406 connectés

Danganronpa : La critique du tome 1

Date : 27 / 02 / 2019 à 08h30
Sources :

Unification


Danganronpa
Tome 1

  • Scénario : Takashi Tsukimi
  • Dessin : Takashi Tsukimi
  • Editeur : Mana Books
  • Genre : adaptation de jeu vidéo
  • Date de sortie : 7 février 2019
  • Nombre de pages : 192
  • ISBN : 9791035500870
  • Format : 130 x 180 mm
  • Prix : 7,90 €

Ton premier jour de classe sera... mortel  !
L’école privée Kibôgamine est un établissement réputé pour son processus de sélection extrêmement strict : seuls les lycéens qui excellent dans leur domaine peuvent y entrer. Lorsque Makoto est tiré au sort pour l’intégrer, il est donc aux anges... C’est pourtant sa descente aux enfers qui commence lorsqu’il se retrouve prisonnier d’un jeu de la mort avec ses camarades. Et il devra garder la tête froide face au diabolique proviseur Monokuma...
Découvrez pour la première fois en France l’adaptation en manga du jeu culte de Spike Chunsoft.

Décryptage
Danganronpa est un très bon premier volume d’un manga reprenant l’intrigue du premier des jeux vidéo de l’excellente saga des Danganronpa (gagner un débat avec une balle de pistolet).

On y découvre 15 lycéens entrant dans une école d’élite n’acceptant que des personnes ultimes : l’ultime idole, l’ultime biker, l’ultime joueur de baseball... Le personnage principal est considéré comme l’ultime chanceux après avoir été tiré au sort.

C’est donc à une nouvelle vie à laquelle il s’attend, mais la réalité va vite s’avérer cauchemardesque. En effet, tous les élèves se retrouvent cloîtrés dans leur école et leur seul moyen d’en sortir serait de commettre un meurtre et de ne pas être découvert lors du procès qui s’ensuit.

Le scénario de Takashi Tsukimi suit les traces du visuel novel qui l’inspire, Danganronpa Trigger Happy Havoc Let’s Play, un jeu composé de nombreux échanges textuels avec des séquences d’énigmes à résoudre. On y retrouve donc une interaction plus poussée avec l’un personnage, un meurtre découvert, un passage d’enquête, puis un procès dans lequel le protagoniste principal doit annoncer ses arguments et réfuter les éléments faux énoncés par d’autres élèves.

Bien sûr, la musique n’est pas présente dans l’œuvre de papier et le procès est moins anxiogène, le jeu nécessitant parfois d’être réactif. Néanmoins, l’intrigue est élaborée et passionnante à suivre.

Les dessins de Takashi Tsukimi sont très beaux et clairs. Les détails sont précis et l’ambiance des lieux est bien rendue. Il faut saluer le personnage de Monokuma dont le sadisme est particulièrement bien rendu. Un directeur d’établissement représenté par une peluche pilotée à distance, qui est emblématique des jeux, et dont la personnalité duale est des plus dérangeantes.

Danganronpa est un premier tome addictif qui donne envie de découvrir la suite des mésaventures du héros. Le début d’une série courte en 4 tomes qui s’annonce au mieux. À l’aide d’un proviseur détonnant, d’une intrigue diabolique et de personnages stéréotypés, mais attachants, le livre se dévore d’une traite.

Passionnant et mortel.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Contro Natura : La critique
Cannibal : La critique du tome 1
Tous ces mondes : La critique
L’homme de l’année tome 14. 09 : La critique
L’homme de l’année tome 12. 1927 : La critique
Spider-Man - Far From Home : Les affiches personnages
Star Trek Picard : Un premier aperçu sur l’uniforme (...)
Catch-22 : Review de la saison 1
Just Cause : Le créateur de John Wick s’attaque à (...)
Orange Is the New Black : Le teaser de la saison finale
Tom & Jerry : Michael Peña rejoint le film
Space Explorers : La critique du jeu
VOD DVD - Bandes Annonces : 25 mai 2019
Star Trek Picard : Une bande annonce teaser qui sent bon le (...)
Game of Thrones : Kit Harington blâme les fans (SPOILERS)