479 connectés

Les chroniques de Corum : La critique du tome 1

Date : 01 / 09 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification


Les Chroniques de Corum
Tome 1 : Le chevalier des épées

  • Scénario : BARON Mike, MOORCOCK Michael
  • Dessin : MIGNOLA Mike, JONES Kelley
  • Couleurs : Annalisa LEONI
  • Editeur : Éditions Delcourt
  • Série : Les Chroniques de Corum
  • Collection : Contrebande
  • Date de sortie : 23 janvier 2019
  • Format : 17,5 x 26,5 cm
  • Nombre de pages : 128
  • ISBN : 978-2-413-00917-7
  • Prix : 15,95 €

Après Le Cycle des Épées de Fritz Leiber voici Corum de Michael Moorcock, le « père » d’Elric, une autre oeuvre de jeunesse de Mike Mignola cette fois en collaboration avec Mike Baron (Nexus, Punisher).

Le Prince Corum Jhaelen Irsei, surnommé le Prince à la robe écarlate, nous entraîne dans un voyage épique et fantastique à travers les quinze plans d’existence de la Terre, au coeur même du temps. Héros malgré lui, il est l’une des nombreuses incarnations du « Champion Éternel » et doit affronter les terribles Dieux du Chaos afin de sauver le monde, mais aussi la femme qu’il aime.

Décryptage

Alors que les Vadhaghs et les Nhadrags, autrefois en guerre, vivent en paix depuis des décennies, il se passe quelque chose d’étrange au niveau du peuple des hommes. A la demande de son père inquiet, Corum, prince Shefanhow, se met en route pour parcourir le royaume à la rencontre de son peuple. Il ne découvrira sur son chemin, que violence et désolation. Attristé au plus haut point par autant de morts, il se met en quête d’une explication pour finalement comprendre trop tard que quelqu’un s’acharne contre son peuple. C’est en rentrant chez lui, qu’il va découvrir que les siens au Castel Erorn, ont subi le même sort que tous les autres : aucun survivant, tout est rasé et pillé. Corum devient alors le dernier Vadhagh et son implacable vengeance va enfin débuter, une fureur nouvelle naissant en lui.

Ouvrir cette BD de Corum aujourd’hui, est comme une madeleine de Proust, un retour direct à une époque bénie de la fin de l’adolescence, un autre temps, où les 6 volumes dans la sublime collection Bibliothèque de l’évasion de l’Atalante se dévoraient les uns après les autres. Se confronter aujourd’hui à la BD fait presque peur, l’objet est beau, le papier et son effet vintage n’est pas sans rappeler les BD que nous pouvions lire étant enfant. Mais la BD saura t-elle nous ramener si loin en arrière et saura t-elle nous émerveiller comme ont su le faire les romans ?

Le premier roman, « Le Chevalier des épées », dont est tiré cette BD, a été écrit en 1971, la présente BD est sortie aux USA au tout début des années 80, offrant la possibilité à un jeune Mike Mignolia, bien avant qu’il ne nous entraine dans son univers avec « Hellboy », de nous montrer toute l’étendue de son talent. Et il faut avouer, le dessin colle parfaitement à l’ambiance de l’histoire et donne admirablement vie au récit de Michael Moorcock.

Récit de fantasy et de science-fiction, Corum, incarnation du « Champion éternel » de Moorcock part assouvir sa vengeance. C’est un héros forcément très tourmenté et l’action bien que présente n’est pas l’essence même du récit. Corum est un récit plus philosophique sur la vie et la mort en général, l’attitude guerrière et la soif de sang de la race humaine en particulier. Son héros, qui s’interroge sur son environnement, est issu d’une race de gens intellectuels, raffinés, qui s’intéressent à l’art, à la beauté des choses et aux personnes plus qu’aux conflits.

C’est une histoire rythmée, fluide, ponctuée de rebondissements, fidèle au roman et à son esprit lyrique et poétique, qui n’accrochera pas forcément avec tout le monde, mais qui est un véritable enchantement. Merci aux éditions Delcourt pour cette bien belle édition.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Danganronpa : La critique du tome 2
Nains : La critique du tome 13
Nains : La critique du tome 12
Nains : La critique du tome 11
Les chroniques de Corum : La critique du tome 1
Dans le cerveau de Bill Gates : Review de la mini-série
American Horror Story - 1984 : Les affiches personnages
Carla : Mayim Bialik et Jim Parsons à nouveau réunis
Emmys 2019 : Les gagnants de la 71e cérémonie
Danganronpa : La critique du tome 2
Cinéma - Bandes Annonces : 23 septembre 2019
Watchmen : La déconstruction des super-héros selon Damon (...)
Supergirl : Mitch Pileggi et Cara Buono rejoignent la saison (...)
Marianne : Review de la saison 1
Glow : La série Netflix renouvelée pour une saison 4