447 connectés

Fugue : La critique

Date : 06 / 05 / 2019 à 09h30
Sources :

Unification


Regarder un film polonais n’est pas une chose que l’on voit souvent sur grand écran. Encore plus lorsqu’il s’agit d’une jeune réalisatrice, Agnieszka Smoczynska. Cette dernière avait déjà marqué les esprits de ceux qui avaient découvert son dernier long métrage en festival en 2016. The Lure, une vision sombre et moderne, sous un format comédie musicale, de La petite sirène. Un film jubilatoire qui laissait augurer déjà une carrière prometteuse.

Fugue est un très beau film présentant d’une façon tout à fait originale la perte de mémoire et le décalage entraîné lorsque l’on doit fréquenter un lieu et des gens que l’on ne reconnaît pas.

Le scénario de Gabriela Muskala, qui incarne aussi la comédienne principale présente une jeune femme amnésique qui retrouve, deux ans après avoir perdu la mémoire, sa famille et va devoir réapprendre à vivre à nouveau avec eux. Elle va alors essayer de déchiffrer les indices de son passé pour se couler dans un moule dont elle n’a pas les clés en espérant prendre un nouveau départ.

Agnieszka Smoczynska propose un film intimiste et touchant, sans aucune concession et qui possède une grande puissance. Elle a un grand sens de la mise en scène, ce qui permet à son œuvre, parfois abrupte et sobre, d’être toujours captivante. Ses cadrages étudiés, ses travellings toujours délicats, et les propositions visuelles qu’elle fait sont d’une grande acuité.

La photographie de Jakub Kijowski est fort belle. Elle accompagne très bien cette histoire déroutante et met bien en valeur un récit qui se focalise bientôt sur trois personnages.

Gabriela Muskala est remarquable. Elle tient le long métrage sur ses épaules et réussi à toujours capter l’attention. Son jeu, tout en nuances, sait bien présenter aux spectateurs une femme régulièrement perdue dans un monde qu’elle ne reconnaît plus. La comédienne se dévoile complètement et livre un rôle d’une grande puissance.

Fugue est un film étonnant, qui va droit au cœur et emmène le spectateur là où il s’attend jamais à aller. Délicat et sincère, sa mise en scène soignée, son scénario réaliste et l’interprétation de haut niveau d’une comédienne impressionnante en fait une histoire humaine à découvrir sans hésiter.

Émouvant et authentique.

SYNOPSIS

Alicja a perdu la mémoire et ignore comment elle en est arrivée là. En deux années, elle parvient à se reconstruire et ne souhaite plus se remémorer le passé. Quand sa famille la retrouve enfin, elle est contrainte d’endosser les rôles de mère, de femme et de fille auprès de parfaits inconnus. Comment réapprendre à aimer ceux que l’on a oubliés.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 40
- Titre original : Fuga
- Date de sortie : 08/05/2019
- Réalisateur : Agnieszka Smoczynska
- Scénariste : Gabriela Muskala
- Interprètes : Gabriela Muskala, Lukasz Simlat, Malgorzata Buczkowska, Halina Rasiakówna, Piotr Skiba, Iwo Rajski, Dariusz Chojnacki, Zbigniew Walerys
- Photographie : Jakub Kijowski
- Montage : Jaroslaw Kaminski
- Musique : Filip Mísek
- Costumes : Monika Kaleta
- Décors : Jagna Dobesz
- Producteur : Agnieszka Kurzydlo pour Productrice, MD4, Common Ground Pictures, Film i Väst, Pictures Gothenburg
- Distributeur : Arizona Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Fugue



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Dirty God : La critique
Tolkien : La critique
Noureev : La critique
Nevada : La critique
Silence : La critique
Swamp Thing : La série était prévue pour 3 saisons
Jinn : Review de la saison 1
Murder Mystery : La review du film Netflix
Stranger Things / The Dark Crystal : Netflix montre ses (...)
Dirty God : La critique
Oblivion Song : Robert Kirkman adapté au cinéma (SPOILERS)
Little Fire Everywhere : La série avec Reese Witherspoon et Kerry (...)
Breaking Bad : La critique du jeu de plateau
Cinéma - Bandes Annonces : 17 juin 2019
Tolkien : La critique