191 connectés

Parasite [DVD / Blu-Ray / Coffret collector] : La critique

Date : 04 / 03 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


Parasite est un excellent film coréen qui revisite avec intelligence et talent le home invasion.

En effet, le scénario de Bong Joon Ho et de Jin Won Han se focalise sur une famille pauvre qui va progressivement s’inviter dans la maison d’une riche famille. Avant que cela ne tourne au drame. Le récit est donc une critique sociétal au vitriol, tout en parlant de deux familles et en montrant ce qui les oppose.

La réalisation est extrêmement brillante. Bong Joon Ho tourne toutes ses scènes au cordeau et aucune d’entre elles n’a de fausse note. Si beaucoup sont focalisées sur les personnages et sont parfois intimistes, de grands plans-séquences et des passages plus impressionnants viennent ponctuer un long métrage qui est absolument captivant de bout en bout.

On se laisse facilement captiver par le brio la mise en scène et par une direction d’acteurs tout aussi impressionnante. En effet, ces derniers sont réellement tous remarquables et campent avec un grand talent leurs personnages respectifs.

Song Kang-Ho, l’acteur fétiche du réalisateur, est réellement impeccable en chef de la famille pauvre. Woo-sik Choi est très bon en fils aimant, Park So-Dam est sympathique en fille débrouillarde et Chang Hyae Jin est impeccable en mère résiliente. Cho Yeo-jeong est superbe en mère de la famille opposée, Sun-kyun Lee est impressionnant dans le rôle du père PDG, Jung Ziso est très bonne en fille fortunée. Quant à Lee Jeong-eun en gouvernante, elle est fort bien trouvée.

Il faut aussi signaler le personnage muet et extrêmement prégnant de la maison de la famille riche. Cette dernière est non seulement centrale, mais réserve des surprises et une présence imposante. Le travail sur les décors de Lee Ha-jun, Cho Won-Woo, Han Ga-Ram et Cho Hee est absolument remarquable et impressionnant. Les lieux sont parfaits et donnent une atmosphère magnifique à ce thriller particulièrement palpitant. La création de l’entresol est aussi extrêmement soignée et le lieu joue un rôle important dans le récit.

Les effets spéciaux sont très travaillés, et associés à la superbe photographie de Hong Kyung-Pyo, au montage millimétré de Jin-mo Yang et à la musique impeccable de Jaeil Jung, permettent de créer un portrait croisé de deux familles particulièrement captivant. D’autant que les nombreux escaliers qui ponctuent le récit ont une grande importance et montrent parfaitement l’envie d’ascension de ceux qui sont en bas.

Parasite est un film remarquable, un véritable chef-d’œuvre du cinéma mondial. Avec une histoire magnifiquement construite, des acteurs incroyables et une mise en scène éblouissante, ce n’est absolument pas une surprise que le long métrage ait raflé autant de prix prestigieux à travers le monde. Ce thriller anxiogène aux propos sociétal est avant tout une histoire de familles et assurément une œuvre à visionner sans hésiter.

Magnifique et brillant.

Respect !

SYNOPSIS

Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne...

BONUS

Ce sont d’excellents bonus qui sont proposés dans cette édition Blu-ray pour un total de pratiquement 4 heures. Extrêmement variés et intéressants, particulièrement bien montés et diversifiés, on apprend énormément sur le film, son réalisateur et le tournage. Il ne faut donc pas hésiter à prendre le temps de tous les passer en revue, voir même les revoir, tant ils sont intéressants et en apprennent beaucoup sur le cinéma. Et saurez-vous trouver le bonus caché des scènes coupées et du bêtisier du film ?

Le Cercle de confiance est un passionnant documentaire revenant sur la création du film, sa genèse et son tournage. Ce making off extrêmement détaillé et instructif donne la parole au réalisateur Bong Joon Ho, aux producteurs, au directeur de la photographie, au responsable des décors, au compositeur et à tous les acteurs principaux de ce dernier. Il est construit en paragraphes qui permettent de brosser tous les points importants du long métrage. On apprend énormément de choses sur le récit, le choix des acteurs, la réalisation technique et la construction des décors. La progression est très bien faite et le montage extrêmement précis. Après avoir vu le bonus, on ne peut être que plus admiratif devant le film et il ne faut réellement pas passer à côté de ce supplément extrêmement instructif et bien réalisé qui est aussi une véritable leçon de cinéma.

