76 connectés

PIFFF 2018 : Jour 3

Date : 07 / 12 / 2018 à 09h30
Sources :

Unification


Le festival, pour son troisième jour, a visiblement fait le choix de programmer des films d’horreur avec quatre œuvres de ce genre faisant bien monter la tension, chacune dans un domaine différent. Ainsi, entre les relations de plus en plus tendues entre les membres d’une famille, un héritage s’avérant lourd à porter, des maisons dans lesquelles il ne fait pas bon de se réfugier et un tissu qu’il vaut mieux éviter de porter, l’horreur prend plusieurs visages pour mieux se renouveler.

Télévision, héritage, monstres et robe sont les mots clé du jour.

- SITE OFFICIEL
- SITE FACEBOOK


14h30 : L’HOMME QUI RÉTRÉCIT

Exposé à des radiations, Scott Carey est confronté à un phénomène pour le moins préoccupant : il rétrécit. Il flotte dans ses vêtements, puis peine à se hisser sur une chaise, atteint ensuite une taille ou son chat devient une menace. La décroissance, certes, mais à quel prix ?

Avis : L’homme qui rétrécit fait partie de ces films qui ne vieillissent pas et demeurent intemporels. Un effet que la très belle restauration de l’image renforce. Un homme frappé par un nuage radioactif rétrécit inexorablement. Le livre de Richard Matheson tourne autour de ce tragique récit métaphysique. Mais le réalisateur Jack Arnold réussit à lui donner visuellement une véritable grandeur et à livrer des séquences de combats étant toujours aussi intenses 61 ans après la sortie du long métrage. Il a d’ailleurs fallu 14 décors de tailles différentes pour obtenir de tels effets visuels jouant principalement sur l’optique. Toujours aussi magnifique, l’interprétation remarquable de Grant Williams apporte une grande puissance à cette fable philosophique interrogeant sur la place de l’humain dans l’univers.


14h30 : AWAIT FURTHER INSTRUCTIONS

Repas de Noël classique chez les Milgram, avec son lot de tensions à peine larvées. Des bruits métalliques se font entendre. La famille se rend compte qu’elle est bloquée à l’intérieur de la maison familiale, les portes et fenêtres obstruées par une mystérieuse matière noire. Sur l’écran de télévision, un message sibyllin : « Attendez vos instructions ».

Avis : Await Further Instructions est un film sympathique réalisé avec un petit budget, mais sachant parfaitement l’exploiter. Un jeune homme revient pour passer Noël en famille avec sa petite-amie. Mais tout le monde va se retrouver coincé dans la maison, alors que la télévision émet des messages de plus en plus étranges. La réalisation est très bien faite et les comédiens sont convaincants. L’atmosphère de cette ambiance horrifique est bien retranscrite. Si l’œuvre n’est pas si novatrice que cela, elle est vraiment efficace et fait passer un bon moment de cinéma grâce à ce huit-clos anxiogène.


16h30 : NEXT OF KIN

Non contente de décéder, la mère de Linda lègue à sa fille une maison de retraite d’allure vaguement victorienne. L’héritière débarque sur place, retrouve le journal intime de sa mère, tombe sur ces quelques lignes : « Il y a quelque chose de diabolique dans cette maison, quelque chose qui y vit et respire le même air que nous ». De fait, les morts mystérieuses commencent à s’y multiplier.

Avis : Next of Kin est une œuvre qui a remporté le Grand Prix du jury au Festival du Cinéma Fantastique de Paris en 1983. 35 après sa sortie, le scénario ne surprend plus du tout alors qu’il avait dû être novateur à son époque. La réalisation reste très réussie avec quelques séquences de toute beauté. Reposant sur une actrice attachante et des moments spectaculaires, le film se laisse toujours regarder avec plaisir. L’ambiance de cette grande maison de retraite isolée en pleine campagne Australienne est vraiment bien rendue et apporte un plus au long métrage. Il sortira en 2019 en Blu-Ray en France.


19h15 : TERRIFIED

Quand il y a quelque chose de bizarre dans le quartier, qui appelle-t-on ? Allbreck, Jano et Rosentock, les chasseurs de fantômes de Buenos Aires, sommés de comprendre, notamment, pourquoi un bambin récemment décédé dans un accident s’en revient finir sa décomposition à la table du petit déjeuner. Prélude traumatisant à une série d’événements d’outre-tombe..

Avis : Terrified est un sympathique film d’horreur argentin présentant un monstre perturbant un voisinage et des enquêteurs paranormaux se penchant sur le phénomène. Les séquences angoissantes sont très bien faites avec de beaux effets spéciaux. Le scénario est moins convaincant, laissant trop d’éléments dans l’ombre et ne semblant pas relier vraiment tous les évènements entre eux. L’œuvre a clairement été pensé pour effrayer, mais manque d’un peu de consistance. Il faut saluer l’interprétation des divers comédiens qui est très bonne.


21h15 : IN FABRIC

La boutique de prêt-à-porter Dentley & Soper’s, son petit personnel versé dans les cérémonies occultes, ses commerciaux aux sourires carnassiers. Sa robe rouge, superbe, et aussi maudite qu’une maison bâtie sur un cimetière indien. De corps en corps, le morceau de tissu torture ses différent(e)s propriétaires avec un certain raffinement dans la cruauté.

Le film est projeté en présence du réalisateur Peter Strickland et du producteur Andy Starke. Vous pouvez trouver leur présentation et la très intéressante session de question-réponse avec le public qui s’en est suivi. Attention, il y a quelques spoilers dedans.

Avis : In Fabric est un film dans lequel le réalisateur Peter Strickland montre encore une fois à quel point il filme bien les femmes et est capable d’installer une atmosphère envoûtante. À travers l’histoire de cette robe qui apporte le malheur à ses porteuses, il explore divers éléments déjà développés dans ses autres œuvres, tel que l’érotisme suggéré, les habits, les jeux de séduction ou le corps. Le scénario un peu inégal entre l’excellente première partie et la deuxième un peu longue et redondante, est agréable à découvrir, d’autant que les acteurs sont formidables. La mise en scène est franchement brillante et cette robe hypnotisante ne quitte pas l’esprit avant un certain temps.




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


PIFFF 2018 : Le Weekend
PIFFF 2018 : La clôture
PIFFF 2018 : Jour 4
PIFFF 2018 : Jour 3
PIFFF 2018 : Jour 2
Bumblebee : La critique
Doctor Strange : La suite est quasi-officiellement lancée
Alita - Battle Angel : La rencontre avec Robert Rodriguez et Jon (...)
Shaun le Mouton - La Ferme Contre-Attaque : La bande annonce (...)
True Detective Saison 3 : Une nouvelle bande annonce à travers le (...)
Cruella : Craig Gillespie en pourparlers pour diriger Emma (...)
Fear the Walking Dead : La saison 4 en vidéo
The Evil Within : La critique
Dieux ennemis : La critique de la gamme de JdR par l’auteur (...)
Bandes Annonces & Co : 13 décembre 2018