523 connectés

GLOW : Review de la saison 3

Date : 14 / 08 / 2019 à 12h45
Sources :

Unification


Les catcheuses les plus délurées du petit écran sont de retour pour une troisième saison très attendue. Comme annoncé à la fin de la saison précédente, elles ne travaillent plus pour une chaîne de télévision mais pour un show à Las Vegas. Comme elles ont fait leurs preuves et que la pérennité de leur spectacle est assurée (pour 3 mois) les scénaristes ont décidé de concentrer les enjeux essentiellement autour de ce qui se passe autour du ring. Forcément Las Vegas avec ses hôtels de luxe, ses jeux d’argent et ses artistes haut-en-couleur est un formidable lieu d’action pour découvrir toutes les nouvelles péripéties rencontrées par nos héroïnes.

L’action a beau se dérouler à la fin des années 80 les préoccupations qu’elles rencontrent font écho à des problématiques rencontrées encore aujourd’hui par bien des femmes, notamment celles tournant autour de la maternité. Doit-on par exemple sacrifier sa carrière pour être ou devenir mère ? Comme précédemment, nous assistons à tous ces moments d’euphorie, mais aussi de tristesse, où de petites humiliations viennent se combiner des moments de frustration ou d’incompréhension à l’image de la vie de tout un chacun. La solidarité finit la plupart du temps par triompher des difficultés lorsqu’elles se révèlent au groupe, continuant de valoriser un beau message sur l’importance de l’amitié et de l’écoute de l’autre.

Des questionnements sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre constituent une part importante de cette saison. Les protagonistes se cherchent et beaucoup continuent encore de s’interroger sur l’image qu’ils donnent aux autres. Bien entendu les personnages de scène les plus caricaturaux continuent de peser sur certaines des filles ce qui va amener à des révélations très touchantes sur leur passé.

Les scènes de combat deviennent secondaires dans cette saison, mais on a quand même le droit à deux séquences mémorables : lors de la première, les filles intervertissent leurs rôles et dans la seconde un conte de Noël très connu est revisité. Dans les deux cas, le résultat est désopilant et reste dans la lignée des moments de franche rigolade des précédentes saisons.

La force de la série est d’arriver à donner de la place à tous les protagonistes, mêmes si Ruth, Debbie et Sam sont ceux sur lesquelles l’intrigue s’attarde davantage. L’une des bonnes surprises de cette saison est d’avoir une grande partie des épisodes rallongés (35 min) par rapport au format habituel de 22 min. Cela sied parfaitement à la série qui comporte, il faut bien le dire, un nombre très important de personnages.

Même si le plaisir de regarder cette nouvelle saison est toujours très fort, il faut avouer que GLOW n’est peut-être plus aussi surprenante qu’auparavant. Non pas que ce qui est raconté soit prévisible, mais plutôt que cela reste un peu trop dans la continuité de ce qui a été fait précédemment. Néanmoins, contrairement au dénouement des deux autres saisons, celui-ci ne permet pas de deviner ce qui va se passer par la suite, ce qui donne grandement envie de renouveler notre fidélité à l’une des séries les plus attachantes de ces dernières années.

ÉPISODE

- Episode : 1.01 à 1.10
- Titre : Toujours plus haut (Up, Up, Up), Le club jacuzzi (Hot Tub Club), Le pollen du désert (Desert Pollen), Dis oui (Say Yes), Mercredi Gras (Freaky Tuesday)
, Souvenir de scoutisme (Outward Bound), Retour à Hollywood (Hollywood Homecoming), On ne lâche rien (Keep Ridin’), Les libertins (The Libertines), Joyeux GLOWël ! (A Very GLOW Christmas)
- Date de première diffusion : 8 juillet 2019 (Netflix)
- Réalisateurs : Claire Scanlon, Mark A. Burley, Jesse Peretz, Mark A. Burley, Anya Adams, Alison Brie, Lynn Shelton, Phil Abraham
- Avec : Alison Brie, Betty Gilpin, Sydelle Noel, Britney Young, Marc Maron

RÉSUMÉ

Ruth (Alison Brie), actrice au chômage, se présente à une audition suite à une annonce recherchant des femmes « non-conventionnelles ». Une fois sur place, elle apprend qu’il s’agit d’un spectacle de catch féminin télévisé. Rejetée lors des sélections initiales, sa persistance et l’intervention de sa meilleure amie Debbie (Betty Gilpin) lui permettent finalement d’intégrer la troupe et d’y occuper une place centrale.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Sextuplés : La review du film Netflix
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 3.13 (...)
American Factory - Un milliardaire chinois en Ohio : La review du (...)
Invader ZIM - Enter the Florpus : La review du film Netflix
GLOW : Review de la saison 3
Star Wars / Disney + : Ewan McGregor en pourparlers pour une (...)
Robocop Returns : Neil Blomkamp ne réalisera pas le film
Scary Stories : La critique
Sextuplés : La review du film Netflix
Candyman : Le film recrute Nathan Stewart-Jarrett et Colman (...)
Pyros : Le film se fera sur Netflix avec Reese Witherspoon en (...)
Grosse concurrence pour les personnages Jupitériens
Netflix - Bandes annonces : 18 août 2019
Star Wars : Des nouvelles des 2 trilogies à venir
The Walking Dead : Joe Holt rejoint à son tour le spin-off