472 connectés

Queen & Slim : La critique

Date : 09 / 02 / 2020 à 09h15
Sources :

Unification


Queen & Slim est un très bon film parlant avec beaucoup de subtilité de la violence policière aux États-Unis et du racisme vis-à-vis des afro-américains.

Un jeune couple, dont c’est la première rencontre, se trouve arrêté par un policier et cette interpellation va se terminer mal. Le scénario de Lena Waithe va suivre les deux jeunes gens qui vont se rapprocher alors qu’ils essayent de traverser le pays pour le quitter.

À travers ce magnifique road movie, c’est une superbe histoire d’amour qui s’esquisse. Car les deux jeunes gens sont franchement attachants et donnent envie de les suivre à travers tous les états qu’ils traversent. C’est aussi toutes les rencontres qu’ils font qui apportent du sel au récit et permettent de présenter une société américaine contemporaine dans laquelle les discriminations, et les partis-pris, sont bien présents.

La réalisation de Melina Matsoukas est très bonne. Celui-ci suit de près ses deux personnages et apporte à leurs tribulations une dimension romantique, dans laquelle une véritable dramaturgie poignante s’installe. La mise en scène est soignée et joue avec les grands espaces des routes traversées et ceux plus réduits des lieux où les jeunes gens sont obligés de se cacher.

La photographie de Tat Radcliffe est aussi très belle et accompagne à merveille ce voyage palpitant. Le montage de Pete Beaudreau est vraiment précis et permet d’apporter à l’histoire un très bon rythme qui sait alterner entre séquences intimistes et passages parfois haletants.

L’interprétation est fort bonne. Daniel Kaluuya est magnifique en jeune homme touchant voulant vivre une vie simple. Jodie Turner-Smith est remarquable en jeune femme brillante devant gérer son passé difficile. L’alchimie entre les deux comédiens fonctionne à merveille et ceux-ci font complètement croire à leur histoire d’amour naissante et à l’éclosion de cette dernière au milieu d’une course-poursuite gigantesque. Bokeem Woodbine est aussi très bon en oncle magouilleur au grand cœur.

L’atmosphère du long métrage est superbe et reste longtemps en mémoire. Entre interrogation sur la justice, droits sociétaux, clivage entre la population et violences policières, l’œuvre ne fait pas de moralisme, mais propose une histoire et des images qui parlent d’elles-mêmes. Des thématiques vraiment bien traitées qui interpellent et ne peuvent laisser indifférent. Il faut aussi signaler que le traitement du récit n’est pas manichéen et que certains personnages au grand cœur font de belles actions, alors que la nature humaine, dans ce qu’elle a de moins beau, rattrape certains autres.

Queen & Slim est un film important et choc qui à travers une superbe histoire d’amour sait prendre le spectateur aux tripes et ne le lâche pas avant un final réussi. Avec un scénario travaillé, une belle mise en scène et de grands acteurs extrêmement justes, il ne faut pas manquer cette histoire d’une belle humanité qui nous fait réfléchir sur notre société et ses injustices intolérables.

Émouvant et efficace.

SYNOPSIS

Lors d’un ordinaire rendez-vous amoureux en Ohio, un homme noir et une femme noire, sont arrêtés pour une infraction mineure de circulation. La situation dégénère, entraînant des conséquences soudaines et tragiques quand l’homme tue un policier pour se défendre. Terrifiés et leurs vies désormais en danger, l’homme, un employé de magasin, et la femme, avocate de la défense criminelle, se voient obligés de fuir. Mais l’incident a été filmé et la vidéo se propage. Le couple devient alors involontairement un symbole de traumatisme, terreur, deuil et douleur pour les américains.

Alors qu’ils conduisent, ces deux improbables fugitifs vont apprendre à se connaître l’un l’autre mais aussi se découvrir eux-mêmes dans des circonstances des plus extrêmes et désespérées. Ils vont forger un amour sincère et puissant qui va révéler leur profonde humanité et façonner le reste de leurs vies.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 13
- Titre original : Queen & Slim
- Date de sortie : 12/02/2020
- Réalisateur : Melina Matsoukas
- Scénariste : Lena Waithe
- Interprètes : Daniel Kaluuya, Jodie Turner-Smith, Bokeem Woodbine, Chloë Sevigny, Flea, John Sturgill Simpson, Indya Moore, Benito Martinez
- Photographie : Tat Radcliffe
- Montage : Pete Beaudreau
- Musique : blablabla
- Costumes : Shiona Turini
- Décors : Karen Murphy
- Producteur : James Frey, Lena Waithe, Melina Matsoukas, Michelle Knudsen, Andrew Coles, Brad Weston, Pamela Abdy pour Makeready
- Distributeur : Universal Pictures International France

LIENS

- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Queen & Slim



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Chut… ! : La critique
Mes jours de gloire : La critique
Sortilège : La critique
Le Cas Richard Jewell : La critique
L’appel de la forêt : La critique
Matrix 4 : Brian J. Smith pour le film de Lana Wachowski
Star Wars - The Mandalorian : Le Making-Of des effets spéciaux (...)
Manifest : Review 2.07 Emergency Exit
Mourir peut attendre : L’affiche IMAX
Jurassic World 3 : C’est maintenant Scott Haze qui se joint (...)
Chut… ! : La critique
Rebel : Tamala Jones & Ariela Barer pour la série Erin (...)
Cthulhu Hack : La critique de Wendigo
Netflix - Bandes annonces : 22 février 2020
Westworld : Nouvelle bande annonce de la saison 3