95 connectés

After My Death : La critique

Date : 19 / 11 / 2018 à 09h30
Sources :

Unification


After My Death est un film intense montrant l’impact de la disparition d’une jeune fille dans une société coréenne bien rodée et policée de prime abord.

Le pays possède le triste record d’être parmi les contrées dans lesquelles le suicide des jeunes est le plus élevé. Un système scolaire très dur et élitiste poussant les jeunes à travailler sans relâche en est une raison. Tout comme une forme de harcèlement scolaire permettant aux étudiants de s’évader en opprimant quelqu’un de leur classe.

Le très bon scénario du réalisateur Kim Ui-seok montre parfaitement le tragique engrenage broyant certaines personnes. Il démontre sans concession le manque de prise de responsabilité des uns et des autres devant une tragique disparition et la façon dont un bouc émissaire, fort bien trouvé en la personne d’une amie de la lycéenne évaporée, soulage tout le monde.

Les longs métrages coréens et japonais se sont emparés depuis longtemps du suicide et du harcèlement des jeunes, donnant des œuvres parfois d’un grand impact physique. Si After My Death montre quelques passages de ce type, c’est bien l’extrême violence psychologique qui est montrée. La scène d’ouverture que l’on revoit à la fin du film, et dont en comprend alors toute la subtilité, est un exemple remarquable de l’évolution d’une jeune fille confrontée à la vie et à la mort et ayant une réflexion particulière dessus.

Le casting est impeccable et Jeon Yeo-bin porte très bien le film sur ses épaules. Elle campe une jeune femme perdue au milieu d’un maelström de sentiments et sert d’utilitaire et de soupape de sécurité aux uns et aux autres.

Seo Young-hwa incarne une mère broyée par la douleur fascinante. Cette dernière, représentant le pan de la société des mères qui travaillent, montre bien la fêlure ressentie par une femme dans une société patriarcale lui signifiant qu’elle n’est pas capable d’élever correctement son enfant.

Car dans une société ultra-moderne telle que la Corée du Sud, les traditions restent fortes, et la place de la femme en particulier, et de la jeunesse en général, interpelle.

Kim Ui-seok filme avec délicatesse ses personnages et à travers son long métrage se parant parfois des couleurs du thriller, dessine le mal-être d’une jeune fille prise dans le carcan d’une vie déterminée lui laissant peu d’espoir.

After My Death est une œuvre puissante et dérangeante montrant sans fard la tragique destinée de quelques jeunes gens que leur société broie sans pitié. Avec une histoire poignante, une comédienne intense et une mise en scène sans concession, ce portrait d’une lycéenne perdue au cœur d’un drame hante longuement les esprits.

Captivant et touchant.

SYNOPSIS

La disparition soudaine d’une élève d’un lycée pour jeunes filles précipite la communauté scolaire dans le chaos. Famille de la victime, enseignants et élèves cherchent à fuir toute responsabilité, l’image de l’école étant en jeu. Pourtant, sans indice ni corps, on suspecte un suicide. Young-hee, l’une de ses camarades d’école, dernière à l’avoir vue vivante, est suspectée par tout le monde, à commencer par la mère de la victime. Bouc-émissaire idéal, Young-hee va chercher à n’importe quel prix à échapper à la spirale de persécutions qui l’accablent. Mais quel secret, quel pacte peut-elle bien cacher… ?

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 53
- Titre original : After My Death
- Date de sortie : 21/11/2018
- Réalisateur : Kim Ui-seok
- Scénariste : Kim Ui-seok
- Interprètes : Jeon Yeo-bin, Seo Young-hwa, Jeon So-nee, Ko Won-hee, Yoo Jae-myuong
- Photographie : Baek Seong-bin
- Musique : Sunwoo Jung-a
- Producteur : You Seung-young pour KAFA (Korean Academy of Film Arts
- Distributeur : Les Bookmakers / Capricci Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

After My Death



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Bumblebee : La critique
Le retour de Mary Poppins : La critique
Spider-Man - New Generation : La critique
Yentl : La critique
Mortal Engines : La critique
Bumblebee : La critique
Doctor Strange : La suite est quasi-officiellement lancée
Alita - Battle Angel : La rencontre avec Robert Rodriguez et Jon (...)
Shaun le Mouton - La Ferme Contre-Attaque : La bande annonce (...)
True Detective Saison 3 : Une nouvelle bande annonce à travers le (...)
Cruella : Craig Gillespie en pourparlers pour diriger Emma (...)
Fear the Walking Dead : La saison 4 en vidéo
The Evil Within : La critique
Dieux ennemis : La critique de la gamme de JdR par l’auteur (...)
Bandes Annonces & Co : 13 décembre 2018