395 connectés

Mortal Engines : La critique

Date : 09 / 12 / 2018 à 14h00
Sources :

Unification


Mortal Engines est un excellent film de science-fiction se passant dans un futur post-apocalypse dans lequel, pour survivre, les humains vivent dans des villes mobiles.

Le scénario de Peter Jackson, Philippa Boyens et Fran Walsh se base sur la série littéraire de Philip Reeve qui comporte 5 tomes, dont une prequelle, et un recueil de nouvelles. C’est le premier volume qui est adapté magistralement, permettant au spectateur de se retrouver projeté dans un monde en constant mouvement qui donne le vertige.

L’œuvre n’est pas exempte de quelques défauts, mais l’univers proposé et la dramaturgie du récit, en font la fondation très solide d’une future saga qui s’appuie sur quelques éléments de SF, notamment sur du space opéra, pour proposer quelque chose de novateur. Une inventivité visuelle qui apporte une bouffée d’air pur aux blockbusters actuels jouant sur la surenchère d’effets spéciaux, mais sans proposition vraiment innovante.

Visuellement, le long métrage et absolument bluffant. Les cités et diverses machines croisées sont toutes magnifiques. Le design, en partie dû au grand illustrateur John Howe, est de toute beauté. Les effets sont très travaillés et somptueux, donnant l’impression de voir un monde à la fois similaire et complètement différent du nôtre. C’est donc une belle invitation au voyage qui est lancée, dans un monde certes en parti détruit, mais vraiment fascinant.

Les costumes de Bob Buck et Kate Hawley sont absolument magnifiques et renforcent l’ambiance particulière du récit. Les décors de Shane Vieau sont très travaillés et, associés à des accessoires recherchés, apportent une proposition visuelle envoûtante.

La musique de Junkie XL est épique. Celle-ci se pare parfois d’accents Wagnérien, tel un générique final n’étant pas sans rappeler la chevauchée des Walkyries. Cette dernière, captivante, accompagne formidablement les aventures mouvementées des personnages principaux.

Quant au montage très précis de Jonno Woodford-Robinson, il rend le film particulièrement addictif grâce à un enchaînement fluide liant séquences d’action et moments intimistes.

La réalisation de Christian Rivers est impeccable. Ce dernier maîtrise son œuvre de bout en bout. Il lui insuffle un rythme permettant d’accrocher le spectateur dès l’ouverture grandiose de l’histoire. Il réussit aussi à mettre très bien en valeur les divers protagonistes de son œuvre, tout en leur offrant de magnifiques moments de mise en valeur. La très belle photographie de Simon Raby apporte une luminosité particulaire à l’œuvre, ce qui en magnifie le rendu visuel.

Les comédiens ont d’ailleurs tous formidables et bien dans leurs rôles. Hera Hilmar campe avec solidité une jeune femme en quête de vengeance. Robert Sheehan incarne fort bien un jeune homme passionné d’histoire. Hugo Weaving est superbe en homme ambitieux voulant sauver son monde. Jihae est complètement envoûtante en rebelle kick-ass. Et Leila George fait une femme intelligente sur laquelle on peut compter.

Mortal Engines est un film à voir sans hésiter sur un grand écran pour apprécier au mieux ses qualités visuelles spectaculaires. Avec une belle réalisation, des effets spéciaux incroyables, une histoire solide et des comédiens convaincants, il ne faut pas passer à côté d’une œuvre qui redéfinit les cannons du grand spectacle cinématographique. Espérons que le succès soit au rendez-vous pour en voir plus sur cet univers fascinant qui pourrait bien lancer une saga épique passionnante à suivre.

Magnifique et saisissant !

SYNOPSIS

Des centaines d’années après qu’un évènement apocalyptique ait détruit la Terre, l’humanité s’est adaptée pour survivre en trouvant un nouveau mode de vie. Ainsi, de gigantesques villes mobiles errent sur Terre prenant sans pitié le pouvoir sur d’autres villes mobiles plus petites.
Tom Natsworthy - originaire du niveau inférieur de la grande ville mobile de Londres – se bat pour sa propre survie après sa mauvaise rencontre avec la dangereuse fugitive Hester Shaw. Deux personnages que tout oppose, qui n’étaient pas destinés à se croiser, vont alors former une alliance hors du commun, destinée à bouleverser le futur.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 08
- Titre original : Mortal Engines
- Date de sortie : 12/12/2018
- Réalisateur : Christian Rivers
- Scénariste : Peter Jackson, Philippa Boyens, Fran Walsh d’après l’œuvre de Philip Reeve
- Interprètes : Hera Hilmar, Hugo Weaving, Robert Sheehan, Jihae, Ronan Raftery, Leila George, Patrick Malahide, Stephen Lang
- Photographie : Simon Raby
- Montage : Jonno Woodford-Robinson
- Musique : Junkie XL
- Costumes : Bob Buck, Kate Hawley
- Décors : Shane Vieau
- Producteur : Peter Jackson, Fran Walsh, Zane Weiner, Amanda Walker, Deborah Forte pour Media Rights Capital, Universal Pictures, WingNut Films
- Distributeur : Universal Pictures International France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Mortal Engines



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Toy Story 4 : La critique
Teen Spirit : La critique
Bixa Travesty : La critique
Yves : La critique
The Mountain - Une odysée américaine : La critique
Dinosaur Island : La critique du jeu de gestion de parc
Cinéma - Bandes Annonces : 25 juin 2019
Toy Story 4 : La critique
Star Wars : Une productrice pour superviser la franchise
Spider-Man/Venom : Deux héros susceptibles de se croiser
The Boys : Nouvelle bande annonce centrée sur le personnage tenu (...)
Angel : La Warner était "complètement paniquée" après le 2e (...)
Shaft : La bande annonce du film Netflix
Wheel of Time : Rosamund Pike pour mener la série Amazon
The Invisible Man : Aldis Hodge et Harriet Dyer pour le remake (...)