288 connectés

Undone : La Review de la Saison 1

Date : 20 / 09 / 2019 à 13h00
Sources :

Unification


Si l’on peut se réjouir d’une chose avec la multiplication des plateformes de diffusion en ligne de films et séries, c’est bien la possibilité de profiter de projets originaux qui se démarquent du reste du "catalogue".

Autant dire qu’une série d’animation en rotoscopie, technique visant à dessiner par-dessus des prises de vue réelles, traitant de voyage temporel, de la folie, écrite par les auteurs du décalé Bojack Horseman, il faut avouer que ça dénote !

Undone parle de Alma (Rosa Salazar), qui, après un grave accident de la route et quelques jours de coma, voit apparaître son défunt père, Jacob (Bob Odenkirk). Nous allons limiter ici le résumé du scénario, car cette série ne suit pas forcément une narration linéaire et doit se découvrir.

Perte de repère

Undone ne s’appréhende pas comme une série classique. L’imagerie rotoscopique y joue pour beaucoup. À la fois anormale mais cohérente, cette esthétique déstabilise le spectateur. Elle permet également l’un des principaux points forts d’Undone, la mise en scène psychédélique qui visuellement peut vous embarquez ou vous repoussez tant elle est étourdissante. Techniquement sublime, l’œuvre laisse, dans ce tourbillon artistique, tout de même les acteurs exprimer leurs jeux. Aucune fausse note à relever de ce côté. Rosa Salazar (Alita) crève l’écran dans son personnage coincé entre deux mondes et sa peur.

SPOILER : Double sens brillant

On suit Alma échanger avec le fantôme de son père. Il était un chercheur et sa disparition est la principale cause des troubles d’Alma qui semble être déjà très perturbée psychologiquement avant l’accident. Son père tente de la convaincre qu’elle est capable de voyager dans l’espace et le temps. Le récit va aller dans la découverte et la maîtrise de ce don, dans le but de découvrir la cause réelle de la mort de Jacob.
Nous sommes ici face au dilemme de la folie : si l’héroïne

est folle, tout se passe dans son esprit et donc tout le récit n’est qu’intérieur, soit elle est réellement capable de voyager dans le temps et l’espace et a réussi son cheminement personnel.

Dans les deux cas, Undone réussit son pari, car les deux solutions fonctionnent parfaitement.

La perception de la folie est d’une justesse rare, tant le sujet est plus souvent utilisé dans d’autres genres cinématographiques et de manière trop souvent caricaturale. D’un point de vue fantastique, les lois concernant le voyage dans le temps sont cohérentes, ce qui est déjà un petit exploit tant c’est un thème à risque.

Undone fait donc partie des nombreuses pépites d’Amazon Prime Vidéo, qui, pour cette année 2019 s’est hissé au niveau qualitatif de son principal concurrent.
A voir et revoir.


EPISODE

- Episodes : 1.01 et 1.08
- Date de première diffusion : 13/09/2019 (Amazon Prime)
- Réalisateur : Hisko Hulsing
- Scénariste : Kate Purdy, Raphael Bob-Waksberg, Lauren Otero, Joanna Calo et
Elijah Aron

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Eli : La review du film Netflix
Modern Love : Review de la saison 1
Wounds : La review du film Netflix
À la recherche du premier boulard : La review
Watchmen : Review des 6 premiers épisodes de la saison (...)
Star Wars - L’Ascension de Skywalker : Des précisions sur (...)
Matrix 4 : Jessica Henwick en négociations
The Batman : Paul Dano sera l’Homme Mystère
The Suicide Squad : Idris Elba, John Cena et Viola Davis derrière (...)
Cassian Andor : Tony Gilroy vient de signer pour la nouvelle (...)
Eli : La review du film Netflix
Comic Con Paris 2019 - Star Trek Picard : Patrick Stewart présent (...)
Prime Video - Bandes annonces : 18 octobre 2019
The Stand : Heather Graham arrive, Greg Kinnear confirmé
5 est le numéro parfait : La critique