441 connectés

Nains : La critique du tome 9

Date : 19 / 12 / 2018 à 08h30
Sources :

Unification France


Dröh des Errants
Nains, tome #9

  • Éditeur : Soleil Prod
  • Scénariste : JARRY Nicolas
  • Dessinateur : BORDIER Jean-Paul
  • Date de sortie : 25/10/2017
  • Série : NAINS
  • Collection : Heroic fantasy
  • Pages : 56
  • Taille : 23,4 x 32,3 cm
  • ISBN : 978-2-302-06382-2
  • Prix : 14,95 €

La liberté n’est pas un droit, mais un trésor pour lequel il faut combattre jusqu’à son dernier souffle.

Dröh, le fils d’Oösram, a parcouru le monde afin d’apprendre le métier des armes, dans l’espoir de délivrer les Errants des ordres dominants. Mais quand il revient chez lui, sept ans plus tard, nul ne veut entendre parler de révolution. Le sang n’a que trop coulé. Il s’engage alors sur la construction d’une route traversant le pays des Vents. Le chantier avance mais l’hostilité des tribus Orcs grandit...

Décryptage :
Dröh est un « Errant » qui, après avoir bourlingué pendant 7 ans et appris le maniement des armes, est de retour chez lui, afin d’aider les siens à se libérer et se révolter et non plus subir leur situation d’exclus de la société. Mais c’est uniquement l’incompréhension et le mépris qu’il trouvera chez lui, auprès des siens, qui souhaitent profiter d’une situation qui semble s’apaiser pour eux. Ne souhaitant pas vivre une vie l’échine courbée, il repart donc et s’engage comme ouvrier sur le chantier d’une route qui va un jour traverser le territoire des Orcs, les culs verts. Et sa vie changera à nouveau radicalement.

On compte en effet plusieurs parties dans ce récit. La première partie est le retour du fils prodigue, en son pays, qui va très vite déchanter, lui qui avait pris les armes pour libérer son peuple, devra le quitter, ne trouvant auprès de lui qu’incompréhension et résignation. La seconde partie est celle de la construction de la route avec un nouveau rôle de leader pour le nain qui se donne à 100% dans cette nouvelle tâche et se forge ici une nouvelle famille et une nouvelle vie mais avec toujours les vieux démons qui refont surface. Et enfin la troisième partie, c’est cette prise de conscience de Dröh chez les Orcs, pour comprendre qu’il est encore plus que ça. Et c’est bien là une quête d’identité, une histoire de liberté, d’égalité et de reconnaissance entre les peuples avec une pointe de mysticisme et de vies antérieures. Tout comme on a l’impression de lire plusieurs histoires dans ce tome, Dröh découvre qu’il a vécu plusieurs vies et que chacune d’elles étaient muées par la violence.

Véritable quête identitaire, une nouvelle fois, comme après le tome 4, ce tome 9 traite des Errants, ceux qui n’appartiennent à aucun ordre, aucune caste reconnue, les marginaux, ceux qui n’ont aucun droit. Dröh est le fils d’Oösram, révolté lui-aussi qui souhaitait lui-aussi apporter une reconnaissance aux siens, il aimerait prolonger le travail initié par son père. Fils en colère lui aussi, mais pour une fois, pas contre son père. Ce tome dénonce aussi certaines pratiques guerrières permettant d’accélérer le démarrage des guerres, pratiques très prisées de tous temps (et même encore maintenant) et tout ce qui est pratiqué en temps de guerre pour motiver (ou démotiver) les troupes et les populations.

Les dessins, une fois encore, est-il nécessaire de le préciser, sont très beaux, nous montrent des contrées exotiques mais savent aussi dépeindre les endroits connus et plus familiers. Rien à redire sur les personnages qui, quels qu’ils soient, sont très réalistes et expressifs. C’est un tome bien étrange qui nous est proposé là et en le refermant, on a véritablement l’impression d’avoir vécu (lu) plusieurs vie en même temps que Dröh et c’est là qu’on se dit que l’objectif est atteint. Il nous est proposé un tome étrange dans sa construction mais porteur d’un message fort.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Archangel : La critique
Green Class : La critique du tome 1
Bikini Atoll 2.1 : La critique
Jackal : La critique
Elles Cuisinent : La critique
Avatar 2 : Le plein d’infos sur la suite du film de James (...)
Nightflyers : Syfy a annulé la série
Dune : L’acteur pour interpréter Piter De Vries a été (...)
Triple frontière : Nouvelle bande annonce du film Netflix
Amazon Studios : Changement de stratégie pour les films (...)
War For Cybertron : L’histoire d’origine des (...)
True Detective : Review 3.07 The Final Country
Food Evolution : La critique
Grâce à Dieu : La rencontre avec François Ozon
Kinotayo : Le bilan