390 connectés

Tout peut changer, Et si les femmes comptaient à Hollywood ? : La critique

Date : 15 / 02 / 2020 à 09h15
Sources :

Unification


Tout peut changer, Et si les femmes comptaient à Hollywood ? est un merveilleux documentaire permettant à des femmes travaillant dans le milieu du cinéma de s’exprimer sur leur place dans cette industrie.

Des personnalités célèbres, actrices, productrices, réalisatrices, scénaristes, et d’autres moins connues, provenant du monde entier parlent de leur métier, et de la façon dont les femmes sont présentées et utilisées par le septième art.

Le documentaire donne la parole à de nombreuses d’entre elles, ainsi qu’à quelques hommes, et permet de pointer un certain nombre de choses évidentes qui sont tellement énormes qu’on ne les voit pas. De nombreux éléments rigoureux sont basés sur plusieurs études qui ont été faites sur le cinéma et la télévision. Et qui permettent de se rendre compte, entre autres, qu’un certain nombre de programmes jeunesse n’ont quasiment pas de représentativité féminine, même lorsqu’il s’agit de personnages animaliers.

De plus, les protagonistes féminins parlants ayant des rôles d’un certain intérêt sont aussi très souvent mal représentés. Sans compter, que ces derniers n’existent généralement que pour donner la réplique à un homme. Et pas à une femme. D’ailleurs, un test simple existe, celui de Bechdel. Il suffit de regarder un film, ou un épisode de série télévisée, et de voir s’il existe une seule scène entre deux femmes où ces dernières ne parlent pas d’un homme. Cela paraît d’une simplicité enfantine et évident à trouver. Mais si vous vous amusez à cet exercice, vous vous rendrez bien vite compte que très peu de titres réussissent à passer ce test. Ce qui fait évidemment réfléchir encore plus sur la place de la femme en général dans la société, puisqu’en moyenne, sur les propositions vus sur les écrans de cette dernière décennie, elles n’apparaissent que pour un tiers des personnages.

Les rencontres avec les différents intervenants sont parfois complètement édifiantes. Les chiffres montrés laissent sans voix est sont pourtant extrêmement véridiques. L’œuvre alterne entre les propos des uns et des autres, des exemples illustrés par certaines œuvres citées et des petites mises en scène.

Celles-ci sont le seul reproche que l’on peut porter au documentaire, n’étant pas nécessaires pour faire comprendre le propos et montrant des petites filles, et parfois des petits garçons, regardant des écrans sans que cela apporte quoi que ce soit à la narration. Leur seule véritable intérêt étant d’illustrer l’impact de la télévision et des films sur le développement des enfants, leur compréhension du monde et l’image que cela renvoie d’eux même concernant le genre.

Ainsi, une petite fille regardant les émissions ne montrant que les personnages masculins ne développe pas forcément une grande estime d’elle-même et de ses consœurs. D’ailleurs, même des dessins animés célèbres tombent dans le même travers, proposant bien peu de personnages féminins diversifiés en dehors de l’héroïne.

Du côté des femmes scénaristes et réalisatrices, il est aussi très difficile pour ces dernières d’accéder à des productions. Surtout lorsqu’elles veulent insérer dedans des rôles non stéréotypés. Le documentaire montre le combat de certaines d’entre elles, il y a un certain nombre d’années, pour essayer de faire valoriser leur droit à l’accès au cinéma. Des précurseurs qui n’ont pas eu le succès escompté, mais ont montré la voix d’un cinéma différent.

Le long métrage montre aussi que les choses changent, avec un magistral exemple donné par la chaîne FX qui du jour au lendemain a imposé la parité chez les réalisateurs, ce qui a permis l’émergence de nouveaux talents et une augmentation de la diversité des œuvres proposées appréciée par le public.

Tout peut changer, Et si les femmes comptaient à Hollywood ? est un très bon documentaire interrogeant finement la place de la femme dans la société et s’appuyant sur des exemples concrets. La population féminine représente 50 % de l’humanité, il n’est plus acceptable aujourd’hui que ces dernières soient systématiquement exclues des métiers du cinéma, et sous représentées dans les œuvres télévisuelles et cinématographiques, à cause de leur sexe. Fourmillant d’interviews passionnantes et souvent est édifiantes, bien monté et étayé, on ne regarde plus les films et les séries télévisées d’un même regard après avoir vu ce documentaire.

Remarquable et inspirant.

IA

Tout peut changer, Et si les femmes comptaient à Hollywood ? Voilà une bonne question. Bien posée et admirablement débattue dans ce documentaire d’une belle efficacité.

Courageux de la part d’un homme de se lancer dans une telle enquête et de donner ainsi la parole aux femmes, particulièrement mal traitées dans le milieu du cinéma américain.

"En tant qu’homme réalisateur, j’étais totalement conscient de ma responsabilité en m’attelant à ce projet du fait qu’il y a beaucoup trop peu d’hommes qui s’expriment publiquement sur ce sujet. Cela n’a fait que renforcer ma conviction que de vrais changements ne peuvent se produire que si les hommes prennent position en la matière. Comme le dit Meryl Streep dans le film, « les changements n’interviendront que lorsque les hommes s’engageront ». " revendique Tom Denahue, qui offre avec sincérité une tribune à des femmes de caractère, en les accompagnant dans leur combat pour rétablir l’équilibre au sein de l’industrie hollywoodienne.

Et le chemin est long et terriblement complexe ! A en juger les témoignages des intervenantes aussi combatives qu’intelligentes. Dont les capacités ont été trop longtemps sous estimées dans la profession.

Long, très long et on est loin d’arriver au bout... à en constater l’absence encore une fois cette année aux Oscars de réalisatrices dans la sélection.
Réalisatrices pourtant nombreuses et talentueuses, comme a voulu le souligner Natalie Portman en se rendant à la cérémonie avec un sublime manteau arborant leurs noms : "Lorene Scafaria pour Queens, Lulu Wang pour L’Adieu, Greta Gerwig pour Les Filles du Docteur March, Mati Diop pour Atlantique, Marielle Heller pour Un ami extraordinaire, Melina Matsoukas pour Queen & Slim, Alma Har’el pour Honey Boy et Céline Sciamma pour Portrait de la Jeune Fille en Feu".

"J’ai voulu donner de la visibilité, avec subtilité, à des femmes qui n’ont pas été reconnues pour leur travail incroyable cette année", a déclaré Natalie Portman sur le tapis rouge.

Peut-être est-il temps d’ajouter une statuette de la meilleure réalisatrice au palmarès, si cela est le seul moyen pour être enfin équitable et faire reconnaître à leur juste valeur TOUS les talents d’Hollywood... et du cinéma en général.
Qu’enfin le savoir faire de ses créatrices ait autant de chances et de visibilité que celui de leurs homologues masculins.

Une analyse sur une activité spécifique, qui, élargie à une réflexion sur la société entière, est une excellente façon d’évaluer la position de la femme dans notre civilisation, essentiellement machiste.

Édifiant, et parfaitement réalisé.

DB

SYNOPSIS

Tout peut changer est un documentaire qui révèle ce qui se cache derrière l’une des aberrations de l’industrie du cinéma américain : la sous-représentation des femmes à Hollywood. Le réalisateur Tom Donahue met en avant des décennies de discrimination à l’égard des femmes derrière et devant la caméra, grâce notamment à une méthode inédite d’étude des données chiffrées, avec, à l’appui, des centaines de témoignages accablants. Plus important encore, le film cherche et propose des solutions qui vont au-delà de l’industrie du cinéma et bien au-delà des frontières américaines, à travers les témoignages de nombreuses voix d’Hollywood, dont Meryl Streep, Cate Blanchett, Natalie Portman, Reese Witherspoon, Sandra Oh, Jessica Chastain, Chloë Grace Moretz, Shonda Rhimes, ou encore, Geena Davis, également productrice exécutive du film ; pour mettre en exergue ce qui peut et doit changer.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 37
- Titre original : This Changes Everything
- Date de sortie : 19/02/2020
- Réalisateur : Tom Donahue
- Interprètes : Geena Davis, Meryl Streep, Chloë Grace Moretz, Yara Shahidi, Natalie Portman, Taraji P. Henson, Reese Witherspoon, Jessica Chastain, Rose McGowan, Cate Blanchett, Jill Soloway, Shonda Rhimes, Sandra Oh, Alan Alda, Anita Hill, Judd Apatow, Rosario Dawson, Amandla Stenberg
- Photographie : Stefano Ferrari
- Montage : Jasmin Way
- Musique : Leigh Roberts, Allison Piccioni
- Producteur : Ilan Arboleda, Tom Donahue, Kerianne Flynn pour blablabla
- Distributeur : Alba Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Tout peut changer, Et si les femmes comptaient à Hollywood ?



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Chut… ! : La critique
Mes jours de gloire : La critique
Sortilège : La critique
Le Cas Richard Jewell : La critique
L’appel de la forêt : La critique
Matrix 4 : Brian J. Smith pour le film de Lana Wachowski
Star Wars - The Mandalorian : Le Making-Of des effets spéciaux (...)
Manifest : Review 2.07 Emergency Exit
Mourir peut attendre : L’affiche IMAX
Jurassic World 3 : C’est maintenant Scott Haze qui se joint (...)
Chut… ! : La critique
Rebel : Tamala Jones & Ariela Barer pour la série Erin (...)
Cthulhu Hack : La critique de Wendigo
Netflix - Bandes annonces : 22 février 2020
Westworld : Nouvelle bande annonce de la saison 3