466 connectés

Loup-Garou 20ème anniversaire : La critique d’Umbra - l’ombre de velours

Date : 16 / 01 / 2020 à 07h30
Sources :

Unification France


Umbra
L’Ombre de Velours

Description :

"Seuls le Garous les plus fous pensent pouvoir remporter la guerre contre le Ver dans le seul monde matériel.

Certains utilisent la Penumbra comme un raccourci, un lieu de rassemblement ou un endroit dans lequel placer des pièges destinés à leurs ennemis spirituels. D’autres empruntent des ponts de lune jusqu’aux royaumes de l’Umbra proche, à la recherche d’une puissante magie spirituelle ou d’une concentration importante des forces du Ver prêtent à fondre sur Gaïa. D’autres encore s’aventurent vers des royaumes lointains, espérant découvrir quelques connaissances capable de faire tourner le vent en leur faveur. Il en existe enfin qui murmurent l’existence de créatures bénies par Gaïa en personne afin de dissiper la corruption du grand serpent.

Cet ouvrage présente le monde spirituel tel qu’il est perçu et compris par les Garous et les autres change-formes, offrant de nombreuses nouvelles informations et contenus aux joueurs.

Il inclut une description détaillée de l’Umbra animiste selon le point de vue des Garous, avec de de nouveaux contenus quant à la Penumbra et aux Royaumes.

Les conteurs peuvent utiliser les informations sur les Umbrae astrale et sombre pour introduire de nouveaux mondes spirituels et leur lot de défis inédits.

Cet ouvrage présente également les kamis et autres créatures et lieux empreints de l’énergie de Gaïa.

Umbra : l’Ombre de Velours contient :

- Un regard détaillé sur la Penumbra, les Royaumes principaux de l’Umbra proche et les Umbrae astrale et sombre.
- De nouvelles informations sur les esprits animistes de l’Umbrae proche, incluant de nombreux esprits inédits permettant de rendre ce monde plus vivant.
- De nouveaux systèmes et connaissances pour les kamis, les élus de Gaïa."

Présentation du supplément de contexte :

Après une introduction (6 pages) présentant les vues générales sur l’Umbra, le livre se divise en 5 parties distinctes :

- La Pénumbra (24 pages), présente les terres les plus proches de notre monde connu (le Kaos, les toiles de la Tisseuse, les friches du Ver, la Trinité en guerre, les Genius loci, les périphéries de la Pensée et la frontière des Ténèbres), les reflets de certains lieux notables et donne des précisions sur les déplacements dans la Pénumbra.

- L’Umbra Proche (44 pages), décrit les airets, l’Abysse, le royaume d’Atrocité, le champ-de-guerre, la Cicatrice, le Cyberoyaume, Erébus, le Flux, le Liteau, la Pangée, le Portail d’Arcadie, le Royaume Ethéré, le Royaume légendaire, la Terre d’été.

- Les mondes au-delà (28 pages), présente les royaumes mineurs, les terres natales des tribus, la Membrane, l’Umbra astrale, l’Umbra sombre, l’Umbra Profonde.

- Esprits (32 pages), traite de la nature fondamentale des esprits, l’écologie spirituelle, le monde animiste, les habitants de l’ombre de velours.

- Les Élus (24 pages), décrit les kamis et leur rôles.

Verdict :

Cet ouvrage est l’adaptation au monde de l’édition 20ème anniversaire d’un supplément indispensable.

En effet, il traite du monde des esprits, celui qui se cache au dessus de notre monde qui n’est pas réel. Un peu à la manière de la Matrice (Matrix), un monde (ici, très multi-visage) peut apparaître à ceux qui en ont les moyens. Les loups-garous en font partie. Ceux-ci connaissent donc les véritables forces qui sont à l’oeuvre et en particulier le Ver qui s’attaque à Gaïa (Mère Nature, la Terre) dont les changeformes sont les gardiens.

Lors de la sortie de la première édition du JdR cet aspect bien qu’évoqué était annoncé primordial mais avait été très peu décrit. Au fil des éditions, le manque avait été bien entendu comblé.

Pour cette édition, tout à été remis au goût du jour, et les kamis ont été largement dépoussiérés. C’est une très bonne chose.

Il faut vous avouer que, personnellement, je n’ai jamais été fan des mondes parallèles dans les jeux de rôle (à part dans Star Trek puisque cela permet des rebondissements inhabituels). Il s’y passe toujours des choses étranges (voir à côté de la plaque) et bien souvent les parties qui en découlent sont moins réussies que les parties classiques.

Pourtant, dans le jeu de rôle Loup-Garou, l’Umbra est loin d’être anecdotique puisque que c’est même, en fait, le monde principal. Pour apprécier ce monde on est donc obligé d’y passer, voir, de faire un effort pour l’appréhender à sa juste valeur. Inutile de vous dire que la tâche est ardue, et que l’entreprise demande un bon MJ, très descriptif, afin de rendre les différentes ambiances.

Pour animer tout cela, de nombreux encarts d’accroches scénaristiques sont reliés à chaque lieu, ou personnages notables. Une véritable mine d’or pour les MJ en manque d’inspiration dans des mondes si marqués.

Il est conseillé de ne pas prendre l’entièreté des nombreux lieux de l’Umbra, dans caché l’existence de certains au joueur et de jouer sur le mystère. En introduction, on explique même que les parties en Umbra peuvent être narrativistes (les joueurs décrivant eux-mêmes ce qu’ils y rencontre).

Fiche technique

Type : Supplément de contexte
Format : Livre de 176 pages couleur, couverture cartonnée
Auteur(s) : N. Conte, D. Hill, J. Kostiew, D. Lauzon, C. Shaffer, L. Sheales, F. Young, E. Zawadzki
Illustrations intérieures : B. Puig Linares, A. Trabbold, C. Bivins, B. Leblanc, J. Cobb, J.Holt, R.K. Ferguson
Couverture : B. Puig Linares
Éditeur : Arkhane Asylum Publishing
Édition Française : Oui
P.P.C. : 45 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Paris New Eden : La critique du jeu
Ludum : La critique de la box hivernale
Loup-Garou 20ème anniversaire : La critique d’Umbra - (...)
Confort de jeu : Easy Dungeon - vos donjons en 3d et (...)
Team 3 : La critique du jeu qui débloque
Gloop World : Une série animée en stop motion pour Quibi
Psych 2 - Lassie Come Home : Le film sera disponible au printemps (...)
Power : Jeffrey Hirsch donne des détails sur les spinoffs
Fenice Les ombres du temps : La critique
Cinéma - Bandes Annonces : 24 janvier 2020
Star Trek Picard : Review 1.01 Remembrance
Matrix 4 : Pourquoi Hugo Weaving passe-t-il son tour (...)
Star Wars The Clone Wars : L’affrontement entre Ahsoka et (...)
Justice League Dark : Films et séries en développement chez (...)
Altered Carbon : Enfin une date pour la saison 2