371 connectés

Les crevettes pailletées : La critique

Date : 04 / 05 / 2019 à 12h00
Sources :

Unification


Les crevettes pailletée est une très bonne comédie française qui s’inspire d’une véritable équipe de water-polo masculine parisienne à laquelle appartient depuis 7 ans le co-réalisateur Cédric Le Gallo.

Suite à une phrase homophobe, un champion de natation doit entraîner pendant plusieurs mois une équipe de water-polo gay. Il doit les faire représenter la France aux Gay Games qui ont lieu en Croatie. Mais évidemment, son équipe n’est pas des meilleures, et ce dernier n’a qu’une idée, c’est de les quitter au plus vite.

Le film est très drôle et coloré et présente une multitude de personnages pittoresques. L’emphase est très souvent présente, et la folie ambiante, parfois hystérique, fait régulièrement s’esclaffer.

Si on assiste à quelques jolies séquences de water-polo, contrairement à d’autres films se passant dans le milieu sportif, ce ne sont pas les scènes qui ressortent le plus. Néanmoins, lors des jeux, on reste accroché à cette équipe en voulant à tout prix qu’elle gagne.

Le casting est vraiment très bien trouvé. Malgré le caractère fort excentrique de certains protagonistes, les acteurs réussissent à montrer le véritable cœur de leur personnage et à les rendre d’autant plus attachants.

Il faut saluer la très bonne prestation de Nicolas Gob en nageur compétiteur, d’Alban Lenoir en chef d’équipe, de Romain Brau en transsexuelle épanouie et de Maïa Quesemand est en fille adolescente du coach.

Le film de Cédric Le Gallo et de Maxime Govare, qu’ils co-scénarisent aussi, propose de nombreuses scènes truculentes qui sont très drôles. La bonne humeur règne en maître dans un film qui n’oublie pas de parler, parfois subtilement, de sujets qui sont beaucoup moins drôles.

L’homoparentalité, le mariage, la famille, les relations, le travail, et surtout le regard des autres et les actes violents auxquelles les homosexuels sont parfois confrontés, sont certaines des thématiques abordées. Ces dernières sont traitées plus finement qu’il n’y paraît de prime abord.

La musique de Thomas Couzinier et de Frédéric Kooshmanian est très sympathique et permet, notamment, d’offrir quelques séquences de danse vraiment fort agréables. On bouge sur son fauteuil en rythme avec les différents protagonistes et on se délecte de leurs trouvailles visuelles.

Les crevettes pailletée est un film plein de joie et de bonne humeur qui sait se faire plus sombre aux bons moments. Avec une histoire sympathique et attendrissante, de vrais moments de folie qui font un bien fou, et un casting qui s’en donne à cœur joie, on s’amuse vraiment beaucoup en compagnie de cette équipe de bras cassés aimant faire la fête. Des personnages sympathiques qui rappellent que la tolérance ne fait jamais de mal à personne et que le véritable esprit d’équipe, l’entraide et l’amour permettent de vaincre les obstacles qui semblent insurmontables.

Divertissant et touchant.

SYNOPSIS

Après avoir tenu des propos homophobes, Mathias Le Goff, vice-champion du monde de natation, est condamné à entraîner "Les Crevettes Pailletées", une équipe de water-polo gay, davantage motivée par la fête que par la compétition. Cet explosif attelage va alors se rendre en Croatie pour participer aux Gay Games, le plus grand rassemblement sportif homosexuel du monde. Le chemin parcouru sera l’occasion pour Mathias de découvrir un univers décalé qui va bousculer tous ses repères et lui permettre de revoir ses priorités dans la vie.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 40
- Titre original : Les crevettes pailletées
- Date de sortie : 08/05/2019
- Réalisateur : Cédric Le Gallo, Maxime Govare
- Scénariste : Maxime Govare, Cédric Le Gallo
- Interprètes : Nicolas Gob, Alban Lenoir, Michaël Abiteboul, David Baiot, Romain Lancry, Roland Menou, Geoffrey Couët, Romain Brau, Maïa Quesemand
- Photographie : Jérôme Alméras
- Montage : Samuel Danesi
- Musique : Thomas Couzinier, Frédéric Kooshmanian
- Costumes : Matthieu Camblor, Marion Moules
- Décors : Nicolas Migot
- Producteur : Renaud Chélélékian pour Kaly Productions, Les Improductibles
- Distributeur : Universal Pictures International France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Les crevettes pailletées



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Toy Story 4 : La critique
Teen Spirit : La critique
Bixa Travesty : La critique
Yves : La critique
The Mountain - Une odysée américaine : La critique
Fast & Furious 9 : Le tournage a commencé
Paradise Lost : 5 nouveaux acteurs dans la tourmente
Y : Eliza Clark est la nouvelle showrunner
The Most Dangerous Man In America : Woody Harrelson pour jouer (...)
Fertile Crescent : Une série sur le conflit Syrien avec James (...)
Oblivion Song : La critique du tome 2
The Others : La critique du jeu au bord de l’Apocalypse
Cinéma - Bandes Annonces : 27 juin 2019
Spider-Man Far From Home : Le film clôturera l’arc centré (...)
Dark : Review de la saison 2