486 connectés

100 kilos d’étoiles : La critique

Date : 12 / 07 / 2019 à 09h30
Sources :

Unification


100 kilos d’étoiles est un très bon film parlant avec subtilité et chaleureusement de l’adolescence et de la différence.

Une jeune fille obèse rêve de devenir spationaute et veut participer à un concours scientifique permettant de gagner un vol spatial. Ses troubles alimentaires la font se retrouver dans un centre thérapeutique duquel elle va s’évader en compagnie de ses camarades de chambrée, et partir à la quête de son rêve.

Le scénario de Marie-Sophie Chambon et d’Anaïs Carpita est formidablement écrit. Il présente une galerie de quatre jeunes filles particulièrement attachantes et crédibles qui vont entraîner le spectateur à leur suite dans un road movie plein de tendresse et d’émotion. Les personnages sont vraiment très bien décrits et les répliques parfois savoureuses.

L’intégration du CNES (Centre National d’Études Spéciales) au projet est très intéressante. La partie finale se déroule en ces lieux qui pourraient bien inspirer des vocations, notamment chez les jeunes filles.

Le casting est vraiment fort bien trouvé. Laure Duchêne, repérée lors d’un casting sauvage, est remarquable dans son rôle. Elle illumine le film de sa présence et apporte à son personnage une consistance et une chaleur humaine formidable. Angèle Metzger est superbe en jeune anorexique qui n’a pas sa langue dans la poche. Pauline Serieys est formidable en handicapée au grand cœur. Et Zoé de Tarlé est très touchante en jeune femme souffre de TOC. Du côté des adultes, il faut saluer la prestation fort juste d’Isabelle De Hertogh et de Philippe Rebbot en parents de la jeune fille.

La réalisation de Marie-Sophie Chambon est très belle. Elle offre de bons passages à chacun de ses protagonistes et mélange subtilement une pointe de surréalisme pour rendre son histoire encore plus prenante. Son parti-pris de la voix off en début et fin du long métrage est vraiment bien trouvé et éclaire parfaitement le chemin initiatique d’une jeune fille apprenant à s’accepter grâce à des adolescentes attachantes en butte, comme elle, au regard de la société et à leurs propres démons intérieurs.

100 kilos d’étoiles est un film qui fait chaud au cœur, ne tombe jamais dans la facilité et montre un passage à l’âge adulte réaliste et fidèle. Avec cette bande de filles un peu maladroites et décalées, l’œuvre porte un merveilleux regard sur les jeunes gens, leurs rêves et la réalité. La belle amitié montrée permettant d’éclairer l’avenir des adolescentes est émouvante et porteuse d’espoir en un futur ouvert.

Bienveillant et sympathique.

SYNOPSIS

Loïs, 16 ans, n’a qu’un rêve depuis toute petite : devenir spationaute... s’envoler loin de cette Terre où elle se sent si étrangère. Mais elle a beau être surdouée en maths et physique, il y a un problème : Loïs pèse 100 kilos... et pas moyen d’échapper à ce truc de famille qui lui colle à la peau. Alors que tout semble perdu, Loïs rencontre Amélie, Stannah, et Justine, trois adolescentes abîmées comme elle par la vie, prêtes à tout pour partir avec elle dans l’espace…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 28
- Titre original : 100 kilos d’étoiles
- Date de sortie : 17/07/2019
- Réalisateur : Marie-Sophie Chambon
- Scénariste : Marie-Sophie Chambon, Anaïs Carpita
- Interprètes : Laure Duchêne, Angèle Metzger, Pauline Serieys, Zoé de Tarlé, Isabelle De Hertogh, Philippe Rebbot, Jonathan Lambert
- Photographie : Yann Maritaud
- Montage : Julie Dupré
- Musique : Alexandre de la Baume
- Costumes : Marta Rossi
- Décors : Frédérique Doublet, Frederic Grandclere
- Producteur : Céline Chapdaniel, Diane Jassem pour Koro Films
- Distributeur : Bac Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

100 kilos d'étoiles



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Herbes Flottantes : La critique
L’Oeuvre Sans Auteur : La critique
Roads : La critique
Persona non grata : La critique
Le coup du siècle : La critique
Spider-Man Far From Home : Les concepts arts pour le personnage (...)
Sherlock Holmes 3 : Dexter Fletcher pour réaliser le (...)
Herbes Flottantes : La critique
Mindhunter : La saison 2 bientôt disponible sur Netflix
L’Oeuvre Sans Auteur : La critique
Bridgerton : La prochaine Downton Abbey de Netflix ?
Confort de jeu : Casque amplifié Nacon GH-300SR
Cinéma - Bandes Annonces : 16 juillet 2019
Terminator - Dark Fate : Les femmes prennent le pouvoir
Star Wars - The Mandalorian : Jon Favreau prépare déjà la saison (...)