412 connectés

De bonnes raisons de mourir : La critique

Date : 03 / 07 / 2019 à 08h30
Sources :

Unification


De bonnes raisons de mourir

  • Auteur : Morgan Audic
  • Editeur : Albin Michel
  • Genres : thriller
  • Date de sortie : 2 Mai 2019
  • Nombre de pages : 496
  • ISBN : 9782226441423
  • Format : 155mm x 225mm
  • Prix : 21,90 €

Un cadavre atrocement mutilé suspendu à la façade d’un bâtiment. Une ancienne ville soviétique envoûtante et terrifiante. Deux enquêteurs, aux motivations divergentes, face à un tueur fou qui signe ses crimes d’une hirondelle empaillée. Et l’ombre d’un double meurtre perpétré en 1986, la nuit où la centrale de Tchernobyl a explosé…Morgan Audic signe un thriller époustouflant dans une Ukraine disloquée où se mêlent conflits armés, effondrement économique et revendications écologiques.

Décryptage

Un matin, des touristes de l’extrême découvrent un cadavre suspendu à la façade d’un immeuble de Pripiat, la ville fantôme voisine de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Aucun doute, il s’agit bien d’un meurtre atroce, meurtre qui n’est pas sans rappeler ceux perpétrés plus de 30 ans auparavant, le soir même de la catastrophe de Tchernobyl, le 26 avril 1986. Identifié rapidement, le cadavre est celui de Léonid Sokolov, fils Vektor Sokolov, l’ancien ministre de l’énergie. Celui-ci va tout mettre en oeuvre pour trouver l’assassin de son fils, dont le meurtre d’une singulière atrocité, est signé d’une hirondelle empaillée qui sera le fil rouge du récit.

Audic nous délivre un récit poignant où ambiance lourde, frissons, complots et paranoïa règnent tout autour de la catastrophe de Tchernobyl, qui devient un personnage à part entière important, qui hante ces pages et les personnages du roman. Sujet à la mode Tchernobyl est un fantôme qui revient sur le devant de la scène avec ce polar haletant et cette mini-série événement proposée par HBO. L’auteur prend le temps de remettre l’accident dans son contexte, de donner quelques explications pour ne pas perdre son lecteur.

De bonnes raisons de mourir, est une plongée en apnée en immersion en plein dans ce qui était l’ancienne URSS, un pays dur, maintenant divisé et ravagé par les guerres, hanté par un passé douloureux où Tchernobyl est une cicatrice encore béante dont les ravages contés dans le roman sont immenses avec des conséquences écologiques et sanitaires, encore d’actualité. Le roman met aussi l’accent sur les conditions de travail difficiles des enquêteurs, dans un lieu désertique et létal où le temps semble être suspendu. L’histoire présente des hommes brisés par la vie, leur travail, leur passé et leurs origines. L’écologie tient une grande place dans ce roman qui nous transporte dans ces terres dévastées par la folie des hommes. La vie et la mort ainsi que la maladie tiennent une importance indéniable dans ce roman où à tout instant, il est plus question de survivre que de vivre.

Un flic russe et un flic ukrainien (officiellement le capitaine de police Joseph Melnyk et l’autre officieusement engagé par le père de la victime l’inspecteur de police moscovite Alexandre Rybalko) que rien ne rassemble, vont mener leur enquête en parallèle avec leurs propres raisons de trouver le coupable. Il y a celui qui veut faire un grand coup, résoudre l’enquête pour quitter la zone et le second qui veut lui aussi mettre fin à l’enquête pour l’argent, pour mettre sa famille à l’abris et partir serein.

Sans vilain jeu de mot, les bonnes raisons de lire ce polar sont nombreuses et la première est le talent de Morgan Audic qui sait nous immerger en pleine enquête ukrainienne où il aurait été aisé pour faciliter la lecture de franciser le tout mais il a su distiller un peu partout dans son roman, au-delà des noms des personnages, de nombreux termes Russes qui participent à l’immersion dans ce décor qu’est la zone d’exclusion de Tchernobyl. L’histoire est intelligente et le suspense est là et même quand on est censé connaitre le meurtrier, l’auteur sait nous instiller le doute. Et il est indéniable que Morgan Audic, qui a préparé avec énormément de soins son thriller au dépaysement complet, a sa place au milieu des auteurs français qui vendent chaque année, comme des petits pains, leurs romans.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Agent 47 - Birth of The hitman : La critique
Stranger Things - De l’autre côté : La critique du (...)
De bonnes raisons de mourir : La critique
Oblivion Song : La critique du tome 2
Oblivion Song : La critique du tome 1
Sherlock Holmes 3 : Dexter Fletcher pour réaliser le (...)
Herbes Flottantes : La critique
Mindhunter : La saison 2 bientôt disponible sur Netflix
L’Oeuvre Sans Auteur : La critique
Bridgerton : La prochaine Downton Abbey de Netflix ?
Confort de jeu : Casque amplifié Nacon GH-300SR
Cinéma - Bandes Annonces : 16 juillet 2019
Terminator - Dark Fate : Les femmes prennent le pouvoir
Star Wars - The Mandalorian : Jon Favreau prépare déjà la saison (...)
Secret Obsession : La review du film Netflix