573 connectés

Nains : La critique du tome 11

Date : 07 / 09 / 2019 à 07h45
Sources :

Unification France


Torun de la
forge

Nains, tome #11

  • Éditeur : Soleil Prod
  • Scénariste : JARRY Nicolas
  • Dessinateur : GOUX Pierre-Denis
  • Date de sortie : 22 août 2018
  • Série : NAINS
  • Collection : Heroic fantasy
  • Pages : 58
  • Taille : 23,4 x 32,3 cm
  • ISBN : 978-2-302-07133-9
  • Prix : 15,95 €

« La soirée fut plutôt joyeuse. Lizi, ma grande-soeur, menait les opérations d’une pogne de fer, grand-père râlait et Fann remplissait la maison de son rire de marmouse. Un cirque qui durait depuis trois ans, depuis la mort des parents, et on s’en sortait pas si mal que ça. »

Fuyant la vengeance d’un maître du Talion, la famille de Torun s’est exilée à l’autre bout du monde. Le jeune nain se retrouve alors sans mentor pour lui enseigner l’art de la forge. Le prêtre du village se propose de le prendre comme disciple afin qu’il puisse lui succéder. La mort dans l’âme, il s’apprête à accepter quand sa route croise celle d’un ermite à moitié fou, un nain vivant comme une bête au fin fond des bois...

Décryptage :
Torun est un adolescent orphelin nain de l’ordre de la Forge qui vit en exil sur l’ile de Lombardie, avec ses 2 sœurs et son grand père infirme. N’ayant nul autre centre d’intérêt dans son village que le braconnage avec Sarfan, son ami humain, le jeune nain rêve d’autres choses et surtout d’ailleurs. Alors qu’il voudrait apprendre la Forge, son grand-père, qui refuse de lui enseigner, va lui proposer de devenir le disciple d’un prêtre local, jusqu’à ce que son chemin croise celui d’un vieil ermite alcoolique qui va lui ouvrir les yeux.

Ce nouveau tome, le 11ème de la série des Nains, lance doucement mais surement cette 3ème saison de cette excellente collection qui s’enrichie de jours en jours avec une 3ème série sur les Orcs et Gobelins qui sont rejoints maintenant par les Mages dont nous parlerons très bientôt. Le monde déjà imposant et riche, va le devenir bien encore plus. Ce 3ème tome sur l’ordre de la Forge, s’imbrique parfaitement avec les précédents, et le récit narre la jeunesse de Torun que l’on découvre adulte en tout début de la BD. Son chemin est parsemé de personnages issus d’autres tome qu’il croise ou dont on parle. L’introduction du personnage dans le monde se fait d’ailleurs d’une manière très intelligente et originale, par le biais d’un petit théâtre de marionnettes qui permet de remettre rapidement l’histoire dans son contexte et permettra aux lecteurs aguerris de remémorer les histoires des tomes précédents.

C’est une histoire finalement simple mais émouvante, les choix de ce jeune garçon orphelin et exilé qui souhaite accomplir son destin. Une fois de plus, les thèmes de cette histoire sont nombreux, l’amitié entre les peuples (ici nains et humains à travers les 2 garçons), tous les problèmes qui découlent des castes, de l’enseignement et de la position dans la société, du passé familial, de l’exil que subissent les protagonistes… Il est toujours question de prouver quelque chose à quelqu’un et principalement à une figure paternelle manquante ou de substitution.

Une séquence d’action aussi longue qu’elle est éprouvante, une séquence onirique d’une sublime beauté et une conclusion épique font que ce tome un des plus aboutis. L’action et l’humour ne sont bien évidemment pas oubliés lors de la montée en puissance de l’histoire et du destin de Torun. Les dessins sont toujours aussi beaux et accompagnent à merveille l’histoire, les décors et les personnages sont soignés et détaillés. Après avoir eu des histoires très fortes, il va falloir reprendre un rythme pour lancer cette saison pour éviter l’ennui chez le lecteur.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Danganronpa : La critique du tome 2
Nains : La critique du tome 13
Nains : La critique du tome 12
Nains : La critique du tome 11
Les chroniques de Corum : La critique du tome 1
Dans le cerveau de Bill Gates : Review de la mini-série
American Horror Story - 1984 : Les affiches personnages
Carla : Mayim Bialik et Jim Parsons à nouveau réunis
Emmys 2019 : Les gagnants de la 71e cérémonie
Danganronpa : La critique du tome 2
Cinéma - Bandes Annonces : 23 septembre 2019
Watchmen : La déconstruction des super-héros selon Damon (...)
Supergirl : Mitch Pileggi et Cara Buono rejoignent la saison (...)
Marianne : Review de la saison 1
Glow : La série Netflix renouvelée pour une saison 4