La masterclass au Festival Lumière présentée par Bertrand Tavernier et Didier Allouch est une passionnante rencontre entre le réalisateur et le public. Les questions posées sont très intéressantes et permettent au réalisateur de revenir sur les 7 longs métrages qu’il a réalisés jusqu’à présent. Une carrière avec peu de titres, mais tous excellents, bien que n’ayant jamais vu son premier film, je ne puisse pas en juger. On apprend de nombreuses anecdotes sur les tournages et sur sa façon de concevoir les films et les échanges qu’il a avec le réalisateur Bertrand Tavernier sont formidables à suivre. On ne voit pas du tout le temps passer tant cette masterclasse est un très bon bonus.

Bong Joon Ho, Les Racines du mal est une très intéressante interview de Bong Joon Ho qui a été réalisé dans le cadre de OCS Geant. Cette dernière est faite par Stéphane Charbit dans la maison des frères Lumière qui ont aidé à ce que le cinéma prenne son essor en organisant, entre autres, la première projection publique de l’ancêtre des films. Le réalisateur répond à de nombreuses questions passionnantes et permet de comprendre les influences qui l’ont inspiré pour réaliser Parasite, mais aussi les réalisateurs qu’il apprécie et les films qui l’ont marqué. Des extraits de ces derniers sont insérés dans le bonus et aident à comprendre ce que Bong Joon Ho a ressenti en les voyant et comment ils ont une telle influence sur lui par la suite. Il ne faut vraiment pas passer à côté de cet entretien passionnant qui permet de découvrir un peu mieux le réalisateur.

Du storyboard au film, analyse d’une séquence est une remarquable mise en scène du story board et du film. La partie supérieure est réservée au premier, alors que l’on voit dessous la façon dont cela a été tourné. Le montage est extrêmement bien fait et montre à quel point le film a été préparé avec minutie et interprété sans aucune faille. Sans compter que les amateurs de techniques verront toutes les indications données aux caméras afin que les scènes se déroulent à l’identique vis-à-vis ce qui est inscrit sur le papier.

Dans les coulisses du doublage est un excellent documentaire revenant sur le doublage français du film. On y découvre la directrice artistique Charlotte Correa qui a fait le casting vocal, qui dirige tous les comédiens et choisi les scènes à garder. On rencontre aussi l’ingénieur du son Julien Vidal qui fait le montage et vérifie que tout est cohérent. On peut aussi voir tous les différents acteurs à l’œuvre et la façon dont ils évoluent au cours de leurs différentes prises pour incarner au mieux les voix françaises des comédiens coréens. La dernière partie est consacrée aux ambiances et la façon dont les différents comédiens doublent toutes les scènes de foule et les voix que l’on entend en arrière-fond. C’est une immersion absolument passionnante et extrêmement détaillée et percutante dans le doublage. Il ne faut vraiment pas passer à côté de ce bonus qui est non seulement captivant, mais permet de comprendre toutes les étapes grâce auxquelles les films peuvent bénéficier d’un doublage français lors de leur sortie.

Éclairage sur Parasite est une très bonne interview de Stéphane du Mesnildot qui revient sur le film, les influences sociétales qui ont pu avoir un impact dessus et la carrière de Bong Joon Ho. Elle suit la progression chronologique du film en expliquant certains passages et en montrant la façon dont le réalisateur a construit à la fois son histoire et ses personnages.

En bonus caché, on peut découvrir 22 scènes coupées qui n’apparaissent pas dans le film, qui sont un peu différentes de celles que l’on y retrouve, ou qui sont ratées. C’est un bon moyen de rajouter quelques séquences supplémentaires au film.

On peut aussi retrouver le teaser et la bande-annonce du film en version originale sous-titrée.

Vous pouvez découvrir ci-dessous la description officielle des bonus proposés.

