554 connectés

Sur Mars : La critique

Date : 24 / 08 / 2019 à 07h20
Sources :

Unification


Arnauld Pontier

Sur Mars

  • Éditeur : Editions 1115
  • Genre : Science-fiction
  • Date de parution : 20 mars 2019
  • ISBN : 979-10-97100-35-3
  • Prix : 7,00€
  • Nombre de pages : 128
  • Taille : 11 cm x 15 cm

« Et soudain, c’est l’écrasement. Une pression quatre fois supérieure à la gravité terrestre, qui nous plaque sur la couchette. Je crois mourir. Que mes yeux sortent de mes orbites. Que mon cœur va exploser dans ma poitrine. Et puis, au bout de deux minutes trente, un arrêt brutal, à l’inverse, nous propulse en avant, fait décoller nos épaules, malgré les sangles qui nous attachent. Avec l’arrachement de la coiffe de protection, la lumière nous envahit alors dans un bruit sourd : l’éjection de notre tour de sauvetage. Tout va bien. Tout se déroule comme prévu. Nous avons survécu au lancement. Le baril de poudre sur lequel nous étions assis n’a pas explosé. Il a rempli sa mission : nous sommes libérés de l’attraction terrestre. »

Décryptage

Après une introduction aussi brève qu’intelligente sur le « voyage » dans le sens noble du terme, l’auteur nous plonge dans les souvenirs d’enfance de son narrateur (autobiographique ?) puis son parcours (rapide), le menant vers mars. La première partie traite du voyage vers la planète rouge, avec la routine, les habitudes qui s’installent pour tenir le temps du voyages, les tempêtes solaires et autres risques spatiaux, les rapports humains... puis l’arrivée sur Mars et la découverte en orbite de la planète un peu comme un guide de voyage puis l’attente avant de fouler pour la première fois le sol martien, l’installation et enfin la découverte de la planète.

La première chose qui frappe en ouvrant ce livre, outre le petit format amusant et original, c’est la qualité de l’écriture et l’intelligence de la construction. On a droit à un texte court donc, c’est le principe de la nouvelle, mais ce texte est extrêmement soigné et extrêmement bien construit. Il est écrit sous forme de carnet de voyage ou journal intime avec de longues périodes sautées, il n’est donc pas question ici de suivre un space opéra, ni un thriller martien haletant, mais plus le ressenti de celui qui fut (sera) le premier homme à marcher sur Mars et qui va, de son point de vue, louper son entrée... Une histoire profondément humaine et véritablement ancré dans une réalité qui au delà du récit propose une intéressante réflexion sur la vie en général.

Tout est au diapason du format du livre et tous les passages mériteraient un approfondissement. Mais l’auteur a fait le choix de la novella et finalement ça passe très bien, c’est assez clair, et il est indéniable que l’auteur est un fan de science fiction, et qu’il connaît ses classiques dont il parsème les références tout au long de son roman. C’est un véritable hommage (déclaration d’amour ?) à la science-fiction avec son histoire succincte mais complète à la fois, et le récit comprend tout ce à quoi on peut s’attendre d’une telle histoire.

L’auteur nous raconte via le journal de son narrateur avec une certaine froideur ces quelques mois sur mars, le travail préparatoire pour une terraformation à venir, les premiers pas de l’homme sur mars devraient ressembler à ça, c’est très précis sans devenir un dictionnaire technique du voyage ou de la vie sur Mars. Alors, 2 réflexions sont à tirer de cette œuvre, la première est que le roman donne véritablement envie d’en découvrir plus de l’auteur, qui semble avoir une bibliographie hétéroclite et la seconde c’est que ce roman donne véritablement envie de lire ce qui arrivera après le passage de cette première colonie martienne dans un plus long roman, qui racontera le terraforming et l’installation définitive de la première colonie sur Mars.

Dans tous les cas c’est une lecture que je vous recommande parce que l’important ce n’est pas la destination mais bien le voyage.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Danganronpa : La critique du tome 2
Nains : La critique du tome 13
Nains : La critique du tome 12
Nains : La critique du tome 11
Les chroniques de Corum : La critique du tome 1
Dans le cerveau de Bill Gates : Review de la mini-série
American Horror Story - 1984 : Les affiches personnages
Carla : Mayim Bialik et Jim Parsons à nouveau réunis
Emmys 2019 : Les gagnants de la 71e cérémonie
Danganronpa : La critique du tome 2
Cinéma - Bandes Annonces : 23 septembre 2019
Watchmen : La déconstruction des super-héros selon Damon (...)
Supergirl : Mitch Pileggi et Cara Buono rejoignent la saison (...)
Marianne : Review de la saison 1
Glow : La série Netflix renouvelée pour une saison 4