536 connectés

X-Men - Dark Phoenix : Simon Kinberg assume la responsabilité de l’échec

Date : 18 / 06 / 2019 à 14h30
Sources :

Collider


Sorti il y a maintenant presque 2 semaines en France, X-Men : Dark Phoenix a connu un week-end de sortie plutôt brutal aux États-Unis. Le blockbuster estival en puissance, l’aboutissement potentiel de la franchise X-Men de Fox, longue de plusieurs décennies, a fait l’effet d’un pétard mouillé au box-office américain avec seulement 32,8 millions de $. C’est le pire score pour un film de la franchise malgré une distribution 4 étoiles et l’un des titres les plus reconnaissables de l’héritage X-Men. À la tête de cette déception partagée dans le monde entier (moins de 205 millions de $ de recettes à ce jour), le scénariste/réalisateur Simon Kinberg a donné une interview, sincère et élégante, à The Business podcast de KCRW parlant de l’incidence de la confusion entre la date de sortie et la fusion Disney-Fox et les raisons pour lesquelles il ne s’en sert pas comme excuse.

"C’est clairement un film qui n’a pas connecté avec le public qui ne l’a pas vu, il n’a clairement pas connecté avec le public qui l’a vu, alors c’est ma faute," a déclaré Kinberg. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de difficultés en cours de route. Avant tout, le réalisateur a souligné le cheminement de Dark Phoenix vers une date de sortie estivale qu’il n’avait jamais prévue, une date de sortie qui a également positionné le film peu après le succès phénoménal de Avengers : Endgame.

"J’ai toujours eu le sentiment que nous avions une date difficile pour ce film," a expliqué Kinberg. "Ce n’était pas un film de super-héros classique, mais plutôt un film dramatique, intime et plus petit. À l’origine, il devait sortir en novembre, puis en février, et c’est cette date qui m’aurait semblé la plus appropriée."

"Et penser aussi que sortir 5 ou 6 semaines après ce qui pourrait bien être le plus gros film ou le deuxième film le plus rentable de l’histoire du cinéma, qui se trouve être aussi du genre des super-héros, était difficile pour nous," a-t-il poursuivi. "Et j’ai toujours pensé qu’il serait difficile d’être dans le sillon du film. Mais je n’utiliserais pas cette excuse pour expliquer ces résultats du week-end."

Alors que Kinberg évitait les questions de savoir s’il était vrai que James Cameron a demandé que Dark Phoenix soit déplacé afin qu’Alita : Battle Angel puisse sortir en février, il s’est demandé si son film aurait pu être achevé à temps pour un lancement en février. "C’est difficile à savoir," a-t-il déclaré. "Si nous avions accéléré certaines choses dans ce film, il aurait peut-être été prêt à cette date," expliquant que les reshoots sur Dark Phoenix n’étaient finalement pas aussi intensifs que certains films précédents de X-Men, mais finalement, ils n’ont pas eu le choix.

Mais ce n’était pas seulement le changement de date de sortie qui a porté préjudice à Dark Phoenix, il y avait aussi la fusion imminente Disney-Fox, qui a été annoncée pour la première fois à la fin 2017, au moment du démarrage où le processus de post-production du film de Kinberg avait commencé. Bien que le réalisateur n’ait jamais pointé le contrat, il a expliqué ce que c’était de faire partie de la famille Fox au cours de la période qui a précédé la fusion, qui a secoué l’industrie, en particulier au cours des derniers mois, alors que les retombées commençaient à arriver.

"Eh bien, il n’y a pas de doute que des gens se font virer ou partent," a déclaré Kinberg. "Je pense que les gens étaient au courant des licenciements massifs et qu’au cours des 6 derniers mois environ, il y a eu des licenciements massifs. Comme des milliers et des milliers de personnes. Donc, les aspects marketing et publicitaires de Fox ont été très durement touchés, et je l’ai remarqué parce que je me rendais aux réunions de marketing toutes les semaines et que certaines personnes n’étaient plus là. Ce sont des personnes avec qui j’ai travaillé pendant de nombreuses années sur de nombreux films que j’ai fait."

Kinberg a précisé qu’il était toujours plus inquiet pour ses collègues et leurs familles que pour son film, mais les licenciements n’étaient pas le seul élément de l’entente qui a eu une incidence sur le marketing. Le timing a également pris en sandwich le film entre 2 périodes de propriété, laissant à la machine de marketing réputée et efficace de Disney quelques semaines à peine avant que Dark Phoenix ne débarque dans les salles de cinéma. "Ils sont clairement les meilleurs au monde, Disney, en matière de marketing de films," a déclaré Kinberg. "Mais je sais que leur processus est généralement de commencer une année avant la sortie du film et dans notre cas, on leur a donné le film 2 mois après la sortie. Ils ne pouvaient rien faire avant la finalisation de la fusion."

Quelle que soit la raison, Kinberg assume l’entière responsabilité des débuts décevants de son film. "Je suis là et je dis quand un film ne fonctionne pas, c’est de ma faute," a souligné Kinberg. "Je suis le scénariste/réalisateur du film, le film n’a pas connecté avec le public, c’est de ma faute."


X-Men est Copyright © Twentieth Century Fox et Marvel Enterprises Tous droits réservés. X-Men, ses personnages et photos de production sont la propriété de Twentieth Century Fox et Marvel Enterprises.



 Charte des commentaires 


X-Men - Dark Phoenix : Simon Kinberg assume la responsabilité de (...)
X-Men : Hugh Jackman a failli être viré du premier film
X-Men : Ce qu’aurait du être l’après First Class (...)
X-Men / Fantastic Four : Le scénariste Zack Stentz fait des (...)
X-Men - Dark Phoenix : Pourquoi y a-t-il eu des reshoots ? (...)
D23 - Marvel MCU : Point de chute de Kit Harington ?
D23 - Star Wars The Mandalorian : Enfin la première bande (...)
D23 - Star Wars The Mandalorian : Ming-Na Wen arrive dans la (...)
D23 - Agents of S.H.I.E.L.D. : Disney nous offre le teaser de la (...)
D23 - The Falcon and The Winter Soldier : Le retour confirmé (...)
D23 - Marvel / Disney + : Miss Marvel, Miss Hulk et Moon Knight (...)
D23 - Avengers Campus : Un nom commun pour tous les Disneyland
D23 - Marvel / MCU : Des images de Black Widow et de la phase 4 à (...)
D23 - La Belle et le Clochard : La bande annonce du film Disney (...)
D23 - Disney + : Les affiches et bandes annonces des premiers (...)