101 connectés

Star Trek : Une année et des infos sur la série centrée sur Picard

Date : 14 / 09 / 2018 à 14h30
Sources :

Michael Chabon via Trek Movie


Il a été annoncé officiellement le mois dernier que la prochaine série Star Trek mettra en vedette Sir Patrick Stewart, de retour dans son rôle de Jean-Luc Picard de Star Trek : The Next Generation. De nouveaux détails arrivent grâce aux producteurs de la série.

Un des producteurs exécutifs de cette nouvelle série Picard est l’écrivain/scénariste Michael Chabon, qui a déjà partagé quelques infos en direct de la salle des scénaristes comme sa carte galactique. Cette semaine, Chabon utilise à nouveau son compte Instagram pour révéler encore plus de détails sur la série dont l’année durant laquelle se déroulera l’action.

En ce qui concerne l’année de la série, il semblerait que ce soit 2399 et c’est avec une image sur Cosmos 1999, détournée en Cosmos 2999 que l’auteur dévoile cette info après déjà 2 semaines de travail avec les autres scénaristes. C’est le 99 qui est à garder et la bonne année devrait être 2399 puisque la dernière fois que Picard a été vu, il s’agit de l’année 2379 lors du film Star Trek : Nemesis. Dernièrement à Las Vegas, Patrick Stewart expliquait que "20 années s’étaient écoulées, ce qui est plus ou moins exactement le temps passé entre le dernier film Nemesis et maintenant." La série pourrait bien donc se dérouler exactement 20 ans après, soit en 2399.

2399 positionne cette nouvelle série de Picard à la fin du 24ème siècle, ce qui est quelque peu poétique car elle mettra fin au siècle où Star Trek : The Next Generation et les 2 séries suivantes, Star Trek : Deep Space Nine et Star Trek : Voyager. Au cours des 21 saisons, ces 3 séries ont couvert la période comprise entre 2364 et 2378, Nemesis ayant lieu un an après le final de Voyager. Cela amène aussi la possibilité que la série soit un pont vers le 25ème siècle de l’histoire future de Star Trek.

Les seuls événements connus exposés dans le canon pour le 24ème siècle post-Nemesis proviennent du film Star Trek de 2009, le premier film de J.J. d’Abrams, qui a établi qu’en 2387 une supernova menaçait la galaxie, détruisant la planète Romulus. Spock a réussi à empêcher la supernova de détruire le reste de la galaxie, mais lui et son vaisseau sont renvoyé dans le temps, avec une équipe de Romuliens très en colère, pour lancer la nouvelle chronologie de Kelvin au 23ème siècle.

Si nous voulions regarder du côté de l’univers étendu, la série de bandes dessinées Star Trek : Countdown qui a été associée au film Star Trek de 2009 a établi que Jean-Luc Picard était ambassadeur sur Vulcain en 2387, avec un Data ressuscité en commandant de USS Enterprise-E. Bien que les bandes-dessinées ne soient pas officiellement canons, il convient de noter que la série Countdown a été développée par les scénaristes de Star Trek, Alex Kurtzman et Roberto Orci, pour relier leur film à Star Trek : The Next Generation, la série de Picard.

On a aussi pu voir une version de Picard du milieu des années 2390, dans l’épisode final de Next Generation « All Good Things » où il est à la retraite dans son vignoble familial dans une Fédération où les relations avec les Klingons sont devenues hostiles. Cependant, les événements de cet épisode et les changements apportés dans le passé en font un futur alternatif, et nous avons déjà vu des différences de canon, comme la manière dont l’USS Enterprise-D a survécu dans cet avenir même s’il a été détruit en 2371, dans Star Trek : Generations.

Grâce au penchant de Star Trek pour les épisodes de voyage dans le temps, nous savons que la Fédération existe toujours sous une forme ou une autre en 2399. L’arc temporel de la Guerre Froide dans Star Trek : Enterprise a prouvé que la Fédération avait survécu au 26ème siècle, s’est étendue et inclue même les Klingons en tant que citoyens de la Fédération. La longue histoire des navires nommés Enterprise se poursuit également au milieu du 26ème siècle avec Enterprise-J. Et Star Trek : Voyager et Enterprise ont établi que la Fédération continuait d’exister même aux 29ème et 31ème siècles.

Une autre chose intrigante qui ressort de ce post Instagram est l’utilisation de Métamorphes. A strictement parler, un métamorphe est défini comme tout organisme « ayant subi une métamorphose » comme la transformation d’une chenille en papillon. Dans le monde de la science-fiction et de Star Trek, nous avons vu différents types de métamorphes sensibles qui peuvent se transformer.

Si vous commencez à penser que cela pourrait avoir quelque chose à voir avec le Dominion et les métamorphes du Grand Lien et ceux de Deep Space Nine, Chabon semble avoir déjà évincé cette possibilité. Un fan lui a demandé si son indice avait quelque chose à voir avec Odo et l’auteur a répondu tout simplement « non » dans les commentaires sur son post Instagram.

Une autre possibilité potentiellement encore plus intrigante serait le personnage de Kamala, joué par l’actrice Famke Janssen dans l’épisode « The Perfect Mate » de Star Trek : The Next Generation (saison 5 épisode 21). Le personnage était Kriosian et a été décrit comme un « métamorphe empathique » qui pouvait se transformer pour s’adapter à n’importe quel partenaire possible. Dans l’épisode, elle est prête à épouser un politicien pour favoriser la paix, mais elle finit par tomber amoureuse du capitaine Picard.

En revenant à la référence à Cosmos 1999 (Space : 1999) de Chabon, le mot métamorphe a également une signification dans l’univers de 1999. Le personnage Maya était une métamorphe ajouté à la distribution principale de la saison 2. Elle avait la capacité de se transformer en quelque chose d’organique durant une heure. Le concept d’un métamorphe dans Cosmos 1999 est plus proche de celui d’un Changeling dans l’univers Trek.

C’est toujours bon de savoir que la salle des scénaristes pour la série sur Picard cogite déjà depuis quelques semaines, ce qui signifie que les premiers scénarios pourraient voir le jour rapidement. Il n’est pas déraisonnable de penser que cette série pourrait entrer en production début de 2019, après la fin de la seconde saison de Star Trek : Discovery.


Star Trek est Copyright © Paramount Tous droits réservés. Star Trek et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de Paramount.



 Charte des commentaires 


Star Trek Discovery : Les extraits des bonus de la saison (...)
Star Trek : Redonner de sa superbe à la dystopie
Star Trek : Michelle Yeoh en pourparler pour une nouvelle série (...)
Star Trek - Short Treks : La bande annonce de Calypso
Star Trek Lower Decks : Une comédie animée de Mike McMahan
Aquaman : Les dernières affiches du film
Origin : Review des premiers épisodes de la saison 1
The Saint : Chris Pratt pour jouer Simon Templar ?
Star Trek Discovery : Les extraits des bonus de la saison (...)
Godzilla vs. Kong : Jessica Henwick et Lance Reddick à la (...)
Twilight Zone : Kumail Nanjiani au casting
After My Death : La critique
Nains : La critique du tome 7
Nimble : La critique du jeu de cartes turbulent
Bandes Annonces & Co : 19 novembre 2018