365 connectés

Missions : Visite sur le tournage de la saison 2 de la série OCS

Date : 04 / 09 / 2019 à 13h30
Sources :

Unification


C’est par une froide, mais néanmoins ensoleillée, journée d’hiver de novembre 2018 que nous nous rendons sur le plateau de tournage de la saison 2 de Missions. Pour rappel, cette série diffusée sur OCS narre les aventures de cosmonautes en partance sur Mars où ils y découvrent des choses à même de bouleverser l’histoire de l’humanité. Ce n’est pas sur Mars que nous allons, mais à Ivry-sur-Seine en banlieue parisienne dans le Studio Kremlin. C’est dans la semi-obscurité d’un immense hangar que nous voyons les décors intérieurs du vaisseau dans lequel un nouvel équipage va embarquer pour aller sur Mars.

L’atmosphère est studieuse et le silence magistral, mais cela n’empêche pas le producteur et créateur de la série Henri Debeurme de nous accueillir chaleureusement. Entre chaque prise, nous avons tout le loisir de visiter le vaisseau qui impressionne par tous les détails qui le compose, mais aussi des combinaisons spatiales et différents accessoires.

Julien Lacombe, réalisateur, scénariste et aussi créateur de la série, le revendique : avec Missions, " le but est d’offrir au spectateur une œuvre divertissante qui tire sa crédibilité de conventions visuelles établies dans les films et les séries de science-fiction ". Très clairement, l’équipe artistique a tiré ses inspirations des films de S-F des années 70 et 80 comme Alien, 2001, L’Odyssée de l’espace, Blade Runner et bien entendu Star Wars.

Malgré un budget équivalent à un épisode du Bureau des Légendes pour toute la saison, Henri Debeurme est conscient que le spectateur soit convaincu par l’univers visuel de la série. " Je pourrais avoir les meilleurs acteurs du monde, si les choses paraissent " cheap ", la scène tombera à l’eau. Il ne faut pas que le spectateur voit les conditions de tournage difficiles ".

Ce que l’on voit sur le plateau " respire le vrai " et seuls des immenses panneaux verts présents devant la visière du cockpit du vaisseau viennent nous rappeler la future incrustation d’effets spéciaux numériques.

Comme se plaît à nous dire Chris Calcus, le directeur artistique, l’équipe artistique est en train de faire " son Star Wars ". Véritable artiste touche-à-tout, c’est lui qui a conçu tout les décors et costumes de la série à partir de dessins, de sculptures et de maquettes. Une fois la maquette validée, il a ainsi fallu 2 mois à une dizaine de personnes pour construire le vaisseau de 24 mètres de long. En outre, près de 250 croquis préparatoires ont été fait et c’est avec un œil gourmand que nous avons pu en voir certains. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils donnaient déjà une idée précise des surprises qu’allaient contenir cette nouvelle saison.

Avant ce tournage confortable en studio, il y a eu le premier jour de tournage dans la grotte de La Verna dans les Pyrénées-Atlantiques. Faisant 194m de haut, elle est 10 fois plus grande que Notre Dame de Paris. C’est en fait la plus grande grotte aménagée et visitable de monde. Compte tenu du calendrier, il a fallu commencer en ce lieu qui allait être difficilement accessible en hiver. Lors de la première saison, le tournage s’est déroulé à près de 50 degrés dans des déserts marocains pour simuler le paysage martien. Les -5 degrés de la grotte n’ont donc pas posé problème aux comédiens et particulièrement aux deux nouveaux arrivants, Barbara Probst et Ralph Amoussou, qui ont intégré le casting principal. Ce sont d’ailleurs les seuls comédiens que nous avons vus lors de cette visite, ce qui rendait vraiment intrigant le contenu de cette nouvelle saison.

Nos deux jeunes acteurs ont été ravis de rejoindre un projet avec des décors gigantesques. Ralph Amoussou s’est documenté longuement sur les voyages spatiaux et s’est rendu compte qu’ " il était le premier astronaute fictionnel et réel noir ". Néanmoins, comme l’a précisé Barbara Probst, il n’était pas précisé dans le casting quel était l’origine du personnage joué par Ralph : " il était juste le meilleur pour le rôle ". On peut toutefois féliciter OCS de montrer ce qui devrait juste être... normal.

Il y a eu également des scènes tournées dans des forêts de Dordogne avec des conditions d’accessibilité parfois difficiles, pour d’étonnantes séquences situées dans un lieu de l’intrigue dont vous découvrirez la localisation (ou pas) en regardant la série. Le but était clairement pour l’équipe créative de se faire plaisir en fournissant au téléspectateur du grand spectacle.

