430 connectés

Japan Expo - Le meilleur de la culture japonaise : La critique de l’artbook

Date : 08 / 03 / 2020 à 07h45
Sources :

Unification


Japan Expo : Le meilleur de la culture japonaise

  • Auteurs : Sébastien Floc’h, Jess GRINEISER et Valery Guedes
  • Editeur : Hachette
  • Collection : Hachette pratique
  • Genres : Artbook
  • Date de sortie : 27 novembre 2019
  • Nombre de pages : 336
  • ISBN : 9782017055570
  • Format : 237 x 293 mm
  • Prix : 35 €

Depuis 2000, le festival Japan Expo est devenu le rendez-vous incontournable des fans de culture japonaise. Tous les ans, ils viennent y rencontrer leurs idoles, mangakas, réalisateurs, chanteurs et autres artistes. Chaque année, ce sont de grands noms qui viennent à la rencontre de leur public. Ils s’appellent LEIJI MATSUMOTO, G NAGAI, BUICHI TERASAWA, SHIGERU MIYAMOTO, SHINICHIR WATANABE ou YOSHIKI.

Ils sont les créateurs d’ALBATOR, GOLDORAK, COBRA, MARIO et COWBOY BEBOP et le leader de X-JAPAN. Ils font désormais partie de l’histoire de Japan Expo.

Une histoire que cet ouvrage vous propose de (re)découvrir.

- L’envers du décor du plus grand festival français dédié à la culture japonaise - Toute l’histoire du festival, depuis sa création jusqu’au Parc des Expositions
- Des interviews inédites des artistes qui ont fait l’histoire du festival

Décryptage

Japan Expo - Le meilleur de la culture japonaise est un remarquable livre sur Japan Expo qui a fêté en juillet 2019 ses 20 ans, soit l’âge adulte au Japon.

L’ouvrage est absolument de toute beauté et fort de ses 333 pages, brosse la genèse, l’histoire et tous les temps forts d’un festival qui fait le bonheur depuis des années des amateurs du Japon, des mangas et de l’animation, entre autres.

En effet, le festival est actuellement un événement incontournable pour tous les amateurs français et européens et le troisième plus gros salon de France, avec en quatre jours 240 000 visiteurs. Dès son origine, le manga et l’animation étaient bien présents, mais au fil du temps ce dernier s’est ouvert à la musique, au sport, au jeu vidéo, à la mode, à la gastronomie et au tourisme. Il propose donc actuellement tout ce que l’on peut trouver et apprécier provenant du Japon et permet d’avoir chaque année des affiches d’artistes célèbres qu’un public nombreux vient voir au plus près.

Le livre est composé de plusieurs parties. Après une préface signée par Taro Aso, le Vice-Premier ministre, Ministre des finances et ministre d’État pour les missions spéciales du Japon, la première revient sur chacune des éditions, étayées par les anecdotes qui les ont ponctuées. On peut donc découvrir où l’idée a germé, comment le festival a progressivement augmenté sa taille et ce qu’il est devenu aujourd’hui, avec des extensions à l’étranger. En prime, on peut tout savoir sur la conception de ses affiches grâce à une belle interview de sa créatrice.

On retrouve ensuite les coulisses présentant de nombreuses photos des bénévoles et de ce que l’on ne voit pas, suivi par une partie concernant le monde associatif présentant quelques associations marquantes.

Puis on passe au gros morceau du manga revenant sur les invités célèbres qui sont passés par Japan expo. Quelques passionnantes interviews se retrouvent au milieu, tels celles de Leiji Matsumoto (Albator), Junko Mizuno, Buichi Terasawa (Cobra) ou encore d’auteurs français. Des présentations de nombreuses personnalités et des photos des artistes se retrouvent sur de nombreuses pages. Des interviews concernant des grosses maisons d’édition du manga sont aussi proposées et permettent de comprendre comment ce genre de littérature est progressivement devenu d’une telle importance en France, en faisant le deuxième pays consommateur de mangas derrière le Japon.

Une autre grande partie est consacrée à l’animation, avec sa galerie de réalisateurs, animateurs et artistes célèbres, ainsi que des interviews particulières concernant certains d’entre eux, comme celle de Yoshiyuki Tomino (Mobile Suit Gundam) ou de la doubleuse de la voie française de Son Goku dans Dragon Ball, Brigitte Lecordier. On peut aussi découvrir des interviews d’artistes français qui sont toutes très intéressantes.

On passe ensuite à la partie jeu vidéo, qui comme toutes les précédentes consacre une ou deux pages aux artistes qui sont passés à Japan Expo et y intercale des interviews plus complètes.

Un schéma éditorial que l’on retrouve par la suite dans la thématique musique permettant de passer en revue certains des artistes et des types musicaux, dont bien sûr Yoshiki, qui font le succès de Japan expo.

L’avant-dernière partie est consacrée au cosplay et propose des photos magnifiques et une interview des gagnants de l’European Cosplay Gathering (ECG) en 2013.

Et le livre s’achève sur quelques artistes qui sont passés sur scène et qui ne rentrent pas tout à fait dans les cases précédemment définies.

L’ouvrage est réellement d’une très belle facture, rempli d’information et d’interviews passionnantes, et permet de (re)découvrir des personnalités que l’on connaît ou qui donnent envie d’en savoir un peu plus sur leur travail. De très nombreuses magnifiques photographies le parsèment et donnent l’occasion de s’immerger au cœur de cet événement marquant.

Japan Expo - Le meilleur de la culture japonaise est un ouvrage incontournable à se procurer lorsqu’on l’on apprécie Japan expo et une mine d’informations à la fois sur le festival, mais aussi sur les très nombreuses personnes qui s’y sont déplacées. Avec ses nombreuses interviews et ses multiples photos, on prend un immense plaisir à le découvrir.

Le soin apporté à la progression des parties est à la maquette, le choix des photos et des anecdotes font clairement voyager au cœur du festival et donne une très grande envie d’y retourner en 2020 pour fêter en bonne compagnie ses 21 ans. On peut regretter qu’il n’y ait pas une partie consacrée plus spécifiquement à la nourriture, au sport et à la culture japonaise, mais le livre est déjà extrêmement dense et ne peut que satisfaire les amateurs du festival. Quant à ceux qui n’y sont jamais allés, et qui apprécient le Japon, parcourir le recueil ne peut que leur donner envie d’aller le découvrir sur place.

Dense, très beau et captivant.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Green Class : La critique du tome 2
Girls’ Last Tour : La critique post-apo du volume (...)
Japan Expo - Le meilleur de la culture japonaise : La critique de (...)
Equinoxe : La critique
DCeased : La critique
Star Trek Picard : Review 1.10 Et in Arcadia Ego, Part (...)
Loki : L’identité au centre de l’intrigue de la série (...)
Solar Opposites : La bande annonce de la série animée trash de (...)
Dragon’s Lair : Ryan Reynolds pour l’adaptation (...)
Quibi : Jeffrey Katzenberg dévoile les détails de la plateforme (...)
Trying : La bande annonce de la série Apple TV+
C’est quoi le bonheur pour vous ? [DVD/VOD] : La (...)
Heels : Chris Bauer, Allen Maldonado et James Harrison Jr. pour (...)
Netflix - Bandes annonces : 31 mars 2020
Star Trek Picard : Les coulisses du final de la saison (...)