422 connectés

Japan Expo Sud 2019 : Emi Arisaka

Date : 27 / 03 / 2019 à 09h00
Sources :

Unification


Emi Arisaka est une sympathique Lolita Goth pratiquant le J-Pop. Cette dernière est attirée par le style Lolita, depuis ses 10 ans et a décidé de faire carrière dans le milieu du spectacle pour mettre en avant ses talents et porter les belles tenues qu’elle affectionne.

Autrice, compositrice et interprète, Emi Arisaka a remporté l’année dernière le concours Japan Expo Rocks. Cette chanteuse au look lolita est aussi une passionnée de mode qui possède sa propre marque de vêtements au style lolita.

Vous pouvez trouver ci-dessous mon avis sur les concerts qu’elle a donnés, ainsi qu’une synthèse des questions auxquelles elle a répondu. Vous pouvez aussi découvrir une petite vidéo de ses concerts, ainsi qu’un portfolio de cette dernière.

CONCERT EMI ARISAKA

En solo, Emi Arisaka parcourt les scènes pour donner à un public bien vite conquis de magnifiques morceaux plein d’énergie.

En effet, l’artiste ne ménage pas sa peine pour mettre une ambiance de folie dans les lieux où elle se trouve. Elle se déplace constamment sur scène, allant régulièrement à la rencontre de ces fans. Elle n’hésite pas non plus à aller dans le public, et à parcourir les allées pour frapper les mains de ceux qui sont séduits par son comportement aussi attachant.

La jeune femme donne vraiment beaucoup d’énergie au public. Ses numéros enjoués sur lesquels elle danse avec beaucoup d’énergie, séduisent les spectateurs venus pour l’écouter. Avec des refrains faciles à mémoriser, elle arrive à faire chanter le public au cœur avec elle, et les entraîne dans son show enivrant auquel on ne peut qu’adhérer.

La jeune femme est extrêmement sympathique, et a accepté de bon cœur de répondre aux questions de son public. Pleine d’humour, et extrêmement cordiale, sa personnalité attachante au fait une idole qui sort du cadre formaté dont a l’habitude au Japon.

Ses années d’expérience dans le domaine de la musique, et sa maturité, en font un personnage vraiment à part. Une personne que l’on apprécie de rencontrer et dont le show survolté est réellement sympathique et laisse une impression durable.

Si vous avez des occasions d’assister à un de ses concerts, n’hésitez pas à y aller. L’énergie et l’immense potentiel de sympathie que l’artiste envoie transforment cette rencontre en un moment que vous n’êtes pas prêt d’oublier !


RENCONTRE EMI ARISAKA

Une session de questions-réponses a eu lieu lors du shocase d’Emi Arisaka. Cette dernière s’est prêtée avec beaucoup de plaisir à cet exercice et a répondu sans fards aux questions posées.

Voici le résumé des échanges avec l’artiste.

Il y a 10 ans déjà, la chanteuse faisait son premier grand show. Elle a découvert le style Lolita à 10 ans, et a porté ses premières robes à ce moment-là. Une passion qui ne s’est jamais démentie au cours du temps, et qui lui permet aujourd’hui de se retrouver invité à Japan expo Sud.

Dans 10 ans, elle aimerait revenir à Marseille. Et elle espère être à ce moment-là très connue en France.

Elle a déjà été invitée à Japan expo en 2018, mais avoue beaucoup aimer aussi Marseille. En effet, cette dernière a une mésaventure à la station de métro Charles De Gaulle Étoile où on lui a volé son portable.

Elle a profité de se retrouver dans le sud pour aller les visiter le très beau château d’If, et apprécie beaucoup la nourriture du Sud, notamment la bouillabaisse. Elle trouve que Marseille est une ville très belle, et que ses habitants sont très sympathiques.

À Paris, elle a eu l’occasion de visiter le musée du Louvre, mais pas celui d’Orsay qu’elle aimerait bien voir. Elle est aussi allée faire un tour très rapide au château de Versailles, et adorerait y revenir plus longuement.

Elle ne connaît pas vraiment les chanteurs français, mais apprécie le film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Elle a aussi appris quelques mots en français et cela n’est pas pour lui déplaire d’en apprendre de nouveaux.

Elle a une apparence de Fashion Lolita. Les habits Lolita sont créés à partir de l’époque rococo, notamment ceux de Marie-Antoinette. Elle estime que les Françaises devraient porter plus souvent ces types d’habits. D’autant qu’elles n’ont pas besoin de se maquiller, alors que les Japonaises ont besoin de beaucoup de maquillage quand elles sont dans une tenue pareille. Elles doivent aussi avoir des cheveux à l’avant, ce qui est très important pour la tenue.

Malgré ses très belles robes, qui viennent de la boutique spécialisée Baby, the Stars Shine Bright, et qu’elle est obligée spécialement d’emmener au pressing, le fils de micro ne l’encombre pas pour faire ses shows virevoltants.

Il n’est pas facile d’exister dans le paysage japonais avec toutes les idoles qu’on y trouve. Néanmoins, il y a beaucoup de fans d’idole dans le pays, et il y a énormément d’événements organisés au Japon, notamment des Live House, qui permettent à chacun et chacune de trouver sa place.

- SITE OFFICIEL

GALERIE PHOTOS

Japan Expo Sud 2019 : Emi Arisaka



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Star Wars Celebration : Les beaux murs de la convention
Japan Expo Sud 2019 : Terumi Nishii
Japan Expo Sud 2019 : Emi Arisaka
Japan Expo Sud 2019 : Cécile Corbel
Star Wars Celebration : Une nouvelle affiche qui commémore la (...)
X-Men - Dark Phoenix : Simon Kinberg assume la responsabilité de (...)
Swamp Thing : Review 1.03 He Speaks
Spider-Man Far from Home : La garde robe en 3 bannières
Titans : Drew Van Acker sera Aqualad
Chernobyl : La série HBO explose tous les records
Elba vs. Block : Idris Elba cascadeur pour Quibi
Anna un jour : La critique
Paradise Lost : Bridget Regan et Josh Hartnett pour la série de (...)
Buñuel après l’âge d’or : La critique
La roue du temps : Les tomes 5 et 6 en poche chez Bragelonne