244 connectés

Les filles du soleil : La critique

Date : 20 / 11 / 2018 à 09h30
Sources :

Unification


Les filles du soleil relatent leur expérience de la guerre dans ce magnifique film d’Eva Husson, qui nous fait partager le temps de cette fiction inspirée de faits réels, l’âpre aventure d’un commando de femmes kurdes. Combattant pour la liberté de leur pays et la leur, propre, face aux hordes de Daech.
Courageuses et déterminées, elles montrent aux hommes combien elles sont leurs égales dans la bataille. Voire même plus efficaces, quand on sait qu’elles terrorisaient leurs adversaires, convaincus que mourir de leurs mains les priveraient du paradis.

On plonge dans un univers surréaliste aux yeux d’un public souvent à mille lieux de ce qui se vit, pourtant pas si loin que cela en terme de kilomètres... mais tellement d’un autre âge...

Petite fille d’un soldat républicain espagnol qui s’est battu lui aussi pour la liberté de son pays, Eva Husson a été marquée par l’expérience de ces femmes, qui ont refusé de se soumettre et après avoir vécu l’enfer, prisonnières et martyres, se sont retournées contre leurs bourreaux et leur ont fait la guerre.

Troublant de réalisme, le film est une éloquente immersion dans le monde du conflit armé, au féminin, sans trop "d’effets spéciaux spectaculaires". La force et la présence des caractères donnant au récit tout son sens et sa puissance d’évocation.

Les actrices sont fantastiques. Leur interprétation pleine d’émotion mais tout en retenue pourrait laisser à penser à un reportage, si on allait pas aussi loin dans l’intimité de leur pensée.
Les flash-backs, parfaitement maîtrisés nous renseignent sur les motivations et les sensations de la commandante Bahar, qu’incarne Golshifteh Farahani avec une profondeur qui nous rapproche du personnage, même s’il est bien difficile d’imaginer tout ce qu’elle éprouve.

Fort en émotion et extrêmement réaliste, le propos est brutal, mais le sens de la Vie qui anime ces femmes, sans l’adoucir, lui donne une dimension rare dans les "films de guerre ordinaires"... si tant est que la guerre puisse sembler un sujet "ordinaire"...

Disons qu’habituellement, le terrain narratif, le "T d’Op" de ce genre de film est plus dans "l’action" que dans la réflexion. L’expérience de ces femmes interpelle plus (et c’est sans doute malheureux car les hommes aussi vivent affreusement la guerre) sur l’iniquité de la situation.
Voir des femmes et des enfants forcés à combattre choque bien plus...

On a beau "être informés", au fond, on ne sait pas vraiment ce qui se passe dans la tête et le coeur des gens confrontés à ce drame.
Le film est ici une porte ouverte sur cette dure vérité.

Moins féministe que pacifiste, ce film est un témoignage en faveur du respect de l’individu, femme ou homme qui oeuvre pour sa liberté et son indépendance avec une force d’âme exceptionnelle, face à l’obscurantisme et la barbarie.

Impressionnant.


SYNOPSIS


Au Kurdistan, Bahar, commandante du bataillon Les Filles du Soleil, se prépare à libérer sa ville des mains des extrémistes, avec l’espoir de retrouver son fils. Une journaliste française, Mathilde, vient couvrir l’offensive et témoigner de l’histoire de ces guerrières d’exception. Depuis que leur vie a basculé, toutes se battent pour la même cause : la femme, la vie, la liberté.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1 h 51
- Titre original : Les filles du soleil
- Date de sortie : 21 novembre 2018
- Réalisateur : Eva Husson
- Scénaristes : Eva Husson, Jacques Akchoti
- Interprètes : Golshifteh Farahani, Emmanuelle Bercot, Zübeyde Bulut
- Photographie : Mathias Troelstrup
- Montage : Emilieibby
- Costumes : Marine Galliano
- Décors : David Bersanetti
- Producteur : Didar Domehri, Maneki Films
- Distributeur : Wild Bunch Distribution

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Les filles du soleil



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Bumblebee : La critique
Le retour de Mary Poppins : La critique
Spider-Man - New Generation : La critique
Yentl : La critique
Mortal Engines : La critique
Star Trek : Kurtzman explique les liens entre la série Picard, (...)
Star Wars The Mandalorian : Les surprises de la distribution
Alita Battle Angel : La nouvelle affiche
Swamp Thing : Ian Ziering rejoint la série
Stargirl : Joël McHale sera Starman
Bird Box : La nouvelle bande annonce du film Netflix
Trailers voDvd & co : 14 décembre 2018
Klaus : Les origines « bad-ass » du Père Noël
Unlock ! - Heroic adventures : La critique de la 5ème (...)
Bandes Annonces & Co : 14 décembre 2018