493 connectés

Adieu mon Utérus : La critique du manga

Date : 29 / 03 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification


Adieu mon Utérus

  • Scénario : Yuki Okada
  • Dessin : Yuki Okada
  • Editeur : Akata
  • Genres : autobiographique
  • Date de sortie : 14 février 2019
  • Nombre de pages : 192
  • ISBN : 2369743166
  • Format : 127 x 180 mm
  • Prix : 8,05 €

Yuki Okada, à 33 ans, avait tout pour être comblée : mariée et heureuse, mère d’une petite fille, et exerçant le métier qu’elle aime - autrice de mangas. Aussi, quand elle consulte son médecin pour un simple retard de règles, elle ne se doute pas de la terrible nouvelle qui l’attend : malgré son jeune âge, elle développe en effet un cancer du col de l’utérus. Chamboulée et perdue, elle ne saura d’abord pas comment réagir, et affronter cette épreuve que la vie lui impose… Pourtant, très vite, elle comprend qu’il lui faudra faire des choix. Mais entre les avis de ses proches et du corps médical, comment savoir ce qu’elle souhaite vraiment ?

Décryptage

Adieu mon utérus est un très bon manga de Yuki Okada qui revient sur l’expérience vécue par la jeune femme qu’elle a voulu partager en utilisant son talent pour le dessin.

En effet, cette dernière, après la découverte d’un cancer de l’utérus, a décidé d’en faire un manga afin d’informer les femmes de comment se passe un tel évènement. Elle parle ainsi des rencontres avec les médecins, de la famille et de ses avis et réactions, ou encore de la gestion de son travail. Elle apporte une très belle lueur d’espoir vis-à-vis de cette maladie, dont, heureusement, aujourd’hui, on peut, dans un certain nombre de cas, s’en remettre.

Le manga présente l’auteur, son mari mangaka, leur petite fille, mais aussi la mère et la tante truculente de celle-ci. De plus, on y croise un cortège de divers médecins et patients aux couleurs vives. Les dessins sont précis et attachants, et malgré la thématique assez sombre, les pages débordent d’humour et de joie de vivre.

Adieu mon utérus est un formidable livre qui permet merveilleusement de dédramatiser une maladie terrible. En racontant d’une telle façon son histoire, et même si la prise en charge de sa pathologie peut différer de celle faite dans d’autres pays, la jeune femme nous offre une belle leçon de vie, une vraie lueur d’espoir et un moment de lecture passionnant.

Et elle nous rappelle que le cancer est une maladie qui touche près d’une personne sur 3 et qu’elle ne doit plus être considérée comme honteuse. Il s’agit bien d’une maladie contre laquelle on doit se battre et qui gagne de moins en moins avec les avancées médicales faites dans ce domaine.

Passionnant et émouvant.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Goblin Slayer roman : La critique du tome 1
Les coulisses de Minuscule - Les Mandibules du bout du monde : La (...)
Stranger Things - Suspicious Minds : La critique du livre
Persona : La critique des tomes 1 et 2
Adieu mon Utérus : La critique du manga
The Boys : La bande annonce totalement folle de la série (...)
The Orville : Review 2.13 Tomorrow, and Tomorrow, and (...)
Star Wars - The Mandalorian : Les révélations et secrets de (...)
Halo : Pablo Schreiber sera Master Chief pour Showtime
Netflix - Bandes annonces : 21 avril 2019
Victor et Célia : La critique
Éternels : Le court-métrage promotionnel du Puy du Fou
Jeux apéritif : Le plein de petits jeux rapides chez Pixie (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 21 avril 2019
Avengers Endgame : Les superbes affiches des cinémas (...)