260 connectés

Spider-verse Sony : Que se passera t-il dans le Spider-Verse après Venom ?

Date : 14 / 08 / 2018 à 14h30
Sources :

Variety


Venom, l’adaptation tant attendue du comic book qui sortira en salles le 10 octobre en France, n’est pas seulement une tentative de rendre justice au symbiote légendaire après une apparence terne dans le Spider-Man 3 de 2007. C’est aussi un pari à gros budget de la part de Sony Pictures, pour montrer que le monde de Spider-Man peut engendrer une série de films de super-héros interconnectés pour rivaliser avec ce que Disney a créé avec ses personnages Marvel et ce que Warner Bros. tente de faire avec ses héros et ses méchants DC Comics.

Avec l’acquisition par Disney de la Fox, Sony est désormais le seul grand studio en dehors de Disney à détenir les droits de licence des personnages de Marvel. Fox a depuis longtemps les droits sur les piliers Les 4 Fantastiques et X-Men de l’empire Marvel, qui pourront désormais interagir avec Captain America, Iron Man et les autres membres des Avengers, grâce à la magie d’une fusion à plusieurs milliards de $. Tout compte fait, le pacte de licence de Sony avec Marvel comprend des droits sur environ 900 personnages.

Si tout se passe comme prévu, et les projections du box-office semblent indiquer que le film devrait être une réussite dès son démarrage, alors Sony passera rapidement de Venom à une série de suites et de films autonomes mettant en scène des héros et des méchants qui peuplent l’univers de l’homme araignée. Sony a déjà annoncé son intention de faire Morbius avec Daniel Espinosa (Safe House) dirigeant Jared Leto en vampire et ennemis fréquent de Spider-Man, et a embauché Richard Wenk (The Equalizer 2) pour écrire un scénario sur Kraven le chasseur. Le studio est également en train de développer des films basés sur Silk, Jackpot et Nightwatch, et recherche activement des scénaristes pour en écrire les histoires.

"Nous sommes attachés à être fidèles aux comics," a déclaré Sanford Panitch, président de Columbia Pictures, et directeur de l’univers Sony des personnages Marvel ou SUMC (Sony’s Universe of Marvel Characters).

Certains des projets précédemment annoncés par Sony pour Spider-Man sont en cours de révision. À savoir, le studio met au rebut Silver & Black, qui était censé faire la chronique de l’équipe de Silver Sable, un mercenaire qui dirige une société de chasse aux criminels de guerre, et Black Cat, un cambrioleur nommé Felicia Hardy. Au lieu de cela, les personnages seront dans des films autonomes, dont le premier sera probablement Black Cat.

"Nous pensons que Black Cat est un personnage à part entière, avec une grande histoire et un canon de matériel sur lequel s’appuyer pour justifier son propre film," a déclaré Panitch.

Bien qu’une décision finale n’ait pas encore été prise, Gina Prince-Bythewood (Le Secret de Lily Owens, scénariste et réalisatrice qui était à l’origine attaché à Silver & Black, quittera probablement le projet. Elle restera toutefois à bord en tant que productrice des films Black Cat et Silver Sable. Si Prince-Bythewood s’en va, Sony insiste sur le fait qu’elle sera remplacée par une autre réalisatrice. Sony est également impatient de travailler avec Prince-Bythewood sur d’autres projets.

Black Cat ne sera probablement pas le seul film Sony de Marvel pris en charge par une femme. Le studio se penche sur des histoires féminines à une époque où Hollywood fait pression pour créer davantage de films mettant en vedette des femmes et des minorités. Silk, par exemple, est une super-héroïne américano-coréenne, tandis que Jackpot, n’est pas un justicier masqué de vingt ans, mais une héroïne plus âgée, probablement dans la quarantaine, unique dans une culture geek qui récompense la jeunesse.

"Le monde de Spider-Man est vaste et doté de beaucoup de personnages," a déclaré Panitch. "Il y a des méchants, des héros et des antihéros, et nombreux d’entre eux sont des personnages féminins, dont beaucoup sont authentiques, entièrement dimensionnés et totalement uniques. Nous pensons qu’il n’y a aucune raison pour que les personnages de Marvel ne puissent pas adopter la diversité."

Sony prévoit également d’expérimenter des gammes de budget sur les films qu’il réalise, et a même déclaré publiquement qu’il était ouvert à la réalisation de films adaptés de comics dans la veine de Logan ou Deadpool destinés à un public plus adulte. Cet hiver, le studio sortira Spider-Man : New Generation de Lord & Miller (le 12 décembre en France), une aventure animée mettant en scène Miles Morales, un adolescent afro-latino qui assume le rôle de Spider-Man. Le film est considéré comme ayant sa propre entité et ne fera pas partie de l’univers cinématographique de Sony. Cependant, le choix du personnage du titre reflète la pression de la diversité de Sony, un engagement qui est également mis en évidence par le casting du studio de Tessa Thompson dans son reboot de Men in Black et les ajouts d’Ella Balinska et Naomi Scott au reboot de Charlie et ses drôles de dames.

Il est peu probable que Venom soit le premier film Sony/Marvel recevant la classification Rated-R. Les bandes-annonces du film, qui est récemment passé par la case reshoots à Los Angeles après avoir été tourné en Géorgie, ont souligné les éléments du film d’horreur, montrant le personnage principal sur le point d’arracher la tête de quelqu’un. Mais certains membres de chez Sony pensent que le film devrait repousser les limites du PG-13 sans passer par une classification plus élevée. Le sentiment est que cela donnera au studio une plus grande marge de manœuvre pour les futurs épisodes qui mettront en vedette Spider-Man, ce que ne fait pas Venom. N’importe quel film de Spider-Man aura une classification PG-13 parce que l’homme araignée est plus familial et si Venom est trop sombre et gore, cela pourrait empêcher d’autres rencontres de films, pas seulement avec l’alter-ego de Peter Parker, mais aussi avec d’autres membres de l’univers étendu Marvel Cinematic Universe (MCU). Venom est l’un des personnages les plus sombres des comics, mais Hardy et le réalisateur Ruben Fleischer travaillent à injecter de l’humour dans l’histoire d’un journaliste dont le corps et l’esprit sont repris par une entité étrangère.

Sony s’écarte des modèles Marvel et DC sous un autre aspect important. Les films de Marvel sont supervisés par Kevin Feige, et Walter Hamada est le décisionnaire en ce qui concerne les films DC. Chez Sony, il n’y a pas un seul patron. Panitch est chargé de mettre en forme l’univers cinématographique, mais les différents projets sont davantage axés sur les producteurs. L’ancien chef de Sony film, Amy Pascal produit le prochain film Spider-Man et Silk, Palak Patel a joué un rôle clé dans Venom et supervise Morbius. Avi Arad et Matt Tolmach produisent plusieurs des films Sony Marvel. .

Marvel et Sony ont renforcé leurs liens ces dernières années. Les studios se sont associés sur Spider-Man : Homecoming, avec l’arrivée de Marvel en tant que producteur. En échange, Sony a permis à Spider-Man d’apparaître dans Avengers : Infinity War et Captain America : Civil War. Sony est prêt à faire apparaître d’autres personnages de ses films Spider-Man dans les films Marvel produits par Disney et aimerait probablement aussi voir un Avenger ou deux effectuer des cameos dans ses propres films.


Venom est Copyright © Sony Pictures Entertainment et Marvel Enterprises Tous droits réservés. Venom, ses personnages et photos de production sont la propriété de Sony Pictures Entertainment et Marvel Enterprises.



 Charte des commentaires 


Venom : Une langue format IMAX
Venom : Tom Hardy partage des affiches concepts
Venom : Tom Hardy lié au personnage pour 3 films
Spider-verse Sony : Que se passera t-il dans le Spider-Verse (...)
Venom : une superbe affiche japonaise
Loki / La Sorcière Rouge : Des séries télé pour le service de (...)
Captain Marvel : Plus haut, plus loin, plus vite
Charlie’s Angels : Patrick Stewart au casting du reboot des (...)
Red Sonja : Bryan Singer à la réalisation ?
Bojack Horseman : Review saison 5
Netflix - Bandes annonces : 19 septembre 2018
Albin-Michel : Lancement de la collection Imaginaire
La nonne : La critique
Le dirigeable du Professeur : La critique de l’Escape (...)
Bandes Annonces & Co : 19 septembre 2018