457 connectés

Sex Education : La Review de la Saison 2

Date : 14 / 01 / 2020 à 13h30
Sources :

Unification


Sex Education avait fait une entrée remarquée sur Netflix l’année dernière. Véritable livre ouvert de la découverte de la sexualité adolescente, la série avait eu pour bonne idée d’en parler avec légèreté et bienveillance, ce qui est assez rare sur la plateforme. Mais comme souvent, la deuxième saison est la plus dure épreuve a passé.

Love Education

On retrouve donc nos personnages dans les mêmes situations. Otis (Asa Butterfield) et Maeve (Emma Mackey) sont toujours sur leur relation non déclarée, il débute d’ailleurs sa love story avec Ola (Patricia Allison). Et c’est la principale évolution de cette saison, l’amour fait sa grande apparition. Il était centralisé sur nos deux protagonistes, il est désormais partout. Sans pour autant renier son propos de base sur la liberté de chacun.e, le show se resserre autour des sentiments pour mieux nous impliquer dans les peines et tourments des personnages. Le tout en conservant cette patte britannique tellement agréable.

Construction cyclique

Les thèmes sont d’ailleurs appuyés par une mise en scène souvent finement audacieuse, grossissant le propos, certains plans avec deux profondeurs de champ différentes sont réellement remarquables. Le scénario est très souvent cyclique. Une difficulté apparaît pour un personnage, elle apparaît pour d’autres dans le même épisode et l’on peut comprendre les nuances selon les différents protagonistes. Prouvant une nouvelle fois que l’écriture intelligente des personnages.

Bascule adulte

La vraie plus-value de cette suite réside dans l’évolution mature des thèmes abordés. Le spectre s’élargit et fait forcément écho à notre réalité. Sans tomber dans des pièges grossiers d’autres programmes traitant de l’adolescence - je pourrais vous trouver au moins 13 raisons… - Sex Education tend à la réflexion plus qu’à l’accusation, un vrai bonheur en ces temps de procès perpétuel. S’il ne fallait en citer qu’une, toute l’histoire autour de Maeve est brillante en tout point. D’autant que celle de Moordal est clairement fictive tant les comportements de chacun semblent baigner dans une bulle d’innocence, voir d’irréel.

Sexe Catalogue

Dans ce coin de Terre à part, tous les genres sont représentés et assumés. On pourra trouver des pans, des bis, des lesbiennes, des homosexuels, des asexuels, etc. Comme si le programme avait envie de parler des différences de tous et de mettre un nom dessus comme il est si souvent le cas sur les réseaux sociaux. Cette impression d’avoir un catalogue des sexualités est quelque peu dommageable et jure avec le ton léger du reste du show.

Cependant, on ne peut nier les qualités de ce programme qui une nouvelle amène un vent de fraîcheur et prouve que l’on peut parler de ces sujets avec intelligence sans être caricatural.


EPISODE

- Episode : 2.01 à 2.08
- Date de première diffusion : 17/01/2020 (Netflix)
- Créatrice : Laurie Nunn

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Star Trek Picard : Review 1.01 Remembrance
Doctor Who : Review 12.04 - Nikola Tesla’s Night of (...)
Ninokuni : La review du film Netflix
Irrésistible Gary Cooper : La review
Du sport au meurtre - Dans la tête d’Aaron Hernandez : (...)
Gloop World : Une série animée en stop motion pour Quibi
Psych 2 - Lassie Come Home : Le film sera disponible au printemps (...)
Power : Jeffrey Hirsch donne des détails sur les spinoffs
Fenice Les ombres du temps : La critique
Cinéma - Bandes Annonces : 24 janvier 2020
Star Trek Picard : Review 1.01 Remembrance
Matrix 4 : Pourquoi Hugo Weaving passe-t-il son tour (...)
Star Wars The Clone Wars : L’affrontement entre Ahsoka et (...)
Justice League Dark : Films et séries en développement chez (...)
Altered Carbon : Enfin une date pour la saison 2