404 connectés

Netflix : Bientôt plus d’animés japonais sur la plate-forme

Date : 27 / 02 / 2020 à 12h45
Sources :

Deadline


Netflix veut plus de dessins-animés japonais sur sa plate-forme et elle le fait savoir de la plus belle des manières. Le streamer que décidément rien n’arrête s’est associé à 6 grands créateurs de l’animation et de la bande-dessinée japonaise, et cela dans la but de doubler sa production de supports animés.

Ayant signé avec Netflix, on a d’abord l’équipe féminine de mangaka CLAMP, spécialisée dans les manga destinés aux adolescents tels que Cardcaptor Sakura, mais aussi dans des productions visant les jeunes hommes (RG Veda entre autres). Shin Kibayashi, le créateur de Les Enquêtes de Kindaichi, mais aussi de Détective Academie Q ou Les Gouttes de Dieu. Et Yasuo Ohtagaki, le fan de science-fiction et de robots géants à qui on doit Mobile Suit Gundam - Thunderbolt.

Mais aussi Otsuichi, scénariste de romans d’horreur ou fantastiques tels que Goth, le coupeur de main et Rendez-vous dans le noir. Tow Ubukata, fait également parti des 6 à signer. Ce dernier est scénariste de manga tels que la série Mardock Scramble, mais aussi de romans tels que La Saison noire ou encore Séphiroth endormi. Enfin, Mari Yamazaki, la mangaka connue surtout pour sa création de Thermae Romae, un manga humoristique de science-fiction.

Auteurs, scénaristes ou cinéastes, les 6 créateurs développeront de nouveaux supports scénarisés pour Netflix pour sa plate-forme de streaming, mais pas seulement. Les accords conclus prévoient également des productions hors écran que Deadline qualifie "d’édition de produits de consommation". Bande-dessinées, romans ou autres, le très sérieux média américain ne le précise pas.

Taiki Sakurai, producteur en chef des animes chez Netflix, a déclaré : "Nous sommes ravis de travailler avec ces créateurs extraordinaires pour apporter à Netflix les meilleurs animes de leur catégorie. Ces partenariats s’inscrivent dans le cadre de notre stratégie d’investissement plus large visant à soutenir les animes japonais - en donnant aux créateurs la possibilité de raconter des histoires audacieuses et innovantes et en leur donnant accès à des fans du monde entier, parce que la narration est sans limite dans le monde des animes".

Yasuo Ohtagaki a, quant à lui, déclaré : "En tant que créateur, c’est un tel honneur de pouvoir toucher un public mondial. De mon enfance dans le manga japonais aux ligues majeures mondiales, c’est une occasion unique pour moi de croire en mon art et de viser de nouveaux sommets".

Shin Kibayashi a ajouté : "C’est gratifiant de prendre part à une émission sur Netflix qui touche un public mondial en tant que créateur japonais. Je suis ravi de travailler sur des personnages, des mondes et des scénarios entièrement nouveaux".


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Netflix : Le streamer va-t-il réduire la voilure ?
Netflix : Le créateur de The Umbrella Academy signe avec le (...)
Netflix : Bientôt plus d’animés japonais sur la (...)
Netflix : Le streamer dévoile les Top10
Netflix : Alexander Woo signe avec le streamer
Feel Good : Review de la saison 1
Bluebird : La bande annonce
Tales From the Loop : Le making-of de la série Amazon Prime (...)
Maverick : La série First Daughter de The CW recrute Mark (...)
Survivre : Le nouveau thriller de Vincent Hauuy
VOD DVD - Bandes Annonces : 28 mars 2020
Mad Max - Furiosa : George Miller a contacté Anya Taylor-Joy pour (...)
Thor - Le Monde des ténèbres : Patty Jenkins explique son départ (...)
Messiah : Le messie ne reviendra pas parmi les siens
Le goût du vin : La review du film Netflix