556 connectés

His Dark Materials - À la croisée des Mondes : Review 1.06 Daemons en cage

Date : 13 / 12 / 2019 à 13h00
Sources :

Unification


Enfin ! Voilà l’épisode que tous les fans des romans attendaient et qui vient confirmer tout le potentiel de cette adaptation. Nous avions quitté Lyra en très mauvaise posture, alors que son kidnapping la menait à Bolvangar. Un lieu devenu encore plus terrifiant maintenant qu’on savait de manière certaine ce qui arrivait aux enfants qui y avaient été déportés.

Les créateurs de la série ont fait fort en arrivant à capter toute l’essence maléfique du lieu décrit par Philip Pullman. Ainsi le personnel, partagé entre ceux qui doutent du bien-fondé des expériences menées et ceux qui se trouvent les excuses les plus abominables pour justifier l’injustifiable, est terrifiant d’inhumanité. La série, va plus loin que livre en proposant un personnage littéralement déshumanisé et qui ne manquera d’étonner les spectateurs. Il y a aussi ces longs couloirs bétonnés se finissant par de lourdes portes métalliques abritant les secrets inavouables du Magisterium et ces enfants soumis à quelque chose dont ils ne devinent pas la mortelle infamie. À tous les niveaux les scènes se déroulant dans ce camp de la Mort qui ne dit pas son nom, impressionnent et contribuent à placer la série au niveau que les lecteurs du roman attendaient de cette adaptation.

Greta, euh pardon, Lyra et sa capacité à remuer les choses pour ne pas se laisser écraser par les contradictions des adultes impressionne particulièrement et contribue à faire de Dafne Keen une évidence pour le rôle. En deux apparitions dans cet épisode, Serafina Pekala est de son côté devenue officiellement le personnage le plus bad ass de la série... Aux côtés de Iorek bien entendu !

Cet épisode permet également de clarifier les enjeux autour de la Poussière en laissant toutefois une part de mystère suffisante au téléspectateur pour lui donner envie d’en savoir davantage. En plus d’être une florissante œuvre d’Heroic Fantasy, His Dark Material est une critique virulente des dérives de la religion quand elle est pensée de manière fondamentaliste. La série a très clairement décidé de ne pas édulcorer cet aspect, faisant de ce fait totalement honneur à la pensée de Philip Pullman.

Riche de nombreux rebondissements qu’il serait mal avisé de révéler, cet épisode avait même des airs de Season Final tant il conjuguait avec brio émotion et scènes d’actions effrénées. Le reproche majeur que l’on puisse faire à ce stade, est qu’avoir fait apparaître Will Parry aussi tôt dans l’intrigue ne semble aucunement justifié. Autre reproche, l’impression que seuls les daemons des personnages principaux apparaissent à l’écran, sans doute pour économiser le budget des effets spéciaux. Cela nuit à la crédibilité de la représentation de l’univers et c’est un peu dommage.

Pour le reste, cet épisode est tout simplement l’épisode de référence depuis les débuts de la série. Tellement bon qu’on a qu’une envie : découvrir la suite, alors qu’il ne reste que deux épisodes avant la fin de cette première saison ! Les lecteurs du roman savent qu’il y a de grosses chances pour que l’on se régale tout autant en regardant ce qui va suivre ! Vivement la suite !

ÉPISODE

- Episode : 1.06
- Titre : Daemons en cage
- Date de première diffusion : 10 décembre 2019 (OCS)
- Réalisateur : Euros Lyn
- Scénariste : Jack Thorne

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les nouvelles aventures de Sabrina : Review 3ème partie
Ares : Review de la saison 1
Avenue 5 : Review 1.02 And Then He’s Gonna Shoot (...)
Manifest : Review 2.03 False Horizon
Star Trek Picard : Review 1.01 Remembrance
Les nouvelles aventures de Sabrina : Review 3ème partie
The Eternals : Les stars de Games of Thrones en images sur le (...)
Bambi : Un remake à la Roi Lion pour le faon de Disney
Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings : Rosalind Chao pour le (...)
The Expanse : 3 recrues prennent du galon
Pinocchio : Robert Zemeckis co-écrira et tournera la version (...)
Les traducteurs : La critique
Fear Agent : Nouvelle série de Seth Rogen chez Amazon (...)
DMZ : Rosario Dawson pour l’adaptation d’Ava DuVernay (...)
The Prince : La famille royale britannique en série animée chez (...)