208 connectés

Dragon Ball Super - Broly : La critique

Date : 10 / 03 / 2019 à 14h00
Sources :

Unification


Qui, s’intéressant un peu à l’animation japonaise où aux mangas, n’a pas entendu parler un jour de Dragon Ball ?

Le manga d´Akira Toriyama, qu’il a commencé en 1984, s’est décliné en 6 séries de 812 épisodes et 24 films, téléfilms et OAV et reste à l’heure d’aujourd’hui encore un best-seller avec 250 millions d’exemplaires vendus dont plus de 20 millions en France.

Le dernier long métrage en date, Dragon Ball Super : Broly est une œuvre qui s’insère dans la dernière série Dragon Ball Super, après la fin du deuxième arc de cette dernière.

On y découvre donc un certain nombre de personnages traditionnels des autres opus, ainsi que le susnommé Broly dont l’intrigue tourne autour. Celui-ci qui a déjà fait l’objet d’un film en 1993, mais le personnage à beaucoup changé depuis.

Si les séries, et certains films, montrent parfois une animation un peu pauvre, il n’en est aucunement question dans ce film, qui est peut-être l’un des meilleurs dont la saga ait jamais abouti.

Évidemment, si vous êtes allergique au combat, il vaut mieux passer son chemin. Car le combat est central dedans. On y voit de très nombreux personnages s’affronter. Les transformations des uns et des autres sont pléthores. Et l’action bat son plein durant les 1h40 du film.

C’est Akira Toriyama lui-même qui signe le scénario. Ce dernier peut être découvert à part des autres séries et films. En effet, le long-métrage se regarde d’un seul tenant, ayant un début, un milieu et une fin lui permettant de se suffit à lui-même.

Néanmoins, les fans ne sont pas oubliés. De très nombreux caméos de divers personnages font des apparitions durant toute l’œuvre et on apprend de très nombreuses choses sur certains des personnages plus célèbres de la saga, dont un certain Son Goku, qui pourrait d’ailleurs changer le regarde qu’on leur porte quant à leurs origines.

Il faut d’ailleurs souligner la grande qualité du scénario, car il n’est jamais très facile de satisfaire à la fois les personnes qui ne connaissent pas une œuvre et celles qui en sont des aficionados de la première heure.

Les personnages sont très bien réalisés. Quant à l’animation, elle est d’une fluidité superbe. Le seul défaut que l’on pourrait lui reprocher est l’intégration de certains effets en images de synthèse qui ne sont pas complètement fusionné avec l’image plus classique de l’arrière-plan. Mais c’est réellement un détail. D’autant que, parfois, l’action va tellement vite, que l’on a du mal en un seul visionnage à voir tout ce qui se passe à l’écran. On est donc loin du combat qui met plusieurs épisodes pour aboutir. Puisqu’ici, les affrontements se font à grande vitesse et montent en puissance jusqu’à un final grandiose.

Néanmoins, l’humour n’est pas absent pour autant. Car c’est aussi cela qui caractérise la série Dragon Ball. Le personnage de Bulma, toujours aussi sympathique, en est un excellent exemple.

De plus, de nouveaux personnages font leur apparition, et sont eux aussi appréciables. On devrait sans doute en revoir certains prochainement, et ce sera avec grand plaisir.

Dragon Ball Super : Broly est en super film de la saga des Dragon Ball. C’est aussi un super film de baston qui ravira tous les amateurs de belles animations montrant de nombreux combats. C’est enfin un vrai coup de maître du réalisateur Tatsuya Nagamine qui a signé la série Dragon Ball Super.

Avec une animation léchée, des personnages que l’on adore retrouver, un nouveau guerrier qui est des plus intéressant et une histoire passionnante qui ravira tous les fans, le film autrement recommandable. Il est clairement indispensable pour tous les amateurs qui se feront vraiment plaisir en le découvrant sur grand écran. Et il se payer le luxe d’être une belle introduction à une saga iconique pour tous ceux qui n’en avaient jamais entendu parler jusqu’à présent. Et qui, assurément, auront envie d’en découvrir plus après avoir assisté à la projection.

Spectaculaire et intense.

IA

Depuis 1984, année de publication du premier manga de la saga, le succès de Dragon Ball ne se dément pas. L’univers se décline en films, séries, jeux vidéo et toutes sortes de produits dérivés. C’est toujours Akira Toriyama, son créateur qui est aux commandes. La dernière série en date tirée de l’univers du mangaka est Dragon Ball Super qui après avoir fait l’objet de mangas et d’une série animée se décline aujourd’hui en film avec Dragon Ball Super - Broly, vingtième long-métrage de la franchise.

Le film constitue la suite directe de la série Dragon Ball Super. Pourtant, il peut très bien être appréhendé par des spectateurs qui ne connaîtraient pas ou peu l’univers. Son propos est explicite et l’histoire peut se suffire à elle-même. Mais c’est bien sûr pour les fans que sa vision prend toute sa dimension. Ils retrouveront les personnages emblématiques de la série tels que Son Goku, Végéta ou encore Bulma et pourront savourer toutes les petites références placées ici et là.

Comme son nom l’indique, le film est basé sur le personnage de Broly, un colosse Saiyan qui a vécu la majeure partie de sa vie isolé de tous. Le personnage est bien introduit et va évidemment servir de prétexte à de nombreux combats, comme il se doit dans l’univers Dragon Ball. Même si ceux-ci tiennent une majorité du film, ils ne sont pas pesants. Le rythme est bon, le scénario cohérent et l’humour présent. Le film reprend bien les codes de Dragon Ball, les personnages sont fidèles à eux-mêmes et bien mis en valeur.

L’animation est de bonne qualité même si certains effets spéciaux en essayant de rendre des éléments trop réalistes ne s’intègrent pas bien avec l’univers plus cartoonesque tout autour. Mais cela est un détail et le rendu visuel est dans l’ensemble très réussi et accompagné d’une sympathique bande-son.

Dragon Ball Super - Broly est un film dynamique, entraînant, percutant. Bref, un très bon moment.

G

SYNOPSIS

Goku et Vegeta font face à un nouvel ennemi, le Super Saïyen Légendaire Broly, dans un combat explosif pour sauver notre planète.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 40
- Titre original : Doragon bôru chô : Burorî
- Date de sortie : 13/03/2019
- Réalisateur : Tatsuya Nagamine
- Scénariste : Akira Toriyama d’après l’œuvre de Akira Toriyama
- Interprètes VF : Patrick Borg, Eric Legrand, Mark Lesser, Philippe Ariotti, Céline Monsarrat, Bruno Magne, Bruno Méyère, Philippe Ariotti
- Interprètes VO : Masako Nozawa, Ryô Horikawa, Bin Shimada, Ryûsei Nakao, Aya Hisakawa, Kouichi Yamadera, Masakazu Morita, Toshio Furukawa
- Musique : Norihito Sumitomo
- Producteur : Hayashida Norihiro pour Tôei Animation Company
- Distributeur : Wild Bunch Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Dragon Ball Super : Broly



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


L’arche russe : La critique
Us : La critique
Entre les roseaux : La critique
Sauvages : La critique
Depuis Mediapart : La critique
Star Trek Discovery : Review 2.09 Project Daedalus
Avengers Endgame : Les couvertures d’Empire Magazine
Halo : Rupert Wyatt explique son départ de la série
Tolkien : Une nouvelle affiche
Les Nouvelles aventures de Sabrina : L’affiche de la (...)
Annabelle 3 : On connait le titre officiel du film
Mermaid, le lac des âmes perdues [DVD / Blu-Ray / VOD] : La (...)
L’arche russe : La critique
Button Man : Brian Helgeland pour l’adaptation de (...)
Stranger Things - Suspicious Minds : L’histoire préquelle à (...)