291 connectés

It Must Be Heaven : La critique

Date : 29 / 11 / 2019 à 10h15
Sources :

Unification


Elia Suleiman nous livre un film tout en finesse avec It Must Be Heaven. Réalisateur, il se met en scène dans son propre rôle. Un réalisateur de films, donc, qui s’évertue à observer la société qui l’entoure, un personnage silencieux qui met en lumière les petits et grands travers du monde.

Le film commence chez lui, en Palestine, puis nous le voyons s’exiler d’abord à Paris ensuite à New York. À travers ce voyage, il sera témoin de ce qui l’entoure. Le monde est souvent dingue et c’est à travers d’une mise en scène des plus imaginative que Suleiman va nous le montrer. Chaque scène est minutieusement chorégraphiée, le monde est revisité façon burlesque, mais toujours avec un fond criant de vérité. La poésie est omniprésente souvent teintée d’une certaine mélancolie.

Le personnage central reste muet, plongé au milieu de ce fatras, un observateur. Ce n’est que dans la dernière partie du film qu’il prononcera quelques mots, quatre mots qui résument à eux seuls son identité et son souhait le plus profond. Elia Suleiman est palestinien et souhaiterait tout simplement que cet Etat ait une existence officielle.

It must be Heaven est un très joli film qui nous emmène d’une manière originale dans un univers burlesque et poétique. À ne pas rater.

SYNOPSIS

ES fuit la Palestine à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil, avant de réaliser que son pays d’origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d’une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l’absurde. Aussi loin qu’il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie.
Un conte burlesque explorant l’identité, la nationalité et l’appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir " chez soi " ?

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1h42
- Titre original : It Must Be Heaven
- Date de sortie : 04/12/2019
- Réalisateur : Elia Suleiman
- Scénariste : Elia Suleiman
- Interprètes : Elia Suleiman, Gael García Bernal, Tarik Kopty, Ali Suliman, Stephen McHattie
- Photographie : Sofian El Fani
- Musique : Steve Bouyer, Pascal Mayer
Décors : Caroline Adler
- Costumes : Eric Poirier
- Montage : Véronique Lange
- Producteur : Edouard Weil, Laurine Pelassy, Elia Suleiman, Possibles Média, Rectangle Productions, Nazira Films
- Distributeur : Le Pacte

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ

PORTFOLIO

It Must Be Heaven



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Paroles de bandits : La critique
Le Cristal Magique : La critique
One Mind - Une vie zen : La critique
Lillian : La critique
Pahokee, une jeunesse américaine : La critique
Star Wars - L’ascension de Skywalker : Spoilers en dernière (...)
The Witcher : Bande annonce finale
Dune : Une meilleure adaptation des romans de Frank Herbert (...)
His Dark Materials - À la croisée des Mondes : Review 1.06 (...)
Supergirl : Mr. Mxyzptlk dans la saison 5 de la série de The (...)
Maman, j’ai raté l’avion : Le reboot prend son envol (...)
Queens : Le remake US sera porté par Gal Gadot
Paroles de bandits : La critique
Them : 6 nouveaux acteurs pour la série d’anthologie (...)
PIFFF 2019 : Jour 2