329 connectés

Nains : La critique du tome 10

Date : 09 / 01 / 2019 à 08h30
Sources :

Unification France


Abokar du
Bouclier

Nains, tome #10

  • Éditeur : Soleil Prod
  • Scénariste : JARRY Nicolas
  • Dessinateur : DEMARE Nicolas
  • Date de sortie : 24 janvier 2018
  • Série : NAINS
  • Collection : Heroic fantasy
  • Pages : 58
  • Taille : 23,4 x 32,3 cm
  • ISBN : 978-2-302-06636-6
  • Prix : 14,95 €

Comment peut-on simplement prendre sa retraite quand on a été une légende ?

Trente-huit ans ont passé depuis la mort de la jeune Tiss. Abokar a été le seigneur de bataille du grand-père du roi actuel. Il est vieux, très vieux, il combat depuis plus d’un siècle. Il n’est plus que l’ombre du guerrier qu’il a été jadis. Son corps, habitué à la rudesse des campagnes, le fait souffrir, et ses pensées semblent parfois le fuir... Abokar sait qu’il est temps pour lui de tirer sa révérence…

Décryptage :
La guerre fait rage au pays des Nains. Abokar est un seigneur de bataille respecté et craint Il n’a cure des problèmes d’argent ou de logistique, ce qui l’intéresse c’est le terrain, remporter les batailles, éradiquer l’ennemi coute que coute et enfin, gagner la guerre. Mais le valeureux guerrier est vieillissant et rongé par une maladie grave qui va tôt ou tard l’handicaper en réduisant ses capacités mentales et physiques. Alors ne vaut-il pas mieux disparaître dans un coup d’éclat ?

Compliqué de résumer plus longuement ce tome 10 de la série Nains sans en dévoiler les tenants et les aboutissants. C’est un récit poignant qui est présenté pour ce dernier tome de la saison, récit qui change de narrateur en cours de route pour nous entrainer dans une toute nouvelle direction et revenir finalement aux sources. C’est aussi un récit sur la maladie insidieuse qui réduit ce grand guerrier, l’acceptation de celle-ci, l’impossibilité pour lui de paraitre faible, l’art de la guerre, des stratégies et tous les à côté financiers et humains.

Il est indéniable avec ce 10ème tome que l’univers partagé des Elfes et des Nains est d’une très grande richesse, surtout qu’il s’est aussi élargi en parallèle avec les Orcs & Gobelins. Et nous sommes là en présence d’un tome charnière, qui va vraisemblablement lancer une nouvelle ère avec cette nouvelle menace qui pèse sur le monde des nains. C’est un tome très intelligemment construit et bien balancé entre les 3 parties distinctes mais finalement liées, qui relie aussi avec d’autres tomes comme le 5 bien évidemment mais pas seulement (Dohan n’étant pas un inconnu pour les lecteurs de la saga).

C’est un tome particulièrement bouleversant et palpitant qui conclu à merveille cette seconde saison, on est embarqué dans 2 destinées qui se séparent et vont se croiser à nouveau comme une évidence. Les dessins fantastiquement beaux accompagnent à merveille le récit dont on connait l’issu inéluctable plus ou moins dès le départ et c’est ce qui rend les personnages particulièrement attachants. Mais c’est surtout la construction de ce récit qui le rend véritablement original et très prenant. Un must, les autres le sont déjà mais celui-ci se place au dessus.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Oblivion Song : La critique du tome 1
Tom Clancy’s The Division - Broken Dawn : La critique
Fortnite - Les Secrets de l’île - Le complot extraterrestre (...)
Celle que je suis : La critique de la série de 2 mangas
Persona 5 Artbook officiel : La critique du livre
Spider-Man Far From Home : Le film clôturera l’arc centré (...)
Dark : Review de la saison 2
The Boys : Nouvelle bande-annonce centrée cette fois sur (...)
Black Cat : Le personnage toujours dans les cartons de (...)
Avengers Engame : Marvel confirme que le film ressort ce week-end (...)
Flash Gordon : Un film d’animation par Taika Waititi
Gears of War : Le film sera très différent du jeu-vidéo
Brave New World : Demi Moore et bien d’autres encore
Yellowstone : La série renouvelée pour une saison 3 et une (...)
Downton Abbey : 9 affiches de personnages