  • Le Cercle de confiance, le documentaire (1h05) : À priori, après avoir vu ce documentaire, vous ne vous poserez plus beaucoup de questions sur la fabrication de Parasite. Le directeur de la photographie, le production designer, les producteurs, le compositeur, les acteurs, et bien sûr Bong Joon Ho lui-même, tous ont accepté de nous raconter l’aventure exceptionnelle que fut Parasite, et de nous faire entrer au cœur du processus créatif d’un génie. Avec de nombreuses images de tournage et photos inédites.
  • Masterclass au Festival Lumière (1h19) : Si vous étiez présents au Festival Lumière 2019, vous faîtes peut-être partie des privilégiés qui ont assisté au moment unique que fut la masterclass de Bong Joon Ho présentée par Bertrand Tavernier et Didier Allouch. Si vous faîtes partie des 99,99% de Français qui n’y ont pas assisté... C’est cadeau. Cela grâce à la gentillesse de Thierry Frémaux, Bertrand Tavernier, Didier Allouch et les géniales équipes du Festival Lumière.
  • Bong Joon Ho, Les Racines du mal, interview menée par Stéphane Charbit (22 minutes) : En 7 long-métrages, Bong Joon Ho a su créer un cinéma qui donne du plaisir autant qu’il donne à réfléchir à la cruauté du monde. Stéphane Charbit interroge Bong Joon Ho sur les racines de ce qui fait la particularité du cinéma de Bong Joon Ho et ce qui l’inspire. Et on remercie mille fois Stéphane d’avoir fait un montage spécial pour cette édition et OCS d’avoir accepté de l’inclure dans ce Blu-Ray (special thanks Florestan La Torre, Boris Duchesnay)
  • Du storyboard au film, analyse d’une séquence (7 minutes) : 7 minutes de mise en scène au cordeau (la scène de la tuberculose), mises en parallèle avec les dessins du storyboard. 7 minutes pour constater à quel point la mise en scène est pour Bong Joon Ho un processus qui se pense en amont, et à quel point la précision de celle-ci ne doit rien au hasard. Tout est déjà là, sur le papier. Parce que derrière le génie visionnaire, il y a du travail, et beaucoup de minutie.
  • Dans les coulisses du doublage, avec @Misterfox (25 minutes) : Comment travaille-t-on sur une VF ? Comment, sur un film coréen, où les codes sont si différents au niveau de l’acting, réussit-on à être le plus fidèle possible à la fois aux talents des acteurs et à ne pas trahir le sens originelle et les infimes nuances des dialogues ? Misterfox, que vous connaissez peut-être via sa chaîne Youtube, propose une plongée passionnante sur le plateau du doublage de Parasite.
  • Éclairage sur Parasite, par Stéphane du Mesnildot (16 minutes) : Certains d’entre vous (Bon OK, 90% d’entre-vous) ne connaissent pas Stéphane du Mesnildot (mais vous devriez), et pourtant, il est plutôt calé sur tout ce qui concerne Bong Joon Ho et le cinéma coréen. C’est à lui qu’on doit notamment le livre Memories of Murder, L’enquête, que nous avions édité l’année dernière et que vous pouvez trouver ici. Ce bonus a été tourné cet été, un jour de canicule, et Stéphane, comme nous tous, avait chaud, très chaud. Mais ça n’enlève rien à la mise en contexte passionnante qu’il apporte sur le cinéma de Bong Joon Ho. »
  • Scènes coupées (12 minutes)
  • Teaser (2 minutes)
  • Bandes annonces (2 minutes)
BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : DVD / Blu-Ray / Coffret collector
- Date de sortie : 28/02/2020
- Audio : Français, Coréen, Audiodescription
- Sous-titres : Français, Sourds et malentendants
- Durée du film : 2 h 12

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Gisaengchung
- Réalisateur : Bong Joon Ho
- Scénariste : Bong Joon Ho, Jin Won Han
- Interprètes : Song Kang-Ho, Woo-sik Choi, Park So-Dam, Chang Hyae Jin, Sun-kyun Lee, Cho Yeo-jeong, Jung Ziso, Jung Hyeon-jun, Lee Jeong-eun
- Photographie : Hong Kyung-Pyo
- Montage : Jin-mo Yang
- Musique : Jaeil Jung
- Costumes : Choi Se-yeon
- Décors : Lee Ha-jun, Cho Won-Woo, Han Ga-Ram, Cho Hee
- Producteur : Kwak Sin Ae, Moon Yang-kwon, Jang Young Hwan, Bong Joon Ho pour Barunson, CJ Entertainment
- Distributeur : Les Bookmakers / The Jokers

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Parasite



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


C’est quoi le bonheur pour vous ? [DVD/VOD] : La (...)
Bloodshot [VOD] : La critique
The Odd Family - Zombie on Sale [VOD] : La critique
Donnybrook [VOD] : La critique
Why Don’t You Just Die ? [VOD / achat digital] : La (...)
Star Trek Picard : Review 1.10 Et in Arcadia Ego, Part (...)
Loki : L’identité au centre de l’intrigue de la série (...)
Solar Opposites : La bande annonce de la série animée trash de (...)
Dragon’s Lair : Ryan Reynolds pour l’adaptation (...)
Quibi : Jeffrey Katzenberg dévoile les détails de la plateforme (...)
Trying : La bande annonce de la série Apple TV+
C’est quoi le bonheur pour vous ? [DVD/VOD] : La (...)
Heels : Chris Bauer, Allen Maldonado et James Harrison Jr. pour (...)
Netflix - Bandes annonces : 31 mars 2020
Star Trek Picard : Les coulisses du final de la saison (...)