100 connectés

Dakini : La critique

Date : 18 / 10 / 2018 à 11h30
Sources :

Unification


Dakini nous entraîne dans le monde mystérieux du Boudhisme.
Et avec quelle grâce !
Le film est tout bonnement somptueux. Les images merveilleuses, teintées de brume séduisent et captivent.
La photographie est d’une excellente qualité et le choix des décors, d’une rare beauté, emprunte de mysticisme.

On est carrément dans un autre monde. On plonge dans un autre temps. A l’instar de ce policier, ancré dans le 21ème siècle qui prend les photos de scène de crime avec son portable et reste connecté avec son chef tout au long de son enquête, même en pleine jungle et se laisse prendre au piège de la tradition, voire de la superstition.

L’histoire, très bien écrite, est presque magique. A la fois intrigue policière tout à fait de notre époque et incursion dans un monde de mystère régi par des lois ancestrales et religieuses fascinantes.

Le jeu des acteurs, sobre et éloquent, donne la touche très contemporaine qui inscrit bien le récit dans le monde d’aujourd’hui. Tout en ouvrant la porte vers univers ensorcelant, dont les habitants vivent un état de conscience subjuguant.

Tout est là pour envoûter le spectateur, tout autant que le protagoniste.
Dans une atmosphère propice à la réflexion spirituelle, on se plait à rechercher un coupable dans une affaire de meurtre, très concrète.

C’est inattendu. Original. Spécial. Et fort attrayant.

Merveilleux, au sens littéral, étonnant et énigmatique.

Une belle expérience.


SYNOPSIS


Le détective Kinley enquête sur la disparition d’une nonne bouddhiste. Il forme une alliance houleuse avec la principale suspecte, Choden, une femme séduisante considérée par les villageois comme une “démone".
Au fil des histoires que lui raconte Choden sur les Dakinis passées (des femmes éveillées, bouddhistes de pouvoir et de sagesse), Kinley croit entrevoir la résolution de l’enquête. Il devra cependant succomber aux charmes de Choden et à ses croyances surnaturelles.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1 h 58
- Titre original : Honeygiver Among the Dogs
- Date de sortie : 24 octobre 2018
- Réalisateur, Scénariste, Montage : Dechen Roder
- Interprètes : Jamyang Jamtsho Wangchuk, Sonam Tashi Choden, Chencho Dorji
- Photographie : Jigme T.Tenzing
- Musique : Tashi Dorji
- Décors : Karma Tenzin
- Producteurs : Esther Koo & Dechen Roder
- Distributeur : Jupiter Films

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Dakini



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les filles du soleil : La critique
After My Death : La critique
Overlord : La critique
Régénération : La critique
Aga : La critique
Aquaman : La bande annonce finale
Flash : Ezra Miller continue à confirmer le film
Westworld : L’ouest s’en relèvera
Les voyageurs du temps : Une date pour la saison 3
Supergirl : On sait qui jouera Lex Luthor
Bios & Project Blue Book : Retour à la science-fiction pour (...)
Les filles du soleil : La critique
Mortal Engines : Le 2 premiers tomes en grand format
Bärenpark : La critique du jeu de parc à ours
Bandes Annonces & Co : 20 novembre 2018