294 connectés

L’homme de l’année tome 14. 09 : La critique

Date : 02 / 05 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification


L’homme de l’année 14. 09
L’homme qui vainquit les légions de Rome

  • Editeur : Éditions Delcourt
  • Scénario : Jean-Pierre PÉCAU
  • Dessin : FAFNER
  • Couleurs : FAFNER
  • Série : L’Homme de l’année
  • Collection : HISTOIRE & HISTOIRES
  • Date de sortie : 5 septembre 2018
  • Format : 31,6 x 23,6 cm
  • Nombre de pages : 64
  • ISBN : 978-2-413-00163-8
  • Prix : 15.50 €

Otage, citoyen romain, membre des légions équestres, Arminius deviendra surtout celui qui anéantira trois légions romaines au cours de la célèbre bataille de Teutobourg, une des plus cuisantes défaites infligées aux Latins…

L’armée romaine réduit à néant les nuées de barbares ennemis. Arminius et Flavius, soldats et compagnons d’arme, de retour au camp, prennent du repos avec les autres légionnaires. Une plaisanterie déplacée se finit en rixe qui laisse Flavius pour mort. Ce n’est qu’un accident mais Flavius est issu d’une grande famille, alors qu’Arminius est d’origine barbaresque…

Décryptage

Issu de la tribu germanique, Arminius est un préfet à la solde de Rome. Fils d’un chef de guerre chérusque, il est enlevé par les Romains à son adolescence puis gardé en otage par Rome qui fera malgré tout de lui un de ses officiers. À la suite d’une rixe se soldant par la mort d’un Romain, plutôt que d’être châtié, il sera renvoyé en Germanie pour partager sa connaissance de la région auprès du légat Publius Quinctilius Varus. Mais il va surtout préparer sa vengeance contre Rome.

L’homme qui vainquit les légions de Rome, c’est bien lui, Caius Julius Arminius. Et ce qui est le plus intéressant dans cet album, au-delà de la conclusion que l’on connait, la trahison et le massacre de 3 légions romaines lors de la bataille de Teutobourg, qui sera considéré comme « une des plus cuisantes défaites infligées aux Romains », c’est bien tout le cheminement qui mènera à cet acte aussi extrême. Tout est expliqué, de l’enfance aux humiliations et autres actes de barbaries des Romains qui ne pensent qu’à étendre leur Empire et qui ne portent aucune considération ni compassion pour ceux qui ne sont pas Romains. C’est là toute la force de cette très belle série L’homme de l’année qui se renouvelle totalement dans ses sujets d’un tome à l’autre et raconte la petite histoire au sein de la grande. L’issue est connue, elle est dans le titre, les raisons et les circonstances le sont souvent un peu moins.

Ce 14ème tome propose ici un récit historique de qualité, présentant un personnage charismatique atypique. L’éclairage est mis sur le fossé creusé par les Romains entre eux et le reste du monde, les différences de classes. L’histoire traite de celui qui osa se lever contre Rome, issu d’un peuple barbare, et son esprit conquérant et revanchard. Il dévoile un pan de l’histoire de Rome peu connue du grand public. Le dessin, photo réaliste, très beau et très soigné, semble parfois trop statique et manque de mouvement malgré des scènes de combat épiques. Ceci étant, le récit très complet, complexe, résumé ici sur quelques pages, est captivant, souligne bien la barbarie de cette époque et le courage d’un homme qui a osé s’opposer à Rome.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Tous ces mondes : La critique
L’homme de l’année tome 14. 09 : La critique
L’homme de l’année tome 12. 1927 : La critique
L’homme de l’année tome 10. 1666 : La critique
Mamoru Hosoda - Réalité augmentée : La critique du livre
Fiasco : La critique du jeu de rôle narratif
Cinéma - Bandes Annonces : 19 mai 2019
Batwoman : La première bande annonce
The Society : Review de la Saison 1
Star Wars - Galaxy’s Edge : Une visite VIP
See You Yesterday : La review du film Netflix
Stubby : La critique
BH90210 : La première vraie bande-annonce
Polaris : Les romans dans les abîmes
Comme dirait ma Pika-Femme...