239 connectés

Hi-score Girl : La critique du tome 1

Date : 27 / 09 / 2019 à 07h30
Sources :

Unification


Hi-score Girl
Tome 1

  • Auteur : Rensuke Oshikiri
  • Editeur : Mana Books
  • Genres : shonen
  • Date de sortie : 4 juillet 2019
  • Nombre de pages : 194
  • ISBN : 979-1035501143
  • Format : 130 x 180 mm
  • Prix : 7,90 €

1991. Haruo est un élève de primaire qui n’a qu’une passion : les jeux vidéo. Il passe la quasi-totalité de son temps libre dans les salles d’arcade à aiguiser sa maîtrise des jeux de combat. Alors qu’il pense être le meilleur dans son domaine, ses certitudes vont voler en éclats le jour où une redoutable adversaire va se dresser contre lui : Akira, la plus brillante et la plus jolie des filles de son école.

Déclaration d’amour au rétrogaming, ce récit touchant se joue des idées préconçues pour nous offrir une virée à la fois nostalgique, drôle et référencée dans la scène compétitive vidéoludique des années 1990.

Décryptage

Hi-score Girl est un très amusant manga de Rensuke Oshikiri se déroulant dans les années 80 au Japon et présentant deux jeunes gens passionnées par les jeux vidéo.

L’un d’entre eux se glorifie d’être très bon dans ce domaine et va alors rentrer en compétition avec une nouvelle élève de sa classe, riche et brillante, qui le bat à plate couture sur ses titres préférés.

L’histoire de Rensuke Oshikiri permet de se replonger dans le Japon des années 80 à l’époque de l’émergence des consoles de jeux qui vont porter un coup dur aux salles d’arcades. On voit que l’auteur connaît très bien son sujet. Les salles fréquentées par les jeunes gens sont criantes de réalisme et un grand nombre d’événements leur arrivant semblent vraiment crédibles.

De plus, les très nombreux jeux présentés dans l’histoire, dont certains des hits internationaux comme Street Fighter, sont très détaillés et des astuces utilisés par les différents joueurs sont décrites. Celles-ci servent aussi pour faire avancer le récit alors que les deux protagonistes en compétition se rapprochent, leur amour des jeux vidéo les unissant.

De plus, l’effet mémoriel de ces jeux rétro pourrait enthousiasmer les lecteurs qui ont vécu cette période de transition des jeux vidéo, même si les salles d’arcade étaient moins développées en France qu’au Japon où visiblement chaque petite boutique avait sa petite borne traînant dans un coin.

Les dessins de Rensuke Oshikiri sont très bons et parfaitement lisibles. Les personnages sont particulièrement explicites et on prend un grand plaisir à tourner les pages pour savoir ce qu’ils vont devenir.

Un rebondissement inattendu à la fin du volume laisse entrevoir une suite passionnante. Le manga démarre très bien et donne vraiment envie de découvrir la suite des aventures de ces personnages décalés.

Sympathique et amusant.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Mytho Incognito : La campagne de financement de l’encyclopédie
Semiosis : La critique
Les souvivants : La critique
Nains : La critique du tome 14
Sciences en bulles : La critique du livre
Star Wars - L’Ascension de Skywalker : Des précisions sur (...)
Matrix 4 : Jessica Henwick en négociations
The Batman : Paul Dano sera l’Homme Mystère
The Suicide Squad : Idris Elba, John Cena et Viola Davis derrière (...)
Cassian Andor : Tony Gilroy vient de signer pour la nouvelle (...)
Eli : La review du film Netflix
Comic Con Paris 2019 - Star Trek Picard : Patrick Stewart présent (...)
Prime Video - Bandes annonces : 18 octobre 2019
The Stand : Heather Graham arrive, Greg Kinnear confirmé
5 est le numéro parfait : La critique