341 connectés

La belle époque : La critique

Date : 03 / 11 / 2019 à 11h30
Sources :

Unification


La belle époque est un très bon film français montrant un homme qui a décidé de revivre la plus belle journée de sa vie, celle où il a rencontré sa femme.

Le scénario de Nicolas Bedos, qu’il réalise lui-même, porte sur un homme dont le couple va mal, qui va faire appel à une société spécialisée pour qu’elle recrée le jour le plus mémorable son existence, sa rencontre avec celle qui allait devenir sa femme dans un petit restaurant de Lyon, en 1972, la Belle Époque.

Le film raconte une merveilleuse histoire d’amour et permet de se plonger avec délice dans les souvenirs vivaces d’un homme qui voit sa vie présente lui échapper, mais est toujours empli de rêveries. Le récit se focalise principalement à la fois sur lui, sa vraie femme, la comédienne qui joue son épouse et sur l’homme qui a créé cette entreprise de la reconstitution, amoureux de l’actrice.

L’histoire s’appuie sur la société spécialisée en reconstitution des rêves de leurs clients et sur les décors incroyables qu’elle fournit. En effet, la petite entreprise possède des grands studios qu’elle aménage au gré des envies de leurs utilisateurs. Les décors et les costumes sont donc extrêmement soignés et reposent sur l’excellent travail de Stéphane Rozenbaum pour les premiers et d’Emmanuelle Youchnovski pour les seconds, afin de donner une âme formidable au long métrage.

Les acteurs sont réellement remarquables. Daniel Auteuil est merveilleux en homme toujours amoureux essayant de revivre son passé. Doria Tillier est splendide en comédienne douée incarnant cette figure du passé. Guillaume Canet est très intéressant en chef d’entreprise coléreux et exigeant. Michaël Cohen est sympathique en fils aimant. Quant à Fanny Ardant, en épouse du présent, elle est magnifique et envoûtante.

La mise en scène est vraiment remarquable. Inspirée et virevoltante, utilisant les lieux et l’envers du décor, on a l’impression de se retrouver à la fois dans un film et en compagnie de l’équipe technique. En effet, ces derniers participent pleinement au long métrage et apparaissent régulièrement au coin d’un décor ou derrière une caméra. Certaines séquences sont d’ailleurs incroyables, tantôt bluffantes, tantôt émouvantes.

Le réalisateur mélange théâtre et cinéma et réussi à les lier d’une façon remarquable. L’alternance entre les scènes reconstituées et ceux qui derrière leurs écrans pilotent l’ensemble apporte un charme incroyable au récit. Il faut d’ailleurs saluer le magnifique montage d’Anny Danché et de Florent Vassault qui donne un grand dynamisme à l’œuvre et fait passer d’une scène à l’autre avec une grande virtuosité.

La musique d’Anne-Sophie Versnaeyen et de Nicolas Bedos est très agréable. Elle permet de se replonger encore plus dans cette époque du passé reconstituée et de s’immiscer dans cette histoire d’amour intemporelle.

La belle époque est un très beau film qui va droit au cœur, et en alternance fait rire et monter la larme à l’œil. Avec une histoire simple et charmante, remplie d’espoir et d’amour, un casting magnifique et une mise en scène brillante, cette plongée au cœur d’une journée reconstituée de la vie d’un homme amoureux est passionnante à découvrir et donne bien envie d’expérimenter la même sensation.

Émouvant et captivant.

Vous pouvez retrouver ci-dessous, dans la partie vidéos, la session de questions-réponses qu’à eu le public avec l’équipe du film : le réalisateur et scénariste Nicolas Bedos et les comédiens Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier, Fanny Ardant et Michaël Cohen.

Avant cela, le présentateur leur a posé à tous la question de « Qu’est-ce qu’ils avaient aimé dans leur personnage ? ».

Daniel Auteuil a trouvé que c’était un personnage plein d’espoir. Fanny Ardant a aimé incarner une femme qui ne renonce pas à l’intensité de l’amour et à son étincelle. Guillaume Canet aime la passion de son personnage pour son travail et pour cette femme. Et cette complicité qui lui permet de revivre ce moment. Il trouve que c’est un très beau rôle et cette filiation qu’il a avec Daniel Auteuil est un beau cadeau qui l’a rendu heureux à son tour. Doria Tillier aime quand elle embrasse Daniel Auteuil et Guillaume Canet dans un même film. Elle apprécie aussi que le rôle concerne celui d’une actrice, ce qui lui a permis de réfléchir à ce que c’est que d’en être une. Elle a utilisé les répliques pour parler d’elle. Cela lui a permis de mettre un peu d’elle-même dans son propre rôle. Michaël Cohen a aimé interpréter un personnage qui ne renonce pas et qu’il ne renonce pas à aimer ses parents.

Le réalisateur Nicolas Bedos a voulu mettre en place un effet miroir entre la plupart des acteurs et leur personnage. Il y avait une grande relation entre l’équipe de tournage et les comédiens et le film parle de théâtre et le cinéma. D’ailleurs, ceux qui tenaient les projecteurs étaient vraiment des techniciens et ceux qui se baladaient dans les décors étaient vraiment ceux qui les avaient réalisés.

SYNOPSIS

Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour...

VIDÉOS

Bande annonce :


Session de questions-réponses avec le réalisateur et scénariste Nicolas Bedos et les comédiens Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier, Fanny Ardant et Michaël Cohen :


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 55
- Titre original : La belle époque
- Date de sortie : 06/11/2019
- Réalisateur : Nicolas Bedos
- Scénariste : Nicolas Bedos
- Interprètes : Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier, Fanny Ardant, Michaël Cohen, Jeanne Arènes, Bertrand Poncet, Bruno Raffaelli
- Photographie : Nicolas Bolduc
- Montage : Anny Danché, Florent Vassault
- Musique : Anne-Sophie Versnaeyen, Nicolas Bedos
- Costumes : Emmanuelle Youchnovski
- Décors : Stéphane Rozenbaum
- Producteur : François Kraus, Denis Pineau-Valencienne pour Les Films du Kiosque
- Distributeur : Pathé / Orange Studio

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

La belle époque


© Copyright : © 2019 - LES FILMS DU KIOSQUE - PATHÉ FILMS - ORANGE STUDIO


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Knives and Skin : La critique
In Fabric : La critique
Anthropocène l’époque humaine : La critique
Little Joe : La critique
Zibilla ou la vie zébrée : La critique
Star Wars - The Mandalorian : Jon Favreau parle de la fin de son (...)
Le flic de Beverly Hills : La suite se fera sur Netflix
Uncharted : Le retour de Mark Wahlberg dans l’adaptation (...)
The Witcher : Netflix commande une saison 2
Carnival Row : Début de production et déjà quelques infos pour la (...)
Knives and Skin : La critique
Rebel Ridge : John Boyega (encore) sur Netflix
A League of Their Own : Kelly McCormack et Priscilla Delgado (...)
Gossip Girl : Des changements représentatifs pour le reboot (...)
Very Ralph : La review