359 connectés

Le retour de Mary Poppins : La critique

Date : 12 / 12 / 2018 à 18h00
Sources :

Unification


Le retour de Mary Poppins est l’excellente suite du magnifique Mary Poppins sorti en 1965, adaptation de l’œuvre de P.L. Travers.

20 ans après les avoir quittés, Mary Poppins revient s’occuper de la famille Banks, les deux anciens enfants dont elle s’était occupée, qui ont bien grandit depuis, et les trois enfants de l’un d’entre eux.

La nounou n’a rien perdu de sa causticité et sa magie est toujours enchanteresse. Elle va gentiment guider toute la famille vers la résolution de leurs problèmes, tout en leur faisant croiser une galerie de personnages hauts en couleur.

Qui dit 20 ans plus tard, dit avancée technologique. Exit donc les ramoneurs, bonjour aux falotiers, les allumeurs de lampadaires. Ces derniers se déplaçant en vélo ou sur des sortes de bicyclettes motorisées, permettent de chorégraphier des scènes spectaculaires dans lesquelles les deux-roues font des cabrioles.

L’œuvre se veut un hommage au premier film. Ainsi, l’intrigue suit des chemins similaires et toutes les scènes célèbres sont reprises dans l’ordre et modifiées pour en faire une séquence ayant des points communs, mais parfaitement originaux.

La musique a d’ailleurs été entièrement modifiée, avec une superbe composition de Marc Shaiman, et de Scott Wittman et de véritables paroliers ont été associés à la musique pour en faire des chansons pleine d’entrain et de sagesse.

Les très nombreux numéros musicaux sont absolument magnifiques et parfaitement chorégraphiés. On en prend plein les yeux et l’émerveillement ne tarde pas à poindre. D’autant que le travail sur les effets sonores est aussi très bien fait.

Annoncé dès le générique d’ouverture par une succession de tableaux magnifiques, tels ceux que l’on peut trouver dans un livre illustré, le film de Rob Marshall, s’appuyant sur le scénario précis de David Magee, est une véritable féerie moderne et urbaine.

Les décors absolument magnifiques de Gordon Sim, les costumes somptueux de Sandy Powell, la superbe photographie de Dion Beebe et les effets spéciaux grandioses participent à l’enchantement que procure le long métrage. Ce dernier donne vraiment l’impression d’être projeté dans un monde magique et mélodieux duquel on ne sort pas indifférent.

Les acteurs sont tous formidables. Les enfants sont très naturels. Quant à Emily Blunt, elle apporte un nouveau visage à Mary Poppins. Et si elle ne fait pas oublier la grande Julia Andrews, elle est vraiment impeccable dans ce personnage si attachant. Lin-Manuel Miranda incarne un falotier danseur très sympathique. Colin Firth est formidable en banquier sans cœur, Meryl Streep est hilarante en cousine étrange, et Dick Van Dyke, malgré ses 92 ans fait une apparition plus que marquante. Tout comme celle d’Angela Lansbury, 93 ans, venant accompagner de sa présence un final de toute beauté.

Le retour de Mary Poppins est un très grand film. Une œuvre qui a toutes les qualités de celle sortie 55 ans plus tôt et qui devrait envoûter aussi bien petits que grands. C’est vraiment un long métrage qui donne une énergie folle, réchauffe le cœur et fait passer un excellent moment de divertissement. Avec un univers enchanteur très bien mis en scène, des comédiens parfaits dans leurs rôles, une scénographie impressionnante et une bande originale que l’on fredonne, cela valait bien la peine d’avoir attendu un demi-siècle pour voir revenir la plus charmante des nounous.

Ensorcelant et grandiose.

SYNOPSIS

Michael Banks travaille à la banque où son père était employé, et il vit toujours au 17 allée des Cerisiers avec ses trois enfants, Annabel, Georgie et John, et leur gouvernante Ellen. Comme sa mère avant elle, Jane Banks se bat pour les droits des ouvriers et apporte son aide à la famille de Michael. Lorsque la famille subit une perte tragique, Mary Poppins réapparaît magiquement dans la vie de la famille. Avec l’aide de Jack, l’allumeur de réverbères toujours optimiste, Mary va tout faire pour que la joie et l’émerveillement reviennent dans leur existence… Elle leur fera aussi découvrir de tout nouveaux personnages plein de fantaisie, dont sa cousine, l’excentrique Topsy.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 11
- Titre original : Mary Poppins Returns
- Date de sortie : 19/12/2018
- Réalisateur : Rob Marshall
- Scénariste : David Magee d’après l’œuvre de P.L. Travers
- Interprètes : Emily Blunt, Lin-Manuel Miranda, Ben Whishaw, Emily Mortimer, Julie Walters, Colin Firth, Meryl Streep, Dick Van Dyke
- Photographie : Dion Beebe
- Montage : Wyatt Smith
- Musique : Marc Shaiman, Scott Wittman
- Costumes : Sandy Powell
- Décors : Gordon Sim
- Producteur : John DeLuca, Marc Platt, Rob Marshall pour Walt Disney Pictures
- Distributeur : The Walt Disney Company France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Le retour de Mary Poppins


Photo Credit : Jay Maidment
© 2018 Disney Enterprises, Inc. All Rights Res


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Toy Story 4 : La critique
Teen Spirit : La critique
Bixa Travesty : La critique
Yves : La critique
The Mountain - Une odysée américaine : La critique
Le Livre de Poche : Les sorties de juin 2019
Dinosaur Island : La critique du jeu de gestion de parc
Cinéma - Bandes Annonces : 25 juin 2019
Toy Story 4 : La critique
Star Wars : Une productrice pour superviser la franchise
Spider-Man/Venom : Deux héros susceptibles de se croiser
The Boys : Nouvelle bande annonce centrée sur le personnage tenu (...)
Angel : La Warner était "complètement paniquée" après le 2e (...)
Shaft : La bande annonce du film Netflix
Wheel of Time : Rosamund Pike pour mener la série Amazon