405 connectés

True Detective : Review 3.01 The Great War and Modern Memory & 3.02 Kiss Tomorrow Goodbye

Date : 16 / 01 / 2019 à 13h00
Sources :

Unification


Dire que la déception était le maître-mot après la deuxième saison de True Detective serait un doux euphémisme. Le Los Angeles crasseux ne collait pas avec l’univers onirique et vaporeux du bayou originel. Mais pour cette troisième saison, le fait de se déplacer dans les Ozarks, campagne montagneuse du sud des Etats-Unis, et montrant un Mahershala Ali en policier "hardboiled" dans les premières images nous faisait pressentir un retour aux sources des plus bienvenu.

Après visionnage de ces deux premiers chapitres de cette troisième saison de True Detective, nous sommes renforcés dans nos préjugés positifs. En plus de reprendre l’atmosphère envoûtante des premiers épisodes, il ajoute une notion de réel qui densifie son propos.

L’enquête tourne cette fois autour de la disparition de deux enfants dans un village de montagne. La subtilité réside dans les trois lignes temporelles du récit. L’affaire se déroule en 1980, on suit le suivi dix ans après et enfin une interview de notre personnage principal Wayne Hays et des conséquences qu’a eu cette affaire sur sa vie en 2015.

On peut déjà tirer son chapeau au travail de maquillage parfait réalisé sur les personnages et tout particulièrement sur Ali qui, même en gros plan, fait son âge. Son jeu tout en subtilité selon le vécu de son personnage accompagne justement cet artifice.

A la différence de la première saison, ici on préfère rester dans le mystère des non-dits, dans le passif de chacun, dans le silence, l’humilité et la douleur des petites gens, qui ancrent dans le réel ce récit. Tout cela provoque une curiosité (mal)saine chez le spectateur qui veut percer ces mystères tout en voulant percer le secret de ces disparitions. D’autant que les différentes époques apportent des tournures scénaristiques relançant l’intrigue.

Les rôles secondaires sont au diapason de cette ambiance mélangeant caractère trempé et discrétion, finesse de jeu et fulgurance. Même si les scènes de dialogue manquent clairement de finesse pour le moment.

Au contraire de tous les plans contemplatifs et de l’environnement de cette nouvelle saison qui sont à couper le souffle. La mise en scène et le travail sonore et musical sont soignés. On ne peut s’empêcher de penser à Twin Peaks visuellement.

Le démarrage de cette nouvelle saison est une réelle réussite, il manque peu de choses pour devenir une de ces œuvres marquantes. Mais tout est installé pour que cela le devienne.


EPISODE

- Episode : 3.01 & 3.02
- Titre  : The Great War and Modern Memory & Kiss Tomorrow Goodbye
- Date de première diffusion : 13/01/2019 (HBO) - 14/01/2019 (OCS)
- Réalisateur : Jeremy Saulnier
- Scénariste : Nick Pizzolatto

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Star Trek Discovery : Review 2.05 Saints of Imperfection
The Orville : Review 2.07 Deflectors
Deadly Class : Review 1.05 Saudade
Manifest : Review 1.15 Hard Landing
True Detective : Review 3.06 Hunters in the Dark
Star Trek Discovery : Review 2.05 Saints of Imperfection
Le Seigneur des Anneaux : Du temps, beaucoup de temps pour les (...)
Loki : Le plein d’infos sur la série Disney +
Pirates des Caraïbes : Le bateau prend l’eau
Destroyer : La critique
Agents of S.H.I.E.L.D. : Le début de la saison 6 avancé
NOS4A2 : De nouvelles photos de la série d’horreur (...)
The Devil All The Time : Chris Evans remplacé par une vieille (...)
Le chant du loup : La rencontre avec Antonin Baudry, François (...)
Your Name : Le remake US en prise de vue réelle a trouvé son (...)