455 connectés

Zombi Child : La critique

Date : 10 / 06 / 2019 à 12h00
Sources :

Unification


Zombi Child est un bon film présentant deux histoires distinctes, mais néanmoins reliées par le lien de parenté existant entre chacun des protagonistes.

En Haïti, un homme est zombifié et, retrouvant une partie de ses esprits, va essayer de revoir sa femme. Des décennies plus tard, sa petite fille entre au pensionnat de la Légion d’honneur à Paris et va se faire de nouvelles amies.

L’œuvre alterne régulièrement entre ces deux histoires qui s’éclairent progressivement l’une l’autre. Il est d’ailleurs à noter qu’une partie du tournage a réellement eu lieu en Haïti où il n’a pas été facile pour le réalisateur de gagner la confiance des habitants afin de tourner une histoire parlant, notamment, de l’une des figures locales de zombi, Clairvius Narcisse.

Les parties tournées à Haïti sont vraiment très belles et par moment envoûtantes. Les magnifiques paysages de l’île contribuent au charme de ces passages et accentuent l’impact du triste sort frappant le personnage principal.

Celles filmées en France se concentrent principalement sur cette incroyable école des jeunes filles de la Légion d’honneur bénéficiant d’un internat. Les scènes ont réellement été tournées en son sein et le scénario a été validé par la direction. Ce qui apporte une grande crédibilité aux événements qui se passent en son cœur. Même l’étrange référence inversée est complètement vraie. Cette autre partie du long métrage propose une vision délicate de l’adolescence, du deuil et de l’amour.

Plutôt réaliste, avec une pointe de fantastique qui lui apporte un cachet particulier, l’œuvre se singularise par rapport aux autres films du même genre.

Le casting est bien trouvé. La bande de filles est vraiment réaliste et l’alchimie entre les jeunes comédiennes fonctionne bien. Surtout entre les deux principales très bien interprétées par Wislanda Louimat en jeune fille orpheline déracinée et Louise Labeque en adolescente volontaire. Mackenson Bijou est vraiment touchant en homme à la vie volée et Katiana Milfort incarne une sympathique houngan, une sorcière vaudoue.

Le long métrage de Bertrand Bonello, très bien monté par Anita Roth, filme au plus près ses personnages et esquisse à la fois une critique sociétale, et une chronique de la fin de l’adolescence.

Zombi Child est un bon film, traitant de façon intéressante de l’exploitation humaine, de l’adolescence et de la passion amoureuse. Avec une belle réalisation, des acteurs convaincants et une histoire touchante, ce film à la fois sociologique et de genre est intéressant à découvrir.

Émouvant et sensible.

Vous pouvez découvrir, dans la partie vidéo ci-dessous, la petite présentation du film par son réalisateur, et scénariste, Bertrand Bonello suivie par la très intéressante session de questions / réponses qu’il a eu avec le public.

SYNOPSIS

Haïti, 1962. Un homme est ramené d’entre les morts pour être envoyé de force dans l’enfer des plantations de canne à sucre. 55 ans plus tard, au prestigieux pensionnat de la Légion d’honneur à Paris, une adolescente haïtienne confie à ses nouvelles amies le secret qui hante sa famille. Elle est loin de se douter que ces mystères vont persuader l’une d’entre elles, en proie à un chagrin d’amour, à commettre l’irréparable.

VIDÉO

Bande annonce :


Présentation du film, suivi par une session de question réponse du réalisateur Bertrand Bonello avec le public :


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 43
- Titre original : Zombi Child
- Date de sortie : 12/06/2019
- Réalisateur : Bertrand Bonello
- Scénariste : Bertrand Bonello
- Interprètes : Louise Labeque, Wislanda Louimat, Adilé David, Ninon François, Mathilde Riu, Mackenson Bijou, Katiana Milfort, Patrick Boucheron
- Photographie : Yves Cape
- Montage : Anita Roth
- Musique : Bertrand Bonello
- Costumes : Pauline Jacquard
- Décors : Katia Wyszkop
- Producteur : Olivier Père pour My New Picture
- Distributeur : Ad Vitam

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Zombi Child



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Toy Story 4 : La critique
Teen Spirit : La critique
Bixa Travesty : La critique
Yves : La critique
The Mountain - Une odysée américaine : La critique
Spider-Man Far From Home : Le film clôturera l’arc centré (...)
Dark : Review de la saison 2
The Boys : Nouvelle bande-annonce centrée cette fois sur (...)
Black Cat : Le personnage toujours dans les cartons de (...)
Avengers Engame : Marvel confirme que le film ressort ce week-end (...)
Flash Gordon : Un film d’animation par Taika Waititi
Gears of War : Le film sera très différent du jeu-vidéo
Brave New World : Demi Moore et bien d’autres encore
Yellowstone : La série renouvelée pour une saison 3 et une (...)
Downton Abbey : 9 affiches de personnages