Avec un budget passant de 1,5 à 2,5 millions d’euros le tournage est resté éprouvant. Néanmoins, alors que sur la première saison 9 minutes utiles étaient tournées par jour, cette durée est passée à 6 minutes. Un progrès énorme en terme de conditions de tournage qui s’est étalé sur deux mois et demi.

Julien Lacombe nous a expliqué que le propos scientifique est plus dilué dans cette deuxième saison, car avec les auteurs, ils ont considéré, à juste titre, que sont surtout les arcs narratifs et les émotions qui captent l’attention du téléspectateur. Cette saison aura du coup un fond métaphysique plus poussé. « Interstellar, 2001, Abyss, sont des films qui interrogent sur la destinée et le futur de l’espèce humaine et qui ont servi d’inspiration pour créer Missions », nous a t-il expliqué. La filiation est davantage revendiquée dans cette deuxième saison, qui a pour but " d’aller plus loin et de raconter autre chose que dans la première ". Il y a a donc plus de flashbacks et la narration amène vers une conclusion que les scénaristes trouvent beaucoup plus satisfaisante que la précédente.

Le scénariste-réalisateur raconte avoir testé la complexité du scénario avec un associé d’Henri Debeurme qui ne connaît rien à la science-fiction. Avec les auteurs, ils ont donc cherché à faire " quelque chose de simple, sans pour autant être simpliste, avec une opposition, qui se construit tout au long de la saison, sur la façon dont devrait évoluer la vie dans l’univers ". Une saison est décrite moins dense, mais enrichie par des temps plus forts grâce à l’attachement que l’on a pour les personnages que l’on connaît déjà.

Même si elle n’a pas été officiellement annoncée, une saison 3 est d’ors et déjà prévue, bien que sa forme soit encore en discussion avec OCS. C’est avec la tête dans les étoiles que l’on a quitté le studio, avec l’envie folle découvrir au plus vite les nouvelles aventures de nos astronautes et peut-être revenir à nouveau sur le tournage de la prochaine saison.

Après avoir vu cette deuxième saison, on ne peut que féliciter l’équipe de production pour toutes les promesses visuelles et scénaristiques faites lors de notre rencontre et qui se sont retrouvées sur l’écran. Tout en évitant soigneusement de nous révéler le moindre spoiler, toutes les informations qu’ils nous ont donnés ont pris forme pour nous offrir une série de passionnés, cohérente et qui devrait plaire à tous ceux qui ont apprécié la première saison.

Cette nouvelle saison sera disponible à partir du jeudi 5 septembre à 20h40 sur OCS Max et en intégralité à la demande.

SYNOPSIS

Cinq ans ont passé depuis le retour de l’équipage d’Ulysse sur Terre. Les souvenirs et les traumatismes du premier voyage vers Mars hantent encore chacun des survivants de la mis- sion. Mais une vision de Jeanne partagée par chacun d’eux va tout changer. Désormais, ils en sont sûrs : elle est vivante. Quelque part.
Sous l’égide de William Meyer et dans le plus grand secret, une nouvelle mission pour la Planète Rouge est lancée pour la retrouver. Mais le milliardaire n’a pas révélé tous ses secrets à son équipage. Mars non plus.

GALERIE PHOTOS

Tournage Missions Saison 2



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Warrior : La bataille pour San Francisco continue dans la bande (...)
OCS - Canal + : Les chaînes passent en clair pendant le (...)
Les Grands : Visite sur le tournage de la saison 3
Missions : Visite sur le tournage de la saison 2 de la série (...)
Séries Mania : OCS commande 4 séries d’envergure
Mulan : Le film prend la direction de Disney+, mais cela aura un (...)
The Boys : La bande annonce finale complètement dingue de la (...)
Arrowverse : Les héros DC de The CW luttent aussi contre le (...)
The Fugitive : Review des 5 premiers épisodes de la série (...)
Warrior : La bataille pour San Francisco continue dans la bande (...)
L’Infirmière : La critique
Apollo 10 ½ - A Space Age Adventure : Un film hybride innovant (...)
Invincible : Zachary Quinto et 7 anciens de TWD pour vocaliser la (...)
Beyond Good & Evil : Le réalisateur de Détective Pikachu aux (...)
void TRRLM() ; //Void Terrarium : La critique du jeu sur (...)