271 connectés

Black Panther Power : La review

Date : 11 / 01 / 2019 à 11h30
Sources :

Unification


20 ans après la très sympathique trilogie Blade, conçu pour Marvel, portée par Wesley Snipes, un nouvel super-héros noir est enfin représenté sur grand écran. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby en 1966, il met à l’honneur l’Afrique et un petit pays caché hyper-technologique, le Wakanda.

Le documentaire français de Sophie Pagès, Black Panther Power, revient sur sa genèse et l’impact qu’il a eu sur le monde. Un long métrage phénomène qui a cassé les codes du genre et a montré qu’un blockbuster pratiquement interprété que par des noirs pouvait être des plus rentables avec 1,3 milliards de dollars récoltés dans le monde.

Le documentaire laisse la parole à de nombreuses personnes, principalement françaises et américaines : acteurs, réalisateurs, artistes, spécialistes, militants dans des associations. Il introduit aussi des extraits du film et des interviews données par l’équipe de celui-ci, dont celle complètement passionnante de la chef décoratrice Hannah Beachler.

L’œuvre évoque de nombreux éléments, mais reste souvent en surface, s’adressant plus à un grand public, qu’à des personnes connaisseuses de l’univers de Black Panther. Ainsi, la création du comics est évoquée, mais les influences de son époque dessus, pas vraiment creusées. Le mouvement Black Power est rapidement passé en revue sans parler des éléments positifs qu’il a apporté à la société américaine et de l’utopie qu’il portait.

Le film se concentre plus sur les valeurs prônées par Black Panther, un personnage noir d’origine africaine, faisant le bien et permettant non seulement une identification facile, mais aussi une augmentation de l’estime de soi, notamment celle des afro-américains dont la condition sociale aux États-Unis n’est pas facile.

Le rôle de la femme est aussi évoqué. En effet, pas moins de 4 d’entre elles se partagent les rôles secondaires et ces dernières, fières, compétentes et intelligentes, sont une des réussites du film.

Plusieurs éléments sociétaux sont décryptés dans le long métrage. Ainsi, l’affrontement entre le héros et Killmonger est la transposition des idées portées par Martin Luther King Jr., prônant la non-violence et Malcom X, partisan de la lutte armée.

Black Panther Power est un documentaire sympathique permettant de se rendre compte de l’impact d’un tel film de super-héros sur de nombreuses personnes. Le format de 52 minutes n’est pas propice à une analyse en profondeur d’un film spectaculaire et politique sur lequel on peut passer longtemps en décryptage pointu. Il n’a pas non plus le temps d’apporter un regard et les opinions des Africains vivant sur leur continent. Néanmoins, on passe un agréable moment en le voyant et certains intervenants sont vraiment passionnants à écouter.

Le documentaire est diffusé le vendredi 11 janvier à 23h15 dans le cadre d’une soirée spéciale « REVOLUTION BLACK PANTHER » qui suivra la projection en première exclusivité du film Black Panther sur Canal +.

Vous pouvez trouver ci-dessous la présentation du documentaire par sa réalisatrice Sophie Pagès.

- SITE OFFICIEL

SYNOPSIS

Un film peut parfois contribuer à faire évoluer les mentalités, changer les choses. Black Panther, réalisé par Ryan Coogler, en est le parfait exemple. Succès planétaire, le film s’est rapidement imposé comme un véritable phénomène de société. Pour la première fois, un blockbuster parlant de l’Afrique, interprété par un casting majoritairement afro-américain, est devenu un monument de la culture populaire qui n’en finit pas de susciter les discussions, de provoquer la réflexion, et d’inspirer les gens partout sur la planète. Avec ce documentaire original, CANAL+ a voulu enquêter pour mieux comprendre le phénomène et d’où Black Panther tire sa force.

PRÉSENTATION


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 52 minutes
- Titre original : Black Panther Power
- Date de diffusion : 11/01/2019
- Réalisateur : Sophie Pagès
- Interprètes : Michael B. Jordan, Chadwick Boseman, Forest Whitaker, Lupita Nyong’o, Isaac De Bankole, Sonia Rolland, Lucien Jean-Baptiste, Pascal Blanchard, Miles Marschall Lewis, Thomas Ngigol
- Producteur : Black Dynamite Productions
- Diffuseur : Canal +


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Deadly Class : Review 1.01 Reagan Youth
Future Man : Review de la saison 2
Manifest : Review 1.11 Contrails
True Detective : Review 3.01 The Great War and Modern Memory (...)
The Orville : Review 2.03 Home
VOD DVD - Bandes Annonces : 19 janvier 2019
John Wick 3 - Parabellum : La première bande annonce
Deadly Class : Review 1.01 Reagan Youth
Dune : Charlotte Rampling sera la Révérende Mère
Future Man : Review de la saison 2
Uncharted : Un nouveau réalisateur monte à bord
Hunchback : Les cloches de Notre Dame sonneront à nouveau
Eric Clapton, Life in 12 Bars : La critique
Evil : Les créateurs de The Good Wife derrière le nouveau projet (...)
The Many Saints of Newark : 3 acteurs confirmés et 1 acteur en (...)