347 connectés

Rocketman : La critique

Date : 26 / 05 / 2019 à 12h00
Sources :

Unification


Plus qu’un biopic, Rocketman est une excellente comédie musicale retraçant les débuts de carrière d’Elton John jusqu’à sa cure de désintoxication en 1990.

Prenant des choix différents du très bon biopic Bohemian Rhapsody sur Freddie Mercury, les deux longs métrages sont aussi savoureux les uns que les autres et plaisants à découvrir.

La dimension comédie musicale apporte une âme supplémentaire à un film qui offre des passages d’une immense beauté et d’une recherche assurée.

Le scénario suit l’histoire du petit Reginald Dwight qui s’est lancé dans la musique par passion et pour essayer d’attirer l’attention de ses parents, loin d’être chaleureux avec lui. Ponctué par les révélations sur sa vie qu’il fait lors de sa cure de désintoxication, le récit est chronologique et permet de s’attacher à un homme qui, avec ses tenues extravagantes et ses chansons célèbres, est l’une des plus grandes idoles musicales de ces dernières décennies. Un talent qui a d’ailleurs poussé la reine d’Angleterre à l’anoblir et à lui donner le titre de Sir Elton John.

L’artiste a fait son coming out depuis plusieurs décennies et le vit bien dans un pays qui a longtemps emprisonné des hommes partageant ses tendances et dont la loi les a discriminés jusqu’en 2003.

L’interprétation de Taron Egerton est époustouflante. Ce dernier, comme tous les autres comédiens, chante lui-même ses morceaux. Elton John, producteur délégué du film, a d’ailleurs reconnu que son interprétation était brillante. Le comédien a su parfaitement capter l’essence de l’artiste et lui donne vie d’une façon incroyable.

Jamie Bell est aussi formidable en meilleur ami parolier qui est devenu comme un frère pour Elton John. Richard Madden est très bon en agent manipulateur. Bryce Dallas Howard incarne avec justesse une mère pas toujours très aimante, au contraire de Gemma Jones qui est une bien sympathique grand-mère. Il faut aussi saluer la prestation formidable de Guillermo Bedward dans le rôle du jeune Elton John.

Le film de Dexter Fletcher est vraiment magnifique. Ce dernier alterne entre séquences véridiques, scènes de concerts enjoués et passages parfois surréalistes. Il capte parfaitement l’aura de l’artiste et réussi, en utilisant les chansons de ce dernier, à proposer une comédie musicale vraiment étonnante que l’on écoute dans un silence charmé pour apprécier au mieux les performances vocales des différents comédiens.

Évidemment, la musique est celle d’Elton John dont les très nombreux tubes parsèment le long métrage.

La reconstitution des années 60 à 80 est très bien faite. Les décors de Marcus Rowland sont vraiment travaillés et les costumes de Julian Day complètement somptueux. On peut d’ailleurs apprécier ce travail à sa juste valeur grâce à un générique qui met en vis-à-vis des photos du véritable Elton John et celles du comédien qui l’incarne dans ce biopic musical, habillé de la même façon.

Rocketman est un formidable film inspiré et coloré qui revient sur le début de carrière de musicien et chanteur de génie qui continue d’enchanter les foules de ce titre remarquable. En offrant à l’artiste une comédie musicale haute en couleur et en s’appuyant sur la prestation époustouflant de Taron Egerton, le long-métrage est envoûtant et fait passer un merveilleux moment de cinéma.

Spectaculaire et impressionnant.

SYNOPSIS

Rocketman nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale.
Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale. Il est aujourd’hui connu sous le nom d’Elton John.
Son histoire inspirante - sur fond des plus belles chansons de la star - nous fait vivre l’incroyable succès d’un enfant d’une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 01
- Titre original : Rocketman
- Date de sortie : 29/05/2019
- Réalisateur : Dexter Fletcher
- Scénariste : Lee Hall
- Interprètes : Taron Egerton, Jamie Bell, Richard Madden, Bryce Dallas Howard, Steven Mackintosh, Gemma Jones, Kamil Lemieszewski, Alison Ball, Guillermo Bedward
- Photographie : George Richmond
- Montage : Chris Dickens
- Musique : Matthew Margeson
- Costumes : Julian Day
- Décors : Marcus Rowland
- Producteur : David Furnish, Matthew Vaughn, Adam Bohling, David Reid pour Marv Films, Rocket Pictures
- Distributeur : Paramount Pictures France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Rocketman



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Dirty God : La critique
Tolkien : La critique
Noureev : La critique
Nevada : La critique
Silence : La critique
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique