurs pour la suite des évènements.

Déjà maintes fois repris et discuté dans les deux saisons précédentes, " le doigt de Dieu " de Michel-Ange, symbole de la création de l’homme, est repris dans le générique pour exposer une créature robotique qui sombre dans l’abime en s’efforçant, sans y parvenir, de se rapprocher de son double.

Le générique donne aussi à voir une créature ailée – un aigle royal – qui se consume à force de s’élever vers une divinité Solaire, qui prendra la forme d’un œil. Outre la référence au destin funeste d’Icare et ses ailes de cires, il est aussi fait référence au Dieu Soleil Rê dont l’œil évoque à la fois la destruction des humains et l’avènement des déesses. Dans Westworld, cet œil porte un nom : REHOBOAM. 

A l’évidence, le cœur de la nouvelle direction de Westworld réside dans cet Œil symbolique évoquant la société orwellienne sous " le regard " de Big Brother dans le classique littéraire 1984. Avec sa dystopie avant-gardiste et le système Big Brother, Orwell a anticipé, à sa manière, les problématiques de la société contemporaine apparues avec l’émergence des géants de l’informatique et du high-tech.

Toutefois, de manière très classique, même dans le meilleur des mondes, l’omnipotence, l’omniscience, le contrôle absolu n’existent pas. Tout système à une faille, tout œil a un angle mort où émerge l’inattendu : l’éveil de l’objecteur de conscience.

Et comme les dénominations ne sont jamais fortuites dans Westworld, dans l’histoire biblique, le règne du roi REHOBOAM est placé sous le signe d’un profond schisme et d’une violente insurrection.

ÉPISODE

- Episode : 3.03
- Titre : The Absence of Field
- Date de première diffusion : 29 mars (HBO) - 30 mars 2020 (OCS)
- Réalisateur : Amanda Marsalis
- Scénariste : Denise Thé

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


I Know This Much Is True : Review 1.04 Episode Four
I Know This Much Is True : Review 1.03 Episode Three
I Know This Much Is True : Review 1.02 Episode Two
I Know This Much Is True : Review 1.01 One
Westworld : Review 3.08 Crisis Theory
Agents of S.H.I.E.L.D. : Review 7.02 Know Your Onions
Mission Impossible 7 & 8 : Reprise de la production en (...)
Cook Off : La review du film Netflix
Cobra Kai : La série Karaté Kid pour Netflix ou Hulu (...)
The School For Good And Evil : Le conte de fées Netflix réalisé (...)
Three Pines : Les producteurs de The Crown pour adapter les (...)
Kill Them All : Une adaptation cinéma par Victoria Mahoney
Cinéma - Bandes Annonces : 5 juin 2020
Avatar : David Thewlis donne des précisions sur son rôle
Stargirl : Review 1.03 Icicle