452 connectés

Mythic Quest - Raven’s Banquet : Review de la saison 1

Date : 11 / 02 / 2020 à 14h00
Sources :

Unification


Cocorico ! Ubisoft se lance à l’assaut d’Hollywood et elle le fait plutôt bien.

Mythic Quest : Raven’s Banquet est une de ces séries qui s’affichent au format sitcom (30 minutes) sans s’encombrer de l’enregistrement en public et de ses rires insupportables. Une aubaine pour les scénaristes qui ne sont pas coincés par la nécessité de faire rigoler une salle épuisée par des heures d’enregistrement, et qui ne sont pas non plus obligés de faire du remplissage pour livrer un épisode d’une heure. On reste dans la comédie mais on peut se permettre d’en sortir sans complexes, et c’est ce que MQRB a réussi à faire de façon somme toute inattendue et plutôt satisfaisante (je vous rappelle que mes avis n’engagent que moi).

Le pitch : une filiale américaine d’un gros groupe Montréalais travaille avec acharnement pour assurer le succès de la suite très attendue de Mythic Quest, le jeu le plus populaire sur le marché des MMORPG (jeux de rôles en ligne massivement multi-utilisateurs).

La série met en scène (entre autres) : Poppy Li, (Charlotte Nicdao) la géniale ingénieure diplômée du MIT, responsable de l’équipe de codage ; Ian Grimm (Rob McElhenney), le créatif égomaniaque déjanté ; David Brittlesbee (David Hornsby), le producteur étouffé et complexé par l’ego et l’aura de Ian ; Brad Bakshi (Danny Pudi), le Monsieur Monétisation désabusé, limite dépressif ; C.W. Longbottom (F. Murray Abraham) le scénariste alcoolique, obsédé par les ‘backstories’ de ses personnages ; Jo (Jenni Ennis) l’assistante perverse de Brittlesbee ; Rachel (Ashly Burch) et Dana (Imani Hakim), les deux adorables ‘testeuses’ ; et Pootie Shoe (l’excellent Elisha Henig), le gamer influenceur insupportable.

Alors que pendant les quatre premiers épisodes, MQRB prend un vrai rythme de comédie à la limite du cliché : personnages caricaturaux, situations burlesques voire surréalistes, dialogues qui partent dans tous les sens… le cinquième épisode - à mon goût, le meilleur de cette première saison - introduit un nouveau ton qui emporte à un niveau supérieur ce qui ne me semblait au premier abord ne pas avoir plus d’ambition que n’importe quelle autre farce hollywoodienne. Pour tout vous dire, si je n’avais pas dû écrire cet article, je ne serais probablement pas allée plus loin que le troisième épisode. Ç’aurait été fort dommage.

Car la pépite de cette série, c’est ce qui se cache derrière cette interface a priori comique : le combat des femmes pour se faire reconnaître dans un monde d’hommes ; les créatifs incompris qui essaient envers et contre tout de faire adopter leur vision artistique alors que l’argent fait loi ; les conditions de travail parfois inhumaines au sein des entreprises américaines et la difficulté des relations interpersonnelles sous toutes leurs formes. Et puis au passage, un petit coup dans les dents des ’white supremacists’, ça ne fait pas de mal. Ce qui est vraiment intéressant ici, c’est le deuxième niveau de lecture. Quelqu’un a récemment dit à la télévision française (ne me demandez pas qui, ça me reviendra peut-être dans deux mois) : ‘Il peut y avoir des tragédies sans comédie mais il ne peut pas y avoir de comédie sans tragédie.’ Et de la tragédie dans MQRB, il y en a, et même beaucoup. Et c’est ça qui en fait un véritable ovni, et moi les ovnis, j’aime ça.

Si vous appréciez la dynamique de The Orville, vous aimerez celle de Mythic Quest : Raven’s Banquet. Et si vous êtes un gamer (ce qui n’est pas mon cas) vous y retrouverez probablement des références qui ont dû m’échapper. Il y en a pour tous les goûts !


EPISODE

- Episode : 1.01 à 1.09
- Titres : Pilot, The Casino, Dinner Party, The Convention, A Dark Quiet Death, Non-Player Character, Permadeath, Brendan, Blood Ocean.
- Date de première diffusion : 7 février 2020 (Apple TV+)
- Réalisateurs : David Gordon Green, Todd Biermann, Rob McElhenney, LP, Pete Chatmon, Catriona McKenzie.
- Scénaristes : Charlie Day, Megan Ganz, Rob McElhenney, John Howell Harris, Katie McElhenney, David Hornsby, Aparna Nancherla, Ashly Burch
- Avec : Rob McElhenney, Charlotte Nicdao, David Hornsby, Danny Pudi, F. Murray Abraham, Jenni Ennis, Ashly Burch, Imani Hakim, Elisha Henig,

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Manifest : Review 2.07 Emergency Exit
Hunters : La review des trois premiers épisodes
Avenue 5 : Review 1.05 He’s Only There to Stop His Skeleton (...)
Doctor Who : Review 12.08 The Haunting of Villa Diodati
My Holo Love : Review de la saison 1
Matrix 4 : Brian J. Smith pour le film de Lana Wachowski
Star Wars - The Mandalorian : Le Making-Of des effets spéciaux (...)
Manifest : Review 2.07 Emergency Exit
Mourir peut attendre : L’affiche IMAX
Jurassic World 3 : C’est maintenant Scott Haze qui se joint (...)
Chut… ! : La critique
Rebel : Tamala Jones & Ariela Barer pour la série Erin (...)
Cthulhu Hack : La critique de Wendigo
Netflix - Bandes annonces : 22 février 2020
Westworld : Nouvelle bande annonce de la saison 3