270 connectés

Rue des Cascades : La critique

Date : 12 / 09 / 2018 à 09h30
Sources :

Unification


Rue des cascades connu aussi sous le titre Un gosse de la Butte à l’international, est un film pour enfants, avec des enfants, dans la veine de La Guerre des Boutons (film d’Yves Robert, 1962), qui fait la part belle à la gouaille et à l’impétuosité de garnements d’à peine dix ans, dans le Paris du début des années soixante.
Un film généreux et intelligent qui pose des questions encore importantes aujourd’hui sur la tolérance et l’amour.

Confronté à la difficile situation de sa mère, célibataire et amoureuse d’un "homme de couleur", le jeune Alain apprend à se laisser apprivoiser et à partager le fruit de son expérience avec ses camarades, de véritables "petits parigots" pure souche.

Le langage a changé quelque peu, mais l’innocence et la curiosité sont intemporelles. Et le public de l’âge des protagonistes se reconnaîtra. Quant aux adultes assez vieux, comme moi, qui ont connu cette ambiance années soixante dans leur enfance, ils tremperont avec délice leur madeleine de Proust dans cette savoureuse liqueur du souvenir.

Ce film c’est toute une époque. Un cinéma en mouvement, baigné par une nouvelle vague de liberté, qui donne plus de vérité au propos, de naturel aux personnages. Tellement évident pour des enfants ! Entouré ici d’une belle distribution d’acteurs talentueux.
Une mise en scène vivante et pleine d’énergie. Des cadres recherchés. De la belle image. Une restauration parfaitement réussie. Les cinéphiles vont se régaler !

Le noir et blanc accentue la nostalgie des plus vieux qui se remémoreront ce cinéma d’autrefois, pourtant si actuel parfois.

Un vrai plaisir à partager, avec petits et grands.

A-do-ra-ble !


SYNOPSIS


Belleville, 1963. Alain, petit garçon d’une dizaine d’années, vit seul avec sa mère, qui tient une épicerie café de la rue des Cascades. L’arrivée de Vincent, l’amant noir de sa mère,vient bouleverser son existence. Autant par racisme ordinaire que par jalousie, l’enfant commence par rejeter le nouveau venu. Par sa grande gentillesse, son humour et son imagination, Vincent désarme les aprioris du petit garçon qui devient son meilleur allié. Mais ses copains de jeu n’ont pas forcément le même avis…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1 h 32
- Titre original : Rue des Cascades
- Date de sortie version restaurée : 19 septembre 2018
- Date de sortie initiale : décembre 1964
- Réalisateur : Maurice Delbez
- Scénaristes : Maurice Delbez, Jean Cosmos
- d’après le roman de : Robert Sabatier, Alain et le Nègre (Editions Albin Michel)
- Interprètes : Madeleine Robinson, Serge Nubret, René Lefèvre, Lucienne Bogaer
- Photographie : Jean-George Fontenelle
- Montage : Andrée Werlin
- Musique : André Hodeir
- Chanson : Henri Salvador
- Décors : Jacques Douy
- Producteur : Edmond Lemoigne, Maurice Delbez
- Distributeur : Malavida

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Rue des Cascades



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


La nonne : La critique
Climax : La critique
Leave no Trace : La critique
Avant l’aurore : La critique
Vaurien : La critique
Loki / La Sorcière Rouge : Des séries télé pour le service de (...)
Captain Marvel : Plus haut, plus loin, plus vite
Charlie’s Angels : Patrick Stewart au casting du reboot des (...)
Red Sonja : Bryan Singer à la réalisation ?
Bojack Horseman : Review saison 5
Netflix - Bandes annonces : 19 septembre 2018
Albin-Michel : Lancement de la collection Imaginaire
La nonne : La critique
Le dirigeable du Professeur : La critique de l’Escape (...)
Bandes Annonces & Co : 19 septembre